MENU

Tour d’horizon de la semaine – Une nouvelle ère commence avec Bedard

 

Chaque semaine, LCH.ca va d’un océan à l’autre pour vous présenter les faits saillants de l’actualité dans la ligue.

Les débuts remarquables de Bedard

Le joueur d’exception a connu un départ exceptionnel.

Cinquième attaquant seulement à faire son entrée dans la Ligue canadienne de hockey plus tôt – et le premier dans la Ligue de l’Ouest – le joueur de 15 ans originaire de North Vancouver Connor Bedard a brillé de tous ses feux, vendredi, à ses débuts avec les Pats de Regina, alors qu’il a inscrit deux buts en l’espace de 48 secondes dans une défaite de 6-3 contre Prince Albert.

Même si le pointage final ne l’indique pas nécessairement, la rencontre a été ponctuée d’innombrables occasions de marquer orchestrées par Bedard, qui a été le meilleur joueur des deux équipes au chapitre des tirs au but avec sept.

« Je pense qu’on pouvait voir, à en juger par l’émotion que j’ai affichée, à quel point j’étais motivé, a dit Bedard de son premier but en carrière à Greg Harder du Regina Leader-Post. C’est assurément une bonne chose d’avoir pu marquer un premier but aussi rapidement, par la suite j’ai pu juste me concentrer sur mon jeu.

« J’aurais aimé contribuer à une victoire, mais c’est sûr que c’était une bonne sensation (de marquer). L’année a été longue pour tout le monde, à force d’attendre que ça commence. C’était une sensation spéciale de pouvoir aller sur la glace et de pouvoir enfin jouer pour Regina. »

Bedard n’avait pas fini d’afficher ses couleurs puisqu’il a ajouté un but et une mention d’aide deux soirs plus tard contre Saskatoon, puis connu un autre match de plus d’un point face à Moose Jaw, mardi. Après trois matchs, Bedard affiche un total de six points, soit au moins trois de plus que tous les autres joueurs recrues de la ligue.

« Nous avions hâte de voir ça, nous ne pensions qu’à ça dans les jours précédents. Il a fait du très bon boulot, il a été vraiment plaisant à regarder, a affirmé l’entraîneur-chef des Pats Dave Struch à Brendan Ellis de CTV Regina. Il y a tellement de gens qui parlent de son niveau d’habiletés et de tout ce qu’il fait de spécial. Il suffit de regarder à quel point le jeune travaille fort et affiche un fort esprit de compétition à 15 ans, je pense que c’est ça qui fait de lui un joueur aussi spécial. »

Byfield brille dans les ligues mineures

Quinton Byfield commence à attirer plus que sa part d’attention dans la Ligue américaine de hockey.

Affecté au Reign d’Ontario, principale filiale des Kings de Los Angeles, le gros joueur de centre a récolté neuf points, soit deux buts et sept mentions d’aide en 16 sorties, ce qui lui donne une égalité au troisième rang des marqueurs de son équipe et la deuxième place chez les recrues de la Ligue américaine de hockey. Ses excellentes habitudes de travail ont donné du tonus à son solide niveau de jeu, ce qui l’a aidé à faire belle impression à ses premiers moments au sein de l’organisation des Kings.

« Ses trois premières enjambées lui permettent de filer comme l’éclair, ce qui est impressionnant pour un gros gaillard comme lui, a déclaré le directeur du personnel des joueurs des Kings, Nelson Emerson, à Mike Shulman du réseau Sportsnet. C’est à ce moment-là que tu réalises que tu n’as jamais vu ça chez qui que ce soit d’autre.

« Tu repenses à tous les joueurs qui sont passés ici ou qui sont passés par la ligue, tu vois un gars qui fait 6-pieds-5 et pèse 220 (livres) et il est capable, en sortant des coins, de se détacher de son opposant, ou encore de foncer pour participer à une poussée à l’attaque en zone neutre. Nous avons vu des petites étincelles de tout ça, et ça nous fait bondir de notre siège – c’est plutôt incroyable de regarder ça se dérouler sous nos yeux. »

Choisi au deuxième rang au total par les Kings à l’occasion du Repêchage de la LNH en 2020, Byfield a disputé les deux dernières saisons avec les Wolves de Sudbury dans la Ligue de l’Ontario. Il avait immédiatement fait belle impression en 2018-2019, alors qu’il a complété la campagne avec une production de près d’un point par match, lui qui a inscrit 29 buts et 32 aides en 64 affrontements en route vers le titre de recrue de l’année dans la LCH.

Un excellent départ pour Francis

Ryan Francis a eu besoin d’un peu de temps pour s’ajuster à son nouvel environnement sur la glace.

Obtenu de Cap-Breton à la mi-janvier, l’attaquant offensif a vu ses débuts avec les Sea Dogs de Saint John être reportés en raison des mesures attribuables à la pandémie, mais il s’avère que l’attente en a valu la peine.

À sa première sortie avec les Sea Dogs, le 9 mars, Francis a volé le spectacle en y allant d’une production de quatre buts contre Acadie-Bathurst, qui a été ponctuée d’une série de trois filets d’affilée sans riposte en deuxième période. Mais Francis en avait encore dans le réservoir, alors qu’il a ensuite connu deux matchs de deux passes de suite pour se retrouver avec un total de huit points en trois rencontres avec Saint John. La LHJMQ a reconnu la qualité de son jeu en le nommant joueur de la semaine dans la ligue.

Souvent sous-estimé en raison de sa petite taille, Francis n’a pas eu de difficulté à inscrire régulièrement son nom sur la feuille de pointage en quatre saisons dans la LHJMQ, lui qui a marqué 55 buts et récolté 112 aides pour un total de 167 points en 201 matchs en carrière. L’athlète originaire de Beaver Bank, en Nouvelle-Écosse, a été sélectionné au cinquième tour du Repêchage de la LNH de 2020 par les Flames de Calgary.

plus de nouvelles
Tour d’horizon de la semaine – Sutter renonce à son poste d'entraîneur-chef des Rebels
Il y a 2 jours
Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à Peyton Krebs des ICE
Il y a 2 jours
Tir de la pointe : Le joueur de centre des Frontenacs Shane Wright
Il y a 2 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Le ICE brise la glace dans la bulle
Il y a 2 jours
La LCH annonce l’annulation du tournoi de la Coupe Memorial 2021
Il y a 4 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Blazers déclenchent une tempête offensive
Il y a 1 semaine