MENU

Tour d’horizon de la semaine – La LHJMQ revient au jeu avec des formations renouvelées

Chaque semaine, LCH.ca va d’un océan à l’autre pour vous présenter les faits saillants de l’actualité dans la ligue.

Un nouveau départ à Sherbrooke

Ajoutez-la dans la colonne des victoires.

En se sauvant avec une victoire de 2-0 contre le Drakkar de Baie-Comeau samedi dernier, le Phoenix de Sherbrooke remportait sa première victoire de la saison. Celle-ci s’était fait attendre pour la formation qui avait débuté l’année en tant qu’équipe la mieux classée et qui a dû faire face à l’un des plus grands défis en ce qui a trait aux restrictions de la pandémie.

L’un des 12 clubs québécois participant à la première de deux reprises des activités en environnement protégé, le Phoenix est revenu sur la glace avec l’ajout du gardien de but d’origine slovaque, Samuel Hlavaj, ravi de faire ses débuts après une période de quarantaine.

Ce fut un retour impressionnant pour Hlavaj, qui était d’office pour deux matchs consécutifs, remportant tout d’abord une victoire de 3-2 en fusillade contre les Saguenéens de Chicoutimi dans laquelle il s’est vu choisi comme troisième étoile de la rencontre avant d’effectuer un retour devant le filet le soir suivant, repoussant 26 tirs pour enregistrer son quatrième blanchissage en carrière. Au total, Hlavaj a terminé la semaine avec une moyenne de buts alloués de 0,96 tout en stoppant 56 des 58 tirs auxquels il a fait face pour mériter les honneurs du Joueur de la semaine de la LHJMQ.

Alors que Hlavaj est de retour avec le Phoenix, le club connaît aussi des changements à l’avant, se départissant de son capitaine et choix de premier tour des Penguins de Pittsburgh, Samuel Poulin, qui a été échangé aux Foreurs de Val-d’Or avant la date limite des transactions de la ligue dans une entente qui renvoyait un ensemble de choix au repêchage à Sherbrooke.

Poulin a offert une contribution inestimable sur une période de quatre ans avec le Phoenix, aidant à établir une culture interne qui s’est culminé avec une collecte record pour la franchise de 106 points, bon pour le premier rang de la LCH en 2019-2020, et ce seulement à la huitième saison de l’équipe depuis son arrivée dans la LHJMQ en 2012.

Toutefois, tout comme leur surnom, les Phoenix étaient prêts à se relever et ils ont envoyé un trio de choix de première ronde aux Sea Dogs de Saint John en échange de l’espoir au Repêchage de la LNH en 2021, Joshua Roy.

« Il est l’un de ces joueurs exceptionnels, a déclaré le directeur général et entraîneur-chef du Phoenix, Stéphane Julien, à Jérôme Gaudreau de La Tribune. On parle d’un joueur de 17 ans qui est déjà le meilleur buteur de son équipe. C’est ce que nous appelons un joueur très opportuniste. Quand ça nous prend un but, il est là. Il peut inscrire beaucoup de points surtout sur une équipe gagnante et il est capable de marquer le but qui fera la différence. Il a de bonnes mains, une excellente vision et il est bon en avantage numérique.»

Sélectionné au tout premier rang du Repêchage de la LHJMQ en 2019, Roy a connu une première saison satisfaisante avec les Sea Dogs. En 60 rencontres, il a enregistré 16 buts et 28 passes pour 44 points, bon pour le huitième rang parmi les recrues du circuit et seulement neuf points derrière la première place. Roy a conservé cette magie offensive cette année encore, récoltant déjà 17 points en seulement 15 rencontres, alors qu’il cherche maintenant à poursuivre sur cette bonne performance à Sherbrooke.

Dellandrea livre la marchandise

Ty Dellandrea brille de tout feu en plein cœur du Texas

Faisant ses débuts dans la LNH avec les Stars de Dallas vendredi, l’ancien capitaine des Firebirds de Flint a mérité plus de 15 minutes de temps de glace tout en faisant bonne impression aux yeux de l’entraîneur-chef des Stars, Rick Bowness.

« Ce jeune est plein de confiance. On adore ça, a déclaré Bowness à Matthew DeFranks du Dallas Morning News. C’est un joueur de la LNH. C’est une recrue, mais il va avoir un rôle important. Vous avez vu que nous n’avons pas peur de le mettre sur la glace dans toutes les situations. C’est un jeune homme très confiant malgré son jeune âge de 20 ans. Il travaille pour ses minutes et c’est bien mérité.»

S’alignant aux côtés d’Andrew Cogliano et un autre ancien de la Ligue de l’Ontario, Radek Faksa, Dellandrea a fait preuve de ses compétences à la fois à force égale, au sein des équipes spéciales, incluant notamment une impressionnante performance à court d’un homme au cours de laquelle il a bloqué deux tirs dans la même présence. Le centre recrue a ensuite continué à éblouir à son deuxième match, remportant cinq mises au jeu sur sept tout en méritant du temps de glace dans les dernières minutes alors que les Stars tentaient de décrocher une deuxième victoire consécutive contre les Predators de Nashville.

« Je n’ai aucun problème à mettre (Dellandrea) sur la glace dans n’importe quelle situation : mises au jeu clés, des avantages numériques clés, contre de très bonnes lignes des équipes adverses, a ajouté Bowness. Il peut jouer au centre, il peut jouer à l’aile droite. Il fait partie intégrante de l’avenir de cette équipe.»

Sélectionné au 13e échelon du Repêchage de la LNH en 2018, Dellandrea se joint aux Stars après avoir passé quatre saisons avec les Firebirds disputant 231 matchs en carrière au cours desquels il a amassé 94 buts et 122 passes pour un record de franchise avec 216 points.

Du soutien pour Sopotyk

Le monde du hockey s’est une fois de plus montré être une communauté très soudée.

À la suite d’un accident de snowboard dévastateur au cours de la fin de semaine qui a laissé Kyrell Sopotyk, l’ailier gauche des Blazers de Kamloops, avec des blessures qui ont bouleversé sa vie, la communauté du hockey dans le monde entier s’est ralliée derrière le fleurissant attaquant avec d’innombrables vœux et un généreux soutien financier.

Établissant une page de dons en ligne pour aider à financer d’éventuelles rénovations, les coûts de soins de santé et un soutien supplémentaire, l’initiative a amassé trois fois son objectif initial dès sa première journée, avec des équipes, des joueurs, des anciens et des partisans de la LCH parmi les nombreux donateurs.

La campagne a été mise sur pied par Kathleen Zary, la mère d’un coéquipier des Blazers, Connor Zary, qui connaît Sopotyk depuis l’enfance, alors qu’ils étaient coéquipiers dans les rangs du hockey mineur en Saskatchewan.

« En tant que maman, ma priorité serait de m’occuper de mon enfant et je ne penserais pas à aller travailler ou à savoir d’où vient mon prochain chèque de paie, a déclaré Zary à Marty Hastings du Kamloops This Week. Je ne voudrais rien de tout cela sur mes épaules. Voir le soutien massif a été une bénédiction incroyable pour la famille. Je sais qu’ils sont éternellement reconnaissants de l’aide de tous.»

« Que ce soit en Saskatchewan ou à Kamloops, vous savez que la communauté du hockey sera toujours derrière l’un de ses joueurs.»

Pour les partisans qui souhaitent faire des dons, cliquez ici.

plus de nouvelles
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : L’équipe de vétérans de l’Armada chargée à bloc
Il y a 3 jours
Tour d’horizon de la semaine – Millar décroche une occasion de rêve avec Hockey Canada
Il y a 4 jours
Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à Lukas Cormier des Islanders
Il y a 5 jours
Tir de la pointe : Défenseur des Mooseheads Justin Barron
Il y a 5 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Tigers rugissent à nouveau
Il y a 1 semaine
Tour d’horizon de la semaine – Bédard fin prêt pour ses débuts dans la Ligue de l’Ouest
Il y a 1 semaine