MENU

Tir de la pointe : Le joueur de centre Conor Geekie du ICE

 

Le joueur de centre du ICE de Winnipeg Conor Geekie s’est confié aux animateurs de l’émission Junior Hockey Magazine au sujet des séries éliminatoires dans la Ligue de l’Ouest, du prochain Repêchage de la LNH et de sa relation particulière avec son frère Morgan du Kraken de Seattle.

Junior Hockey Magazine : À quel point es-tu emballé par les séries éliminatoires de la Ligue de l’Ouest?

Conor Geekie : On est vraiment tous très contents. Les deux dernières années éliminatoires ont été annulées en raison de la COVID, alors tous les gars sont emballés. Il y a beaucoup d’énergie dans le vestiaire.

JHM : Comment est-ce que ton équipe garde sa concentration en séries? 

C. G. : Tu regardes l’histoire. Prince Albert est une équipe difficile à affronter sur sa propre patinoire. Les joueurs se présentent toujours. C’est une équipe robuste. Ils sont bons en défense aussi. Il s’agit de se faire confiance et de faire confiance au processus, se fier à ce qu’on a fait tout au long de l’année et de transporter cela en séries.

JHM : Comment te sens-tu par rapport à ta saison?

C. G. : J’étais très content. Je suis très dur envers moi à ce sujet. Il y a quelques trucs ici et là où je n’ai pas pu trouver le fond du filet, mais c’est comme ça que ça se passe parfois. Que tu frappes le poteau ou pas, tu dois continuer. Je suis content des succès de notre équipe tandis qu’on a établi un record de concession pour les points, alors c’est très spécial.

JHM : Comment s’est passée ton expérience au Match des Meilleurs Espoirs de la LCH/LNH Kubota?

C. G. : C’était super génial d’avoir eu la chance d’y aller. Juste le fait d’être invité était très spécial. Tu te retrouves avec un groupe de gars et tu ressens quelque chose de particulier quand tu embarques sur la glace et que la foule se met de la partie. C’est un sentiment qui est spécial dans son ensemble et je suis très chanceux d’avoir pu vivre cette expérience.

JHM : Comment as-tu vécu l’après-match?

C. G. : J’ai reçu quelques textos d’amis qui l’ont regardé, et de ma mère et de mon père. Je les ai appelés rapidement, tout comme mes frères, mais après, c’était pas mal la même chose que d’habitude. Tu aimes être là, mais ça reste un match comme les autres.

JHM : Comment était-ce de partager ton expérience d’année de repêchage avec ton coéquipier Matthew Savoie?

C. G. : On n’en parle pas tant que ça. C’est bien de pouvoir compter sur l’un et l’autre quand on a besoin de parler de quelque chose. On est très à l’aise d’en jaser. Pour l’instant, c’est au sujet des séries. On a de très grandes attentes pour notre équipe et on a hâte de voir à quel point on peut avoir un long parcours avec ce groupe. C’est très particulier que lui et moi vivions la même chose et qu’on aille au repêchage ensemble, mais pour le moment, notre concentration est là où on la voulait depuis le début.

JHM : Quels sont tes contacts avec ton frère Morgan Geekie du Kraken de Seattle?

C. G. : Morgan et moi, on se parle quasiment chaque jour. On est très proches. C’est mon frère. On ne parle pas tant de hockey. On parle brièvement de trucs et on se taquine. Il n’a pas beaucoup à dire sur ce qu’il a fait. Il est venu de loin en étant réclamé tard au Repêchage de la Ligue de l’Ouest jusqu’à se frayer un chemin pour être repêché dans la LNH et ensuite se battre pour un poste. Tout ce qu’il fait, quand tu le regardes, je pense que ça représente une courbe d’apprentissage. Il est humble et travaillant. Je le regarde et l’observe et j’en suis très reconnaissant.

JHM : Comment serait-ce d’être repêché par le Kraken?

C. G. : Ma mère nous en a parlé. Je pense que j’ai joué une fois avec lui, peut-être quand j’avais cinq ans. Ce serait assurément quelque chose de vraiment génial et quelque chose qui est sur ma liste de choses à faire dans ma vie, c’est certain.

JHM : Donne-nous un rapport de recruteur sur ton jeu.

C. G. : Je suis un gros attaquant. Je suis avant tout un fabricant de jeux. J’ai une bonne vision et un bon QI de hockey. J’aime voir les lignes de passe. Je ne suis pas le joueur le plus rapide, mais je suis rapide avec mes choix. On dirait que je suis toujours au bon endroit. Je pense que je pourrais être comparé à Leon Draisaitl, pas sur le plan des éloges à son endroit, mais j’ai quelques éléments de son jeu.

JHM : Quel dommage le ICE peut-il faire en séries?

C. G. : C’est notre objectif depuis le début. Ce groupe de gars est super spécial. J’adore jouer avec eux. On a toujours du plaisir dans le vestiaire. On est le genre de groupe qui est super proche et on prend soin l’un de l’autre. Il n’y a pas de limite pour nous. Le tournoi de la Coupe Memorial est à notre portée et on va s’assurer d’être prêts pour ça.

plus de nouvelles
De la pointe : Le directeur Dan Marr de la Centrale de dépistage de la LNH
Il y a 6 heures
104 anciens de la LCH passent en deuxième ronde des Séries éliminatoires de la Coupe Stanley
Il y a 6 heures
Équipe de la Semaine dans la LCH (9 au 15 mai)
Il y a 6 heures
Tir de la pointe : Le joueur de centre des Remparts Nathan Gaucher
Il y a 6 jours
Les Canadiens remportent la loterie du Repêchage de la LNH pour une chance de sélectionner Wright
Il y a 6 jours
Équipe de la Semaine dans la LCH (2 au 8 mai)
Il y a 6 jours