MENU

Les camps virtuels de Hockey Canada offrent l’occasion d’apprendre la méthode canadienne

 

C’est la première étape inestimable dans le processus.

Dimanche, Hockey Canada a lancé son Camp national de développement virtuel des moins de 17 ans – auquel 113 espoirs de la Ligue canadienne de hockey ont participé –, un processus servant d’introduction à la philosophie du Programme d’excellence, qui aide à établir le style de jeu et la culture de victoire ayant mené le pays au succès international au fil des années.

Si les restrictions causées par la COVID-19 empêchent les joueurs d’être évalués sur la glace, le camp virtuel offre à Hockey Canada l’occasion de bâtir des relations et d’en apprendre plus sur les espoirs qui pourraient un jour porter la feuille d’érable.

« Nous investissons beaucoup de temps, d’énergie et de recherche dans la façon de mener ces camps en termes d’engagement, a dit à la Ligue canadienne de hockey le dépisteur en chef de Hockey Canada, Brad McEwen. Quels sont nos objectifs et que voulons-nous retirer de ces camps? Nous nous sommes concentrés sur les relations avec les joueurs et sur la compréhension de ce que cela signifie de revêtir le chandail du Canada et de jouer selon la méthode canadienne. Tu ne peux pas simplement t’installer dans un appel et donner une leçon, parce que ça n’a aucun effet. C’est une occasion de transmettre le message. »

« Le Programme d’excellence a la plus grande courbe d’apprentissage, parce que c’est la première fois [pour ces joueurs]. En termes d’utilisation des joueurs, de compréhension des rôles, où ils ont leur place, comment ils peuvent aider, quelle est leur valeur… tous ces trucs sont primordiaux et chez les moins de 17 ans, il y a plus de défis, parce que tout est nouveau. Ils vivent une expérience d’apprentissage incroyable à travers le programme. De tous les âges, si on regarde le temps sur la glace perdu, c’est celui-là qui écopera le plus parce que c’est la fondation, mais nous avons récupéré le plus d’objectifs possibles de ce camp pour les reprendre dans le camp virtuel. Je sais que ça se déroulera vraiment bien. »

Parmi les invités au camp virtuel, on retrouve le joueur de centre du ICE de Winnipeg Matthew Savoie, seul participant rapatrié du Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2019, où il avait impressionné en menant dans son équipe au chapitre des points par match grâce à une performance d’un but et cinq passes avec Équipe Canada Blancs, en novembre dernier. L’Albertain de 16 ans est maintenant considéré comme un leader en raison de cette participation antérieure.

« C’est une belle possibilité, parce qu’il a cette expérience de savoir de quoi l’événement avait l’air et d’y avoir pris part, a ajouté McEwen. Je crois que ce sera vraiment une occasion pour lui, quand les entraîneurs dans ses groupes dépendront un peu de lui en raison de son expérience. Nous utilisons toujours ces expériences, ce que [le joueur] a vu, et nous nous fions à ça. »

Même si le tournoi 2020 a été annulé, le camp des moins de 17 ans sert à éduquer sur le programme, son processus et ses attentes, ainsi qu’à souligner l’importance que les joueurs apprennent la méthode canadienne et qu’ils établissent des relations avec leurs entraîneurs et leurs coéquipiers potentiels.

« Nous ne pouvons pas voir les joueurs sur la glace, mais il y a quand même une possibilité, a réitéré McEwen. On peut accomplir certaines choses et ça, c’est important. Il doit y avoir un but et il doit y avoir des objectifs. Notre groupe a vraiment pris le temps, planifié et fait des recherches quant à la façon de retirer le maximum de ces joueurs dans un environnement difficile. De pouvoir bâtir des relations, voir les joueurs et leur parler, je pense que c’est vraiment important pour les entraîneurs. Nous devons inclure de bonnes sessions d’interaction dans tous les camps. »

« D’un autre côté, je crois que les joueurs comprendront entièrement les objectifs de ce que nous essayons d’attendre quand les événements se déroulent, et quelles sont les attentes. Le but ultime d’aller à ces camps est d’essayer d’en apprendre le plus possible sur tout le monde. Au moment où un joueur est sélectionné chez les moins de 17 ans, chaque minute compte et les évaluations ont commencé. Notre but est de retirer le maximum de ces camps, mais c’est aussi d’éduquer les joueurs à propos du processus, du déroulement de l’événement et des attentes. C’est l’objectif principal. »

Un camp virtuel des moins de 17 ans a eu lieu jusqu’au samedi 25 juillet, et a été suivi d’une édition virtuelle du camp estival de développement de l’équipe nationale junior, du 27 au 31 juillet.

plus de nouvelles
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Winterhawks prêts pour un retour à la gloire
Il y a 2 jours
La LHJMQ conclut un événement réussi en environnement protégé
Il y a 2 jours
Tour d’horizon de la semaine – Les Islanders réécrivent le livre des records
Il y a 3 jours
Des personnalités de renom du hockey s’affronteront dans le cadre du tournoi de la eCoupe Memorial présenté par Kia
Il y a 4 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Sea Dogs s'apprêtent à faire des vagues
Il y a 1 semaine
La LCH lance l’eCoupe Memorial présentée par Kia
Il y a 1 semaine