MENU

Tour d’horizon de la semaine – Une occasion en or pour le Canadien Cozens

 

Chaque semaine, LCH.ca va d’un océan à l’autre pour vous présenter les faits saillants de l’actualité dans la ligue.

Cozens prend les commandes

Dylan Cozens a l’occasion de rééditer le livre des records.

Auteur d’une récolte d’au moins un point à chacun des six matchs qu’il a disputés au Championnat du monde junior 2021, le joueur de centre des Hurricanes de Lethbridge a été le point de mire offensif au sein d’une formation canadienne déjà bien pourvue à l’attaque. Il a inscrit huit buts et huit mentions d’aide pour un total de 16 points, ce qui lui a permis de terminer au deuxième rang des marqueurs du tournoi, à deux points de l’Américain Trevor Zegras.

L’exploit est impressionnant, car au fil des ans, seulement quatre joueurs canadiens – Dale McCourt, Brayden Schenn, Eric Lindros et Wayne Gretzky – ont récolté davantage de points que lui au cours d’un même tournoi, les deux premiers y allant de productions de 18 points, un de plus que les deux autres. Cozens a connu deux soirées de trois points en cours de route, notamment quand il a marqué un but et ajouté deux passes, lundi, dans une victoire de 5-0 contre les Russes en demi-finale.

Un des six joueurs de l’édition championne de l’an dernier à revenir cette année, Cozens a été nommé cocapitaine de l’équipe en compagnie du défenseur des Giants de Vancouver Bowen Byram après que le diplômé des Blades de Saskatoon Kirby Dach eut obtenu le ‘C’, mais se soit blessé avant le début du tournoi.

Sa force de caractère a porté ses fruits en termes de production, alors que deux des buts marqués par Cozens ont permis au Canada de marquer le premier but du match et ainsi de dicter le ton à la rencontre.

De plus, l’apport offensif de Cozens n’est pas passé inaperçu chez les Sabres de Buffalo, le club qui l’a sélectionné au septième rang au total en 2019, si bien qu’il est bien possible qu’on lui réserve déjà un poste au sein de la formation en vue du début de la saison dans la LNH, plus tard ce mois-ci.

« J’adore le fait qu’il ait été un des joueurs sur lesquels l’équipe s’est appuyée. J’adore aussi le fait que, de toute évidence, il ait produit offensivement, a dit le directeur général des Sabres Kevyn Adams à Lance Lysowski du quotidien The Buffalo News. Cependant, ce que j’ai vraiment aimé l’autre soir, c’est que dans un match où il n’y avait qu’une marge d’un but, au moment où il restait une minute et demie à jouer, il était sur la glace alors que son équipe avait une priorité d’un but. Cela en dit beaucoup sur sa façon de jouer sur l’ensemble des 200 pieds de la patinoire et à quel point l’entraîneur a confiance en lui. »

Les Olympiques ajoutent Belliveau

Les Olympiques de Gatineau ont bonifié leur formation d’un autre jeune joueur étoile.

En concluant avec l’Océanic de Rimouski une transaction qui comportait huit éléments, les Olympiques ont mis la main sur le défenseur de 18 ans Isaac Belliveau, un espoir de premier plan en vue du prochain repêchage de la LNH.

Excellent avec l’Océanic la saison dernière en tant que recrue, Belliveau a alors récolté 53 points et il a terminé à égalité au premier rang des marqueurs chez les joueurs de première année, ce qui lui a valu une place au sein de l’équipe d’étoiles des recrues de la LHJMQ.

Un défenseur en pleine ascension, Belliveau n’a pas eu besoin d’une longue période d’adaptation l’hiver dernier, lui qui a inscrit son nom sur la feuille de pointage dans huit de ses 10 premières sorties. C’est là une séquence qui a notamment compris deux matchs de plus d’un point et qui lui a valu d’amasser un but et 11 mentions d’aide.

« J’ai d’abord été sous le choc, mais après j’ai réalisé que (la transaction) allait être bonne pour ma carrière, a dit Belliveau de la transaction en s’entretenant avec Jean-François Plante du quotidien Le Droit. Je rejoins une équipe qui compte un groupe de jeunes joueurs très talentueux. Je pense que j’arrive à Gatineau au bon moment. Il y a de gros noms dans cette équipe. On a un groupe qui risque d’être capable de remporter des matchs pendant longtemps. »

Joueur ayant reçu une cote ‘B’ dans le classement préliminaire des espoirs de la Centrale de dépistage de la LNH, Belliveau semble susceptible d’être réclamé au cours d’une des trois premières rondes du Repêchage de la LNH en 2021.

L’apprentissage de Rossi

Marco Rossi a appris une leçon très utile.

Capitaine de l’équipe de son pays natal, l’Autriche, pendant le Championnat du monde junior 2021, Rossi et ses compatriotes n’ont pas obtenu les résultats espérés, mais ils ont au moins pu se faire une meilleure idée du niveau de compétition au sein du groupe principal et ils auront l’occasion de se racheter à leur retour en 2022.

« Nous pourrions retirer pas mal de leçons de ce tournoi, nous avons appris pourquoi ces équipes-là sont si bonnes, ce qu’elles font que nous ne faisons pas, a indiqué le joueur de centre des 67’s d’Ottawa à Ken Warren du Ottawa Sun. On pouvait voir à la fin que nous avions fait d’énormes progrès. »

Champion marqueur en titre de la LCH qui a conclu la dernière campagne avec une récolte de 120 points (39 buts et 81 mentions d’aide) en 56 matchs, Rossi se préparera maintenant à relever son prochain défi. Il participera à son premier camp d’entraînement de la LNH avec le Wild du Minnesota après que ce club l’eut sélectionné neuvième au total à l’occasion du Repêchage de la LNH en 2020.

« C’est encore plus emballant que le repêchage parce que maintenant je suis ici, a ajouté Rossi. Je le dis depuis longtemps que mon rêve, c’est de jouer dans la LNH. Je suis tellement près de ça maintenant. Je devrai travailler très fort pour être retenu dans cette équipe. Si je joue bien, je vais avoir la chance d’y arriver. »

plus de nouvelles
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les 67’s conservent leurs espoirs de championnat
Il y a 2 jours
Tour d’horizon de la semaine – Les anciens de la LCH produisent à l'attaque en ce début de saison de la LNH
Il y a 2 jours
441 joueurs d’hier et d’aujourd’hui de la LCH démarrent la saison dans la LNH
Il y a 3 jours
Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à Ryder Korczak des Warriors
Il y a 5 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Islanders coulent la compétition
Il y a 1 semaine
Tour d’horizon de la semaine – Faire sa marque dans les camps de la LNH
Il y a 1 semaine