MENU

Tour d’horizon de la semaine – Millar décroche une occasion de rêve avec Hockey Canada

 

Chaque semaine, LCH.ca va d’un océan à l’autre pour vous présenter les faits saillants de l’actualité dans la ligue.

Millar rejoint Équipe Canada

Alan Millar se dirige vers la scène nationale.

Lundi, le directeur général de longue date des Warriors de Moose Jaw a annoncé sa démission dans la foulée de sa nomination à titre de directeur du personnel des joueurs du Programme d’excellence de Hockey Canada.

« Cela a été un processus emballant, mais difficile à la fois, simplement parce que j’aime le rôle de gestionnaire dans la Ligue de l’Ouest, a déclaré Millar, lundi, à Greg Harder du Regina Leader-Post. J’ai vraiment apprécié mon séjour à Moose Jaw et j’ai été très bien traité – j’ai rencontré beaucoup de gens formidables et des amis pour la vie.»

« Au fil des années, j’ai eu l’occasion d’avoir des occasions qui se présentaient à moi, mais elles ne m’ont jamais intéressé au point où je quitterais la direction de cette équipe pour le faire. La possibilité de diriger des équipes nationales et de compétitionner pour les championnats du monde était tout simplement trop belle pour la laisser passer.»

Le programme d’excellence à trois volets de Hockey Canada comprend le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans, la Coupe Hlinka Gretzky et culmine avec le Championnat mondial junior. Le plus récent rôle de Miller sur la scène nationale comprenait la fonction de directeur général de l’équipe médaillée d’or à la Coupe Hlinka Gretzky en 2018.

« L’occasion de revêtir ce logo est vraiment un honneur pour moi, a ajouté Millar. Je vais passer pas mal de temps sur la route (à faire du dépistage). Je ferai aussi partie du comité de sélection des entraîneurs et de la mise en place de ces équipes pour m’assurer que nous rassemblons les meilleures personnes. Cela va être un grand défi, mais je suis emballé par ce défi.»

Sous la direction de Millar, les Warriors se sont qualifiés pour les séries éliminatoires quatre années consécutives de 2015 à 2019, une séquence mise en valeur par un championnat de la division Est en 2017-2018 au cours de laquelle le club a terminé avec 109 points.

Nedeljkovic ferme la porte

Alex Nedeljkovic arrêtera cette rondelle pour le logo sur son uniforme.

À sa 10e rencontre dans la LNH, l’ancien de la Ligue de l’Ontario, maintenant des Hurricanes de la Caroline, a repoussé les 24 tirs auxquels il a fait face samedi contre le Lightning de Tampa Bay, champions en titre de la Coupe Stanley, pour signer son premier blanchissage en carrière.

« Nous avons été excellents ce soir. Nous ne leur avons pas donné grand-chose, a déclaré Nedeljkovic après le match à Michael Smith, journaliste attitré à la couverture des Hurricanes. Du début à la fin, nous avons suivi notre plan de match et ça se voyait. Nous leur avons fait face et avons profité de quelques rebonds en chemin.»

« On peut juste être heureux pour le jeune, a ajouté l’entraîneur-chef des Hurricanes, Rod Brind’Amour. Il fait partie de l’organisation depuis longtemps. Il a fait ses classes et a dû attendre son tour. Il avait l’air bien ce soir et il était prêt pour le défi. Il avait besoin de faire de gros arrêts pour nous ce soir et il l’a fait. Les gars ont travaillé dur devant lui ce soir. Nous sommes simplement heureux pour le jeune.»

Après avoir passé la majeure partie des quatre premières saisons de sa carrière dans la Ligue de l’Ontario avec la franchise des Whalers de Plymouth / Firebirds de Flint, Nedeljkovic s’est ensuite joint aux IceDogs de Niagara à la mi-saison en 2015-2016 et a aidé le club à se rendre en finale pour l’obtention de la Coupe J.Ross Robertson.

En tout et partout, la victoire par blanchissage contre le Lightning est le récent accomplissement pour Nedeljkovic dont le portfolio, plein de réalisations, comprend également le prix du gardien de but de l’année dans la Ligue de l’Ontario en 2013-2014 ainsi que le prix Baz Bastien Memorial présenté en 2018-2019 au meilleur gardien de but de la Ligue américaine de hockey.

Ellis à la poursuite de l’histoire

Colten Ellis poursuit son ascension vers le sommet.

Montrant cinq matchs parfaits à sa fiche depuis le début de la saison, le gardien des Islanders de Charlottetown a déjà établi un record de franchise en une saison et, maintenant, il réécrit rapidement le livre des records à travers la LHJMQ. Avec 16 blanchissages en carrière, Ellis n’est plus qu’à un seul jeu blanc du record historique de la ligue établi par Philippe Cadorette des Cataractes de Shawinigan en 2015-2016.

Ellis a été particulièrement dominant pendant le mois de février. Celui-ci a été imbattable à trois de ses cinq dernières sorties, réalisant le trio de blanchissages face aux Mooseheads d’Halifax en totalisant 62 arrêts.

Arrivé à Charlottetown à la suite d’une entente avec l’Océanic de Rimouski pendant la saison morte, Ellis a été l’épine dorsale défensive d’une formation des Islanders qui trône au sommet de la LHJMQ avec 20 victoires et 40 points. Quinze de ces victoires ont été obtenues avec Ellis devant la cage, des rencontres dans lesquelles il a épaté, l’aidant à maintenir une moyenne de buts alloués remarquable de 1,82 avec un pourcentage d’arrêts de .927.

Sélectionné en troisième ronde par les Blues de Saint-Louis au Repêchage de LNH en 2019, Ellis, âgé de 20 ans, est actuellement au cœur de sa quatrième campagne complète dans la LHJMQ.

plus de nouvelles
Tour d’horizon de la semaine – Sutter renonce à son poste d'entraîneur-chef des Rebels
Il y a 2 jours
Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à Peyton Krebs des ICE
Il y a 2 jours
Tir de la pointe : Le joueur de centre des Frontenacs Shane Wright
Il y a 2 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Le ICE brise la glace dans la bulle
Il y a 2 jours
La LCH annonce l’annulation du tournoi de la Coupe Memorial 2021
Il y a 4 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Blazers déclenchent une tempête offensive
Il y a 1 semaine