MENU

Tour d’horizon de la semaine – Perfetti et Schneider en route vers le Championnat du monde

 

Chaque semaine, LCH.ca va d’un océan à l’autre pour vous présenter les faits saillants de l’actualité dans la ligue.

Une autre occasion d’enfiler la feuille d’érable

Après avoir été vice-champions au Championnat du monde junior de cette année, les anciens coéquipiers d’Équipe Canada Cole Perfetti, du Spirit de Saginaw et Braden Schneider, des Wheat Kings de Brandon vont obtenir une autre occasion de remporter un titre sur la scène internationale.

Nommé au sein de l’équipe canadienne qui disputera le Championnat du monde 2021 en Lettonie, le duo a développé l’habitude d’enfiler l’unifolié. Outre le dernier Championnat mondial junior, ils ont aussi disputé des événements internationaux comme le Défi mondial des moins de 17 ans et la Coupe Hlinka Gretzky.

« C’est fou quand on y pense. (Jouer au Championnat mondial) avant même que je participe à mon premier camp de la LNH, c’est fou, a déclaré Perfetti à Russ Hobson de Global News. J’ai toujours inscrit ce tournoi sur ma liste d’événements auxquels je désirais participer. Alors d’être en mesure de le faire, à 19 ans surtout, et de pouvoir participer à ce tournoi représente quelque chose de plutôt spécial. »

Choix de premier tour des Jets de Winnipeg au Repêchage de la LNH en 2020, Perfetti a été prêté au Moose du Manitoba, club-école des Jets dans la Ligue américaine, où il a terminé au deuxième rang des marqueurs de l’équipe en vertu d’une production de neuf buts et 17 mentions d’aide pour un total de 26 points en 32 matchs.

« Évidemment, le niveau de hockey va représenter un défi vraiment difficile, mais si je peux garder le même niveau de confiance que j’avais avec le Moose et continuer à jouer de la même façon… Je trouve que nous avons une équipe très talentueuse, une équipe plutôt jeune, a par ailleurs noté Perfetti. Je crois que plusieurs des joueurs en seront à leur première présence à ce tournoi. »

Avant la saison 2020-2021, Perfetti a disputé deux saisons dans la Ligue de l’Ontario, alors qu’il a amassé 74 points à titre de recrue pour terminer au premier rang des marqueurs chez les joueurs de première année, puis il a ajouté à cette performance en inscrivant 111 points en 61 sorties pour finir au deuxième rang chez les marqueurs de la ligue, à neuf points seulement du premier rang.

Quant à Schneider, il rejoint les rangs de la formation canadienne à la suite d’une saison écourtée avec les Wheat Kings au cours de laquelle il a agi comme capitaine et aidé le club à terminer au premier rang dans la division Est de la Ligue de l’Ouest. Il a par ailleurs terminé à égalité au troisième rang des marqueurs de l’équipe avec 27 points, en vertu d’une production de cinq buts et 22 aides en 22 affrontements, tout en se classant à trois points seulement du défenseur le plus productif à l’attaque dans la Ligue de l’Ouest.

Sélectionné 19e au total par les Rangers de New York au Repêchage de la LNH en 2020, Schneider a été au centre d’un véritable tourbillon cette saison, alors qu’il a aussi eu droit à un court séjour de deux rencontres avec le Wolf Pack de Hartford dans la Ligue américaine qui lui a permis de récolter un premier point dans les rangs professionnels, une mention d’aide.

Dans l’ensemble, la formation canadienne compte 16 autres anciens de la LCH, notamment le gardien de but des Coyotes de l’Arizona Darcy Kuemper, qui a été nommé gardien de but de l’année dans la LCH en 2010-2011 quand il s’alignait avec les Rebels de Red Deer, de même que deux champions de la Coupe Memorial 2017 en Michael DiPietro et Gabriel Vilardi, qui ont soulevé le trophée remis aux champions de la ligue à titre de membres des Spitfires de Windsor ce printemps-là.

Le Championnat du monde de l’IIHF 2021 démarre le 21 mai et le Canada disputera son premier match cette journée-là contre la Lettonie, hôte du tournoi, pour ensuite affronter les États-Unis, l’Allemagne, la Norvège, le Kazakhstan, l’Italie et la Finlande en ronde préliminaire. Le Canada a décroché l’or à 26 reprises dans l’histoire de ce tournoi, ayant signé sa plus récente victoire en 2016.

Signature à Seattle

Luke Henman est maintenant la réponse à ce qui deviendra bientôt une colle dans un jeu-questionnaire.

Premier joueur dans l’histoire à signer un contrat avec le Kraken de Seattle, plus récente équipe d’expansion de la LNH, le capitaine de 21 ans de l’Armada de Blainville-Boisbriand a conclu l’entente au moment où termine un séjour dans la LHJMQ passé entièrement avec ce club, avec une production de près d’un point par match, soit 63 buts et 151 aides en 225 matchs en carrière.

L’entente avec Seattle permet par ailleurs à Henman de retrouver Mike Dawson, dépisteur dans les rangs amateurs du Kraken qui a milité pour qu’on choisisse Henman au 96e rang au total lors du Repêchage de la LNH en 2018 au moment où il était évaluateur de talent avec les Hurricanes de la Caroline. En fin de compte, les Hurricanes et Henman n’ont jamais pu s’entendre sur les détails d’un premier contrat professionnel, ce qui a permis à ce dernier de signer un contrat avec le Kraken à titre de joueur autonome.

« Nos dépisteurs ont observé des joueurs toute l’année », a indiqué le directeur général du Kraken et ancien membre des Greyhounds de Sault-Sainte-Marie Ron Francis dans un communiqué. « Dans ce cas-ci, Mike Dawson a été un solide supporteur de Luke… Luke a affiché des statistiques éloquentes dans la LHJMQ et il a été le capitaine de l’équipe. Il affiche du caractère. Nous pensons qu’il doit gagner en force physiquement. Nous sommes enchantés de l’avoir avec nous comme premier joueur. »

« J’ai confiance en mon niveau de jeu, a déclaré Henman à Geoff Baker du Seattle Times. Mon niveau de confiance dans ma façon de jouer est très élevé. Je sais que je pourrai contribuer au niveau de jeu suivant. Il y a quelques valeurs auxquelles j’adhère en tant que joueur de hockey – afficher un niveau de compétition élevé tous les jours, être un bon coéquipier et être une bonne personne. Si tu peux arriver à faire tout ça, il y a de bonnes choses qui vont finir par t’arriver. »

Henman est le premier joueur à rejoindre les rangs du Kraken, qui choisira le reste de sa formation à l’occasion du repêchage d’expansion du 21 juillet. Le club pourra alors choisir un patineur ou un gardien provenant de chacune des équipes de la LNH, sauf les Golden Knights de Vegas. Quant à Henman, l’attaquant né en 2000 cherchera à décrocher un poste avec le Kraken la saison prochaine, mais il pourrait aussi continuer à faire ses classes avec le club-école dans la Ligue américaine qui sera basé à Palm Springs, en Californie.

plus de nouvelles
2:12
Justin Robidas - Voici La Relève
Il y a 2 jours
Des anciens de la LCH se démarquent comme favoris pour le trophée Conn Smythe en séries de la Coupe Stanley
Il y a 1 semaine
Pipeline des espoirs de la LCH – Canadiens de Montréal
Il y a 1 semaine
La Ligue canadienne de hockey dévoile l’ordre de selection de son Repêchage international 2021
Il y a 1 semaine
#CultiverLaForce avec Kubota Canada et la LCH
Il y a 1 semaine
Le joueur vedette – 5 questions à Olen Zellweger des Silvertips
Il y a 1 semaine