MENU

Tour d’horizon de la semaine – Le talent de la LCH est bien représenté aux Mondiaux juniors

 

Chaque semaine, LCH.ca va d’un océan à l’autre pour vous présenter les faits saillants de l’actualité dans la ligue.

Tomasino profite de l’occasion

Tout changement offre sa part de possibilité.

Après avoir appris que l’attaquant des Blackhawks de Chicago et ancien des Blades de Saskatoon Kirby Dash raterait l’ensemble du Championnat du monde junior de 2021 en raison d’une blessure au poignet subie dans l’unique match préparatoire du Canada, une note positive de son absence est l’occasion que cela créerait pour un autre joueur de se faire valoir.

C’est là que Philip Tomasino entre en scène. Attaquant additionnel de l’équipe avant le match d’ouverture du tournoi à la ronde contre l’Allemagne, le choix de premier tour des Predators de Nashville et porte-couleurs des Generals d’Oshawa a été un pilier de l’offensive canadienne depuis le début du tournoi.

Jouant au sein d’un trio aussi composé de Ryan Suzuki du Spirit de Saginaw et de Dawson Mercer des Saguenéens de Chicoutimi, Tomasino a amassé au moins un point à ses trois matchs pour un total de quatre buts et deux passes, à égalité au troisième rang chez les marqueurs de l’équipe derrière Dylan Cozens (Hurricanes de Lethbridge) et l’attaquant Quinton Byfield des Wolves de Sudbury.

« C’est difficile de voir ce qui s’est passé pour Kirby. C’est un excellent joueur et il est notre leader alors la situation était certainement dure à prendre, a indiqué Tomasino aux journalistes avant le premier match du tournoi à la ronde. Cependant, cela m’a ouvert une porte et j’ai hâte de pouvoir en profiter et de m’amuser. »

Cinquième choix de Niagara au Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2017, Tomasino a joué deux saisons avec les IceDogs avant de rejoindre les Generals en janvier dernier. Après la transaction, l’athlète originaire de Mississauga en Ontario n’a pas mis trop de temps à s’ajuster à son nouvel environnement, amassant 18 buts et 25 passes en 26 matchs avec les Generals, notamment grâce à une sortie de cinq points à son premier match, avant de devenir un de seulement six joueurs de la LCH à franchir le cap des 100 points la saison dernière, et le premier porte-couleurs d’Oshawa à réaliser l’exploit depuis 2008.

Tomasino espère maintenant pouvoir ajouter une autre flèche à son arc dans les jours à venir tandis que le Canada poursuit sa quête d’une 19e médaille d’or au Championnat du monde junior, un sommet dans l’histoire de la compétition.

Parik ferme la porte

Lukas Parik esquissait un grand sourire.

Repoussant les 30 tirs dirigés contre lui, le gardien des Chiefs de Spokane a été impressionnant à son premier match au Championnat du monde junior, conduisant la République tchèque à un gain de 2-0 sur une équipe russe pourtant favorite à l’approche de leur duel de phase préliminaire, dimanche dernier.

« Nous avons très bien fait collectivement. Nous avons respecté notre système de jeu et je crois que cela nous a aidés, a déclaré Parik après le match. C’était un sentiment énorme. Je n’arrive pas à le décrire. Je m’étais imaginé comment ce match allait se dérouler et les gars ont vraiment bien joué. »

Ce résultat était familier pour Parik, qui était au bout du banc de l’équipe de la République tchèque qui a vaincu la Russie 4-3 en lever de rideau de la ronde préliminaire l’an dernier, un match remporté par son coéquipier Luka Dostal.

Choix de premier tour du Repêchage international de la LCH en 2019, Parik a brillé à sa première campagne chez les Chiefs avec 22 victoires en 32 sorties. Il a aussi fait les manchettes à l’échelle nationale en mars quand il est devenu le premier gardien des Chiefs à marquer un but dans un gain de 3-0 sur les Blazers de Kamloops, réalisant aussi 36 arrêts dans ce match pour signer son premier jeu blanc en carrière.

Parik a été un choix de troisième tour des Kings de Los Angeles au Repêchage de la LNH en 2019.

Peeters prêt à revenir

On peut qualifier cette année d’expérience précieuse pour Senna Peeters et son équipe d’Autriche.

Puisque la relégation a été abandonnée au Championnat du monde junior de cette année, cela signifie que les 10 équipes en action à Edmonton seront de retour pour l’édition de 2022. Au final, cela signifie aussi que les équipes qui ne réalisent pas autant de succès sur la patinoire qu’elles l’auraient espéré auront au moins une meilleure idée de ce à quoi s’attendre l’hiver prochain.

Parmi ces équipes, il faut compter l’Autriche, nouvelle venue au sein du premier groupe mondial après la relégation du Kazakhstan l’an dernier. Avec des talents de pointe comme le choix de premier tour du Wild du Minnesota Marco Rossi des 67’s d’Ottawa et le champion marqueur en titre de la LCH qui a  conclu la dernière campagne avec une récolte de 120 points, soit 39 buts et 81 passes en 56 matchs, le groupe comprend aussi d’autres étoiles montantes comme Peeters.

Ignoré au Repêchage de la LNH en 2020 après une saison recrue modeste avec les Mooseheads de Halifax où il a amassé 33 points, notamment 23 buts en 57 matchs, un sommet au sein de son équipe, Peeters reste déterminé à faire partie du groupe de sélectionnés en 2021, et il sait qu’une autre solide saison avec les Mooseheads marquée par une hausse de sa production offensive peut l’aider à réaliser son rêve.

En raison des restrictions de voyage et l’arrêt forcé des matchs, Peeters a démarré sa saison en Finlande, mais il compte rejoindre les Mooseheads après les Mondiaux juniors.

« Nous sommes emballés que Senna revienne avec l’équipe, a déclaré Cam Russell, directeur général des Mooseheads au journal The Chronicle Herald. Je crois que nous comptons déjà sur un groupe d’attaquants très talentueux et son ajout nous rendra encore meilleurs. »

plus de nouvelles
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les 67’s conservent leurs espoirs de championnat
Il y a 2 jours
Tour d’horizon de la semaine – Les anciens de la LCH produisent à l'attaque en ce début de saison de la LNH
Il y a 2 jours
441 joueurs d’hier et d’aujourd’hui de la LCH démarrent la saison dans la LNH
Il y a 3 jours
Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à Ryder Korczak des Warriors
Il y a 6 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Islanders coulent la compétition
Il y a 1 semaine
Tour d’horizon de la semaine – Faire sa marque dans les camps de la LNH
Il y a 1 semaine