MENU

Tour d’horizon des anciens de la LCH – Premier tour des séries de la Coupe Stanley

 

La Ligue canadienne de hockey était bien représentée quand les séries éliminatoires de la Coupe Stanley se sont officiellement mises en branle, le 11 août, alors que 265 anciens s’alignaient au sein de l’une ou l’autre des 16 équipes en lice à Edmonton et Toronto.

Voici un tour d’horizon des principaux éléments à retenir.

Quelques jours seulement après la fébrilité de la ronde de qualification, le premier tour a commencé de la plus dramatique des manières, alors que Brayden Point (Warriors de Moose Jaw) a mis fin au quatrième plus long match dans l’histoire de la LNH en marquant un but en cinquième période de prolongation, ce qui a permis au Lightning de Tampa Bay de vaincre les Blue Jackets de Columbus. Point allait faire mouche à nouveau un peu plus d’une semaine plus tard, quand il a inscrit le filet vainqueur en prolongation, et Tampa Bay a ainsi remporté la série.

Pendant ce marathon de premier match, l’incroyable prestation d’endurance du défenseur des Blue Jackets Seth Jones (Winterhawks de Portland) n’est pas passée inaperçue, alors qu’il a eu droit à un temps de glace de 65:06, un record de la LNH. Le quatrième choix au total du Repêchage de la LNH en 2013 a alors montré à quel point il est indispensable.

Une autre super étoile du Repêchage de la LNH en 2013, le premier choix Nathan MacKinnon (Mooseheads de Halifax), a complété le premier tour éliminatoire à égalité au premier rang des marqueurs et il connaît actuellement une séquence de 10 matchs avec au moins un point, ce qui égale le record d’équipe de l’Avalanche du Colorado.

Nazem Kadri (Knights de London) est un joueur qui a contribué de façon notable à la production offensive de l’Avalanche, au sein du jeu de puissance surtout, lui qui a marqué cinq buts en avantage numérique, un sommet dans la LNH à l’heure actuelle.

Même s’il a vu son équipe être éliminée au premier tour, le finissant de la LCH en 2009 Nick Suzuki (Storm de Guelph) a fait sa marque du côté des Canadiens de Montréal quand il a terminé à égalité au premier rang des marqueurs des siens en séries avec sept points. Il a notamment marqué des buts dans des matchs consécutifs où son équipe faisait face à l’élimination.

Un autre ancien de la LCH de l’année 2019, Kirby Dach (Blades de Saskatoon), a lui aussi fait belle impression à ses débuts dans les séries de la LNH – avec les Blackhawks de Chicago dans son cas –, alors qu’il a inscrit six points, dont cinq mentions d’aide, ce qui lui a permis de rejoindre certains des meilleurs joueurs de tous les temps du club au chapitre de la contribution enregistrée pendant l’adolescence.

Une autre belle performance des séries qui aura malheureusement été trop courte, c’est celle de Tobias Rieder (Rangers de Kitchener), qui a marqué trois buts en désavantage numérique pour les Flames de Calgary. Il est devenu le septième joueur seulement dans l’histoire de la LNH à réussir un tel exploit au cours des mêmes séries.

Alex Belzile (Océanic de Rimouski) a fait ses débuts dans la LNH avec Montréal dans les séries et il a même contribué en y allant de son premier point en carrière, ce qui a permis à l’athlète de 28 ans de trouver sa place au sein d’un groupe de vétérans qui ont percé sur le tard.

Dillon Dube (Rockets de Kelowna) a fait tout ce qu’il pouvait pour aider les Flames à amorcer les séries en force, lui qui a marqué le premier but du match dans trois rencontres consécutives, exploit qu’on n’avait pas vu depuis 2008.

Toujours du côté des équipes canadiennes, le capitaine des Canucks de Vancouver Bo Horvat (Knights de London) a aidé à dicter le ton au premier tour, quand les siens ont surpris les champions en titre de la LNH, les Blues de St. Louis, en réussissant des doublés dans deux matchs de suite pour amorcer la série.

Le défenseur des Canucks Alexander Edler (Rockets de Kelowna) a disputé le 75e match éliminatoire de sa carrière dans la LNH, ce qui s’avère une nouvelle marque d’équipe pour un défenseur.

Les Islanders de New York ont eux aussi créé la surprise au premier tour, aux dépens des champions de la Ligue en 2018, les Capitals de Washington. Le but qui a mis fin à la série a été l’œuvre d’Anthony Beauvillier (Cataractes de Shawinigan), qui continue d’être à son mieux dans les matchs décisifs.

Celui qui a peut-être le plus brillé dans les moments importants durant le premier tour est un gardien de but, alors que Carter Hart (Silvertips d’Everett) a signé deux victoires par blanchissage au profit des Flyers de Philadelphie contre Montréal. Non seulement Hart est-il devenu le plus jeune gardien dans l’histoire des Flyers à décrocher un jeu blanc dans les séries, il est devenu le deuxième plus jeune gardien dans les annales de la LNH à réussir le coup dans des matchs éliminatoires consécutifs. Celui qui a deux fois été nommé gardien de but de l’année dans la LCH a réussi l’exploit alors qu’il se trouvait devant un autre ancien gardien de l’année en Carey Price (Americans de Tri-City), ce qui a sûrement donné un cachet encore plus spécial à sa réalisation.

Pas moins de 136 anciens de la LCH participent présentement au deuxième tour des séries de la Coupe Stanley.

plus de nouvelles
Les anciens de la LCH brillent en deuxième ronde éliminatoire de la Coupe Stanley
il y a 2 semaines
Les camps d’entraînement officiellement en cours dans la LHJMQ
il y a 3 semaines
Tour d’horizon d’août des anciens de la LCH
il y a 3 semaines
Mise à jour des jardins #CultiverLaForce avec Kubota Canada
il y a 3 semaines
La famille de la LCH en deuil à la suite du décès de Dale Hawerchuk
Il y a 1 mois
Les Rangers remportent la loterie et la possibilité de sélectionner Lafrenière
Il y a 1 mois