MENU

Tour d’horizon de la semaine – Faire sa marque dans les camps de la LNH

Chaque semaine, LCH.ca va d’un océan à l’autre pour vous présenter les faits saillants de l’actualité dans la ligue.

Byram décroche une période d’essai

Bowen Byram est prêt à saisir cette occasion. Il doit simplement attendre encore un peu.

En quarantaine à Denver depuis vendredi, le défenseur des Giants de Vancouver, et choix de premier tour de l’Avalanche du Colorado, participe à un deuxième camp d’entraînement dans la LNH équipé de leçons apprises au cours de la dernière saison, notamment sa nomination à titre de cocapitaine de l’équipe canadienne au Championnat du monde junior 2021.

Celui-ci pourra rejoindre ses futurs coéquipiers vendredi – l’Avalanche disputera alors son deuxième match de la saison dans un programme double face au Blues de Saint-Louis – Byram a déjà fait forte impression malgré l’interdiction de participer au camp d’entraînement en raison des protocoles sanitaires reliés à la COVID-19.

« C’était évident qu’il poussait à fond pour aider le Canada à revenir dans le match (pour la médaille d’or). Je crois que c’est un défenseur qui manipule bien la rondelle, a déclaré l’entraîneur-chef de l’Avalanche, Jared Bednar, à Mike Chambers du Denver Post. Il était un meneur et il s’impliquait dans les montées. Il essayait d’être un facteur clé et c’est exactement ce que nous voulons voir de lui ici.»

En sept rencontres avec le Canada, Byram a été une menace offensive clé à la ligne bleue, menant tous les défenseurs de l’équipe avec un but et quatre passes pour cinq points, ce qui faisait suite aux bonnes habiletés avec la rondelle dont il avait fait preuve pendant trois saisons complètes avec les Giants, incluant une saison de 71 points en 2018-2019, un sommet en carrière.

« Il a beaucoup gagné en masse et en force physique, il est plus confiant et un peu plus à l’aise, a ajouté Bednar. Je suis ravi de l’avoir avec nous et de voir ce qu’il peut faire.»

Sélectionné au quatrième rang du Repêchage de la LNH en 2019, Byram a fait ses débuts avec les Giants au cours de la saison 2017-2018 et a amassé 46 buts et 104 passes pour 150 points en 188 rencontres en carrière.

Foudy le marchand de vitesse

Liam Foudy a eu un peu plus de temps pour se préparer pour sa plus récente occasion avec les Blue Jackets de Columbus.

Rappelé d’urgence des Knights de London la saison dernière, le jeune ailier gauche a disputé deux rencontres avec les Blue Jackets à la mi-février et a enregistré son premier point dans la LNH à son deuxième match, contre les Sabres de Buffalo. De toute évidence, le cocapitaine des Knights a fait bonne impression puisqu’il était de retour avec les Blue Jackets pour les 10 matchs éliminatoires du club au moment du retour au jeu cet été.

Cette fois, cependant, il a eu du temps additionnel pour l’aider à se faire une place à temps plein dans la formation avant le début de la saison de la LNH qui démarrera mercredi.

« Mon objectif est de me tailler un poste au sein de cette équipe. Il n’y a pas d’autre objectif dans ce camp, a déclaré Foudy à Paul Svoboda du site des Blue Jackets. Je me présente tous les jours et je ne prends pas mes aises trop rapidement. Je sais que les postes sont toujours en jeu. J’essaie de jouer du mieux que je peux et de conserver ma position et d’être de la formation.»

Concluant sa quatrième saison avec les Knights avec 28 buts et 40 passes pour 68 points – et ce en seulement 45 matchs – Foudy apporte sans aucun doute une touche offensive, mais son jeu sans la rondelle est ce dont il est le plus fier. Élu meilleur patineur de l’Association Ouest de la Ligue de l’Ontario, ainsi que meilleur joueur en désavantage numérique, dans le sondage des entraîneurs du circuit l’an dernier, ces attributs ont déjà attiré l’attention de l’entraîneur des Blue Jackets, John Tortorella.

« Nous voulons certainement le voir à l’œuvre sur l’unité de désavantage numérique, a ajouté Tortorella. Je pense qu’avec une telle vitesse et l’intelligence que nous avons tous observé dans la bulle, et pendant le peu de temps que nous avons passé avec lui, il possède les outils nécessaires pour faire le travail. Il l’a déjà fait, il veut le faire (et) avec une telle vitesse, nous voulons lui donner un coup de pouce et l’essayer avec des joueurs différents.»

Sélectionné au 18e rang du Repêchage de la LNH en 2018, Foudy a passé toute sa carrière junior avec les Knights, récoltant 97 buts et 94 passes pour 191 points en 230 rencontres.

Lapierre reçu à Washington

Ce n’était pas la nouvelle qu’il espérait, mais Hendrix Lapierre ne peut nier que c’était une expérience d’apprentissage inoubliable.

Figurant parmi les sept joueurs retranchés par les Capitals de Washington plus tôt cette semaine, le centre des Saguenéens de Chicoutimi en a profité pour en apprendre autant que possible à l’occasion de son bref essai avec le club de la LNH.

Partageant la même patinoire à l’entraînement que des champions de la Coupe Stanley comme le capitaine des Capitals, Alex Ovechkin, et le nouveau venu, Zdeno Chara, il s’agissait d’une autre expérience dans ce qui aura été une année mouvementée pour Lapierre qui, après s’être vu limité à une saison de 19 matchs écourtée par les blessures en 2019-2020, a entendu son nom être appelé au premier tour du Repêchage de la LNH de 2020 par les Capitals avant d’essayer de se tailler une place avec équipe Canada au camp de sélection de l’équipe nationale junior.

« Ce fut une expérience incroyable et très bénéfique pour moi, a déclaré Lapierre à propos du camp des Capitals à Kevin Dubé du Journal de Québec. Juste de voir comment les joueurs se comportent et ce que ça prend pour jouer à ce niveau, ça a été très positif.»

« J’ai joué dans la même équipe que (Chara) à l’occasion de deux matchs intraéquipes. Je me suis présenté, nous nous sommes serré la main et avons parlé un peu. C’était un peu bizarre parce que je le regarde à la télévision depuis 10 ou 15 ans. C’était spécial de le voir et de lui serrer la main, mais en même temps, j’étais là pour une raison. Je fais partie de la même organisation.»

De retour avec les Saguenéens, Lapierre cherche maintenant à poursuivre un bon début de campagne 2020-2021 alors qu’il avait déjà enregistré un total de huit points en inscrivant trois buts et cinq passes décisives en seulement cinq rencontres.

plus de nouvelles
2:12
Justin Robidas - Voici La Relève
Il y a 2 jours
Des anciens de la LCH se démarquent comme favoris pour le trophée Conn Smythe en séries de la Coupe Stanley
Il y a 1 semaine
Pipeline des espoirs de la LCH – Canadiens de Montréal
Il y a 1 semaine
La Ligue canadienne de hockey dévoile l’ordre de selection de son Repêchage international 2021
Il y a 1 semaine
#CultiverLaForce avec Kubota Canada et la LCH
Il y a 1 semaine
Le joueur vedette – 5 questions à Olen Zellweger des Silvertips
Il y a 1 semaine