MENU

Tristan Luneau est le tout premier choix du Repêchage de la LHJMQ 2020, présenté Fenplast

 

La famille de la Ligue canadienne de hockey a continué de s’agrandir alors que 256 nouveaux joueurs ont été accueillis au terme du Repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec 2020, présenté par Fenplast.

Pour la première fois de l’histoire de la ligue, cet événement s’est fait virtuellement, alors que les choix de premier tour ont été annoncés vendredi soir, suivis des 13 autres rondes le samedi.

Les 256 joueurs sélectionnés au cours des 14 rondes sont principalement des talents nés en 2004 originaires du Québec et de l’Atlantique, totalisant 136 attaquants, 89 défenseurs et 31 gardiens de but, provenant de 96 équipes différentes.

Le Québec a mené toutes les provinces avec 176 joueurs choisis, dont 14 au premier tour. Il a été suivi de la Nouvelle-Écosse avec 33 joueurs sélectionnés au total, dont deux au premier tour. Le Nouveau-Brunswick a vu 33 de ses joueurs être choisis, dont trois parmi les 16 premiers, ce qui n’était pas arrivé depuis 2008, en plus du 20e choix. L’Île-du-Prince-Édouard a été représentée par neuf joueurs et Terre-Neuve-et-Labrador par cinq joueurs. Il y a eu cinq choix américains et deux joueurs qui jouent de l’autre côté de l’Atlantique. De plus, 36 joueurs du sud de la frontière seront choisis le lundi 8 juin dans le cadre du troisième repêchage annuel américain de la LHJMQ.

Tristan Luneau, un défenseur de 16 ans qui a joué pour les Estacades de Trois-Rivières, a été le tout premier choix des Olympiques de Gatineau. L’arrière de 6-pieds-1 et 182 lb a marqué 30 points en 37 matchs de saison régulière dans les rangs midget AAA cette saison et a aussi représenté le Canada comme adjoint au capitaine de l’équipe qui a remporté le bronze aux Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver de 2020. Il est reconnu pour son coup de patin explosif, son habileté à déplacer la rondelle et son talent dans les deux sens de la patinoire. Il a aussi été le premier des neuf défenseurs choisis au premier tour, ce qui représente le plus haut total depuis les 10 joueurs réclamés sur 20 choix en 2014.

« C’est vraiment un moment emballant, a dit Luneau. Je ne peux pas vraiment trouver les mots pour exprimer à quel point c’est un honneur et une fierté d’avoir été choisi par les Olympiques de Gatineau. De porter ces couleurs, le noir et le blanc, c’est un sentiment extraordinaire et je suis très honoré, très fier. »

La sélection de Luneau n’était que le début d’une journée historique pour les Olympiques. Non seulement il s’agissait de la toute première fois que le club s’exprimait au tout premier rang, mais il a aussi obtenu quatre des huit premiers choix en faisant l’acquisition de choix additionnels par transactions effectuées au cours de la journée même et avant le repêchage. La dernière fois qu’une équipe avait amorcé le repêchage avec autant de choix, c’était en 2006 quand l’Océanic de Rimouski avait eu les deuxième, cinquième, sixième et huitièmes choix au total.

Les Olympiques ont utilisé le deuxième choix au total pour réclamer Antonin Verreault des Vikings de St-Eustache, avec qui il avait inscrit 48 points en 39 matchs. L’attaquant le mieux classé est peut-être de petit format à 5-pieds-7 et 150 lb, mais il est largement considéré comme l’un des joueurs les plus brillants de son groupe d’âge, avec une vision élite et une aptitude de fabricant de jeux.

Le joueur de centre Samuel Savoie des Flyers de Moncton Midget AAA et le défenseur Noah Warren des Riverains du Collège Charles-Lemoyne ont été choisis par les Olympiques avec les quatrième et huitième choix au total, respectivement.

Les Sea Dogs de Saint John ont été les suivants à faire leur sélection et ont utilisé le troisième choix au total pour mettre la main sur le joueur de centre Leighton Carruthers des Macs d’Halifax. L’attaquant en puissance a un talent de manieur de rondelle et un tir lourd et précis. Il a marqué 37 points en 35 parties cette saison avec l’équipe qui a fini au quatrième rang de la Ligue de hockey midget majeur de la Nouvelle-Écosse cette saison. Il a été le premier des deux choix des Sea Dogs au premier tour, avec le défenseur Nathan Drapeau, des Albatros du Collège Notre-Dame, qui a été sélectionné 15e au total.

Evan Nause a complété le groupe des cinq premiers joueurs réclamés. Le défenseur a été choisi par les Remparts de Québec. C’est un défenseur hautement considéré qui est né en 2003 et qui avait aussi été choisi l’an passé au sixième rang par les Foreurs de Val-d’Or, mais qui ne s’était jamais rapporté à l’équipe.

Le premier des deux gardiens choisis au premier tour a été Vincent Filion, un coéquipier de Luneau à Trois-Rivières qui a été sélectionné sixième au total par les Foreurs. Nicolas Ruccia du Rousseau-Royal de Laval-Montréal a été réclamé 17e au total par les Eagles de Cape Breton. Les Eagles faisaient partie du dernier repêchage où on avait aussi vu deux gardiens être sélectionnés au premier tour, quand ils avaient choisi Kevin Mandolese au 13e rang, derrière Olivier Rodrigue, troisième choix des Voltigeurs de Drummondville, en 2016.

Les Olympiques, les Sea Dogs, les Tigres de Victoriaville, les Voltigeurs et les Mooseheads d’Halifax ont tous eu plus d’un choix de premier tour.

Les Chevaliers de Lévis sont la seule équipe à avoir vu trois de leurs joueurs être choisis au premier tour, dont les choix des Tigres Pier-Olivier Roy, un défenseur sélectionné au septième rang, et Nathan Morin, un attaquant choisi au 19e rang, de même que le joueur de centre Jonathan Fauchon, sélectionné au 10e rang au total par l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Quelques choix de ce Repêchage de la LHJMQ proviennent d’une certaine lignée, comme le gardien Charles-Edward Gravel des Senators de Mississauga, choisi au 26e rang par l’Armada. Il est le cousin du gardien des Mooseheads d’Halifax Alexis Gravel. Un autre gardien choisi au deuxième tour de cette séance de sélection est Riley Mercer de l’Osprey de Tri-Pen, réclamé au 31e rang par les Voltigeurs. Il est le jeune frère de l’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi Dawson Mercer, qui fait partie des meilleurs espoirs en vue du Repêchage de la LNH en 2020. L’aîné avait aussi été choisi par les Voltigeurs en 2017. Puis, ils ne sont peut-être pas du même sang, mais Thomas Bégin, qui a été choisi au septième tour par le Phoenix de Sherbrooke, est le frère de pension du capitaine de l’équipe Samuel Poulin.

Dix-huit des 20 premiers choix seront admissibles au Repêchage de la LNH en 2022, à l’exception de Nause, qui est un espoir pour le Repêchage de la LNH en 2021, et de Drapeau, dont l’anniversaire tardif fait de lui un joueur admissible en 2023.

Le Repêchage de la LHJMQ suit le Repêchage bantam de la Ligue de l’Ouest, qui a eu lieu le 22 avril, et le Repêchage de la Ligue de l’Ontario qui a eu lieu le 4 avril.

Voyez les résultats complets du Repêchage de la LHJMQ 2020 ou regardez la reprise de la webdiffusion sur le canal YouTube officiel de la ligue.

plus de nouvelles
Soixante-six joueurs réclamés au Repêchage international de la LCH 2020
Il y a 1 semaine
Résultats du Repêchage international de la LCH 2020
Il y a 1 semaine
Retour sur le weekend de la LCH : Dites bonjour à l'été
Il y a 1 semaine
Le Top 5 des choix percutants du Repêchage international 2019 de la LCH
Il y a 1 semaine
La LCH annonce la création d’un Comité d’analyse indépendant
il y a 2 semaines
Cinq anciens de la LCH parmi les intronisés 2020 du Temple de la renommée du hockey
il y a 2 semaines