MENU

Pipeline des espoirs de la LCH – Flames de Calgary

 

Le pipeline des espoirs de la LCH présenté par Kubota analyse les joueurs du circuit junior canadien qui ont été sélectionnés ou qui ont été mis sous contrat par chacune des 32 équipes de la LNH.

Flames de Calgary

Ryan Francis

Un choix de cinquième tour du Repêchage de la LNH en 2020, ce petit fabriquant de jeu apporte un beaucoup d’équilibre, et une grande habileté à localiser ses coéquipiers autour du filet. Après avoir passé la majeure partie des quatre dernières saisons avec le Cap Breton, ce joueur de centre s’est joint à la formation de Saint John en milieu de saison où il a poursuivi sur son excellent départ pour compléter la campagne avec 50 points, un sommet d’équipe, dont 16 buts et 34 passes en 32 matchs. Loin de s’arrêter là, le patineur originaire de la Nouvelle-Écosse devait ajouter 10 points en seulement six matchs de séries éliminatoires. Au total, Francis a participé à 215 matchs dans la LHJMQ, où il a récolté 61 buts et 127 passes pour un total de 188 points. Il devrait continuer à ajouter à ces statistiques puisqu’il sera de retour avec les Sea Dogs la saison prochaine.

Rory Kerins

Un autre choix de milieu de Repêchage de la LNH l’an dernier cet ailier gauche de 19 ans des Greyhounds de Sault Ste. Marie a entendu son nom être prononcé à la séance de sélection après une formidable deuxième saison où il a été le deuxième marqueur de l’équipe avec une production de près d’un point par match, soit 30 buts et 29 passes en 64 rencontres. Au final, il s’agit d’une augmentation de 36 points par rapport à sa modeste saison recrue. L’athlète originaire de Caledon en Ontario est aussi l’un des 33 joueurs de la Ligue de l’Ontario à atteindre le plateau des 30 buts la saison dernière. Avant de retourner à Sault Ste. Marie la saison prochaine, Kerins aura eu la chance de goûter aux rangs professionnels alors qu’il a obtenu un essai de quatre matchs avec le Heat de Stockton, club-école des Flames dans la Ligue américaine de hockey.

Jakob Pelletier

Premier choix des Flames au Repêchage de la LNH en 2019, Pelletier est joueur dynamique qui a un beau talent offensif capable de générer des chances de marquer en raison de sa volonté de jouer dans la circulation lourde. Particulièrement doué, Pelletier est un dangereux marqueur capable de faire scintiller la lumière rouge derrière le but sur une base régulière. Choix de troisième tour au Repêchage de la LHJMQ en 2017, l’ailier gauche aujourd’hui âgé de 20 ans a passé les quatre dernières saisons avec les Wildcats de Moncton et les Foreurs de Val-d’Or, où il a totalisé 107 buts et 168 passes en seulement 210 matchs, dont une saison 2018-2019 où il a récolté 89 points, un sommet personnel en carrière, pour être le septième pointeur de la ligue. Dans cette saison où il a récolté plus d’un point par match lui a valu d’être nommé sur l’équipe d’étoile des recrues de la LHJMQ pour ensuite être nommé au sein de la deuxième équipe d’étoile de la LHJMQ à sa troisième saison où il a récolté 82 points en seulement 57 matchs. Originaire de Québec, Pelletier a aussi été régulièrement sélectionné au sein d’Équipe  Canada avec qui il a remporté la Coupe Hlinka-Gretzky de même que la médaille d’argent aux plus récents Championnats du monde de hockey junior. De retour avec les Foreurs, Pelletier a de nouveau été dominant au cours de la saison 2020-2021 où il a de nouveau été le meilleur marqueur de l’équipe avec 43 points en 28 matchs et 15 points en neuf matchs de séries éliminatoires où Val-d’Or tente de remporter le quatrième championnat de la ligue de son histoire.

Jérémie Poirier

Un défenseur qui excelle quand vient le temps de transporter la rondelle, Poirier a fait écarquiller bien des yeux dès son entrée dans la LHJMQ, où il s’est rapidement imposé comme le deuxième meilleur arrière du circuit, derrière son coéquipier William Villeneuve. Au final, au cours de la saison 2019-2020, Poirier a récolté 53 points en 64 matchs alors qu’il a été le seul défenseur de la ligue à atteindre le plateau des 20 buts. Cette performance aura aidé le joueur originaire de Québec à être réclamé par les Flames de Calgary au troisième tour du Repêchage de la LNH l’an dernier. Cette saison, Poirier a haussé son niveau d’un cran alors qu’il a produit plus d’un point par match avec neuf buts et 28 passes en 33 matchs, avant d’ajouter neuf autres points en six matchs de séries éliminatoires. Sélectionné au huitième rang au repêchage de la LHJMQ en 2018, Poirier, un joueur de 18 ans, aura passé ses trois saisons avec Saint John au cours desquelles il aura totalisé 111 points, dont 35 buts et 76 passes en 158 matchs.

Dustin Wolf

Le gardien par excellence de l’année, Wolf est passé sous le radar en raison de sa petite taille, mais il n’y a pas de doute quant à ses habiletés à empêcher la rondelle de pénétrer dans le filet. Après une saison abrégée dans la Ligue de l’Ouest, Wolf a commencé en lion avec trois jeux blancs consécutifs où il a réussi un total combiné de 70 arrêts. À la fin de la saison, Wolf a ajouté un autre match parfait à son portfolio, pour un total de 24 jeux blancs en carrière et seulement deux de moins que le record de tous les temps de la Ligue de l’Ouest. De plus, Wolf a aussi une fiche victorieuse alors qu’il a permis à son équipe à récolter deux points dans 106 des 149 matchs en carrière, au cours des quatre dernières années, alors qu’il était gardien de but. Dominant devant le filet, Wolf a été le meneur de tous les gardiens de la Ligue de l’Ouest tant pour la moyenne de buts alloués que pour le pourcentage d’arrêts tant au cours de la saison 2018-2019 et 2019-2020, ce qui lui a valu des sélections au sein de la première équipe d’étoiles de la ligue et un essai de trois matchs avec le club-école des Flames. Californien d’origine âgé de 20 ans, Wolf est retourné sur la scène internationale aux Championnats du monde juniors de 2021 où il a aidé les États-Unis à remporter la médaille d’or. Choix de septième tour de Calgary, Wolf a signé son premier contrat avec les Flames en mai dernier.

Connor Zary

Joueur énergique qui aime foncer au filet, Zary rate rarement les colonnes des buts et des passes. En quatre saisons avec les Blazers de Kamloops, ce joueur de 19 ans originaire de Saskatoon, a totalisé 206 points en 203 matchs, dont 86 points, un sommet personnel, l’an dernier alors qu’il a inscrit 36 buts et 48 passes en 57 matchs pour terminer l’année au cinquième rang des marqueurs de la ligue, tout en étant choisi au sein de la première équipe d’étoiles de l’Association Ouest de la Ligue de l’Ouest. Choisi par les Flames au premier tour du Repêchage de la LNH de 2020, ayant signé un premier contrat professionnel en décembre, ce joueur de centre émergent a continué de démontrer son talent offensif cette saison avec 24 points en 15 matchs, tout en s’avérant brillant avec le Heat de Stockton de la Ligue américaine avec qui il a amassé sept points en neuf matchs à ses débuts dans les mineures.

Dmitry Zavgorodniy

Au cours des récentes décennies, Zavgorodniy aurait été handicapé par sa plus petite taille, mais ce n’est plus le cas dans nouveau style de hockey préconisé dans la LNH, et cet ailier droit né en 2000 l’a démontré la saison dernière avec l’Oceanic de Rimouski avec qui il a marqué 29 buts, récolté 38 passes pour 67 points au cours d’une saison écourtée par une blessure à 40 matchs. Au total, en trois saisons avec l’Oceanic, Zavgorodniy aura inscrit 83 buts, 95 passes pour 178 points en 169 matchs. Jouant sur un prêt cette saison dans sa Russie natale, avec le St. Petersburg SKA de la KHL, Zavgorodniy a récolté trois points en six matchs, en plus d’avoir eu un avant-goût du hockey professionnel en Amérique du Nord alors qu’il a participé à 29 matchs avec le club-école des Flames à Stockton. Choix de septième tour au Repêchage de la LNH en 2018, Zavgorodniy est un talent offensif émergent qui peut aussi bien trouver le fond du filet que d’aider ses coéquipiers à le faire.

plus de nouvelles
#CultiverLaForce avec Kubota Canada et la LCH
Il y a 1 jour
Les talents de la LCH brillent aux camps de développement de la LNH
Il y a 1 jour
Les étoiles de la LCH qui nous manqueront : Division de la C.-B. de la Ligue de l’Ouest
Il y a 1 jour
Soyez prêt pour la mise au jeu initiale avec le laissez-passer tout accès de LCH TV
Il y a 2 jours
La Ligue canadienne de hockey dévoile son calendrier de télédiffusion sur CBC pour la saison 2021-2022
Il y a 2 jours
#CultiverLaForce Kubota | C'est le temps des récoltes du jardin!
Il y a 4 jours