MENU

L’équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : L’Océanic de Rimouski

 

 

L’Océanic de Rimouski a complété son weekend avec quatre points, grâce à deux victoires de suite contre les Foreurs de Val-d’Or. Une fiche parfaite qui a aidé le club à porter à sept sa série de victoires consécutives et ainsi obtenir une mention honorable dans le dernier Classement du Top 10 Kia de la LCH.

L’Océanic est au deuxième rang de la division Est de la LHJMQ avec un bilan de 30-14-3-4 et 67 points et ses succès reposent beaucoup sur le jeu du capitaine Alexis Lafrenière, le joueur de l’année en titre dans la LCH et tout premier choix projeté au prochain Repêchage de la LNH. Lafrenière mène tous les pointeurs de la Ligue avec une étonnante fiche de 84 points, soit 24 buts et 60 mentions d’aide, en seulement 39 matchs.

Au cours de la saison 2019-2020, Lafrenière a continuellement démontré son habileté à faire la différence et a dominé en zone offensive alors qu’il n’a été tenu à l’écart de la feuille de pointage qu’à six occasions. Il a aussi disputé 23 matchs de plus d’un point cette saison. Le jeu d’élite de Lafrenière ne s’est que poursuivi en cette nouvelle année, alors qu’il a une moyenne de deux points par partie.

Lafrenière a été limité à sept rencontres depuis le début du mois de janvier en raison de sa participation au Championnat du monde junior de l’IIHF 2020, où il a connu des performances de joueur par excellence sous les projecteurs internationaux. Selon le directeur général et entraîneur-chef de l’Océanic Serge Beausoleil, cela continuera d’être bénéfique pour l’organisation.

« Les expériences individuelles se reflètent toujours collectivement sur notre équipe, a dit Beausoleil au journaliste Jean-Philippe Langlais de L’Avantage de Rimouski. Il a aussi démontré que si l’enjeu du match n’est pas réglé, il veut faire la différence. Il l’a fait à l’international contre les meilleurs joueurs de son âge et il continue de le faire dans notre ligue. »

En plus de la superétoile en herbe qu’est Lafrenière, il y a le joueur de centre Cédric Paré, qui est au deuxième rang des pointeurs de la LHJMQ avec 75 points cette saison. Le club a aussi bénéficié du récent retour de l’ailier droit et choix des Flames de Calgary Dmitry Zavgorodniy qui a repris là où il l’avait laissé après avoir raté 23 matchs en raison d’une blessure à une clavicule. Depuis son retour, il a récolté six points en cinq parties, portant son total à 49 points en 28 rencontres.

Pour compléter les rangs à l’attaque, l’Océanic profite aussi d’une saison fabuleuse du joueur de centre de 16 ans Zachary Bolduc, qui sera admissible au Repêchage de la LNH en 2021 et qui a obtenu en moyenne un peu moins d’un point par match avec 25 buts – deuxième derrière Paré – et 12 aides en 42 matchs. Quant à l’ailier droit, espoir en vue du Repêchage de la LNH en 2020 et premier choix des Rimouskois au Repêchage international de la LCH en 2019, Adam Raska, il a connu des débuts impressionnants à sa première saison avec 20 points en 32 rencontre.

Pendant ce temps, le virage jeunesse de l’Océanic se poursuit en défense, où le défenseur de première année et espoir en vue du Repêchage de la LNH en 2021, Isaac Belliveau, a connu une campagne recrue dominante avec une récolte de 46 points – neuf buts et 37 aides – en 49 apparitions pour mener tous les défenseurs de la LHJMQ au chapitre des points. Belliveau n’a pas eu besoin de beaucoup de temps d’ajustement, amassant cinq buts et 17 aides pour 22 points en seulement 17 sorties.

Devant le filet, on retrouve le choix des Blues de St. Louis et gardien de troisième année Colten Ellis, qui est de retour dans son rôle clé devant la cage de l’Océanic après avoir été à l’écart du jeu pendant deux mois. Ellis a été particulièrement brillant au cours des dernières semaines, fermant la porte dans deux de ses trois dernières présences, n’accordant que deux buts et réussissant un total de 73 arrêts. Il a égalé le record de concession de Philippe Desrosiers pour les jeux blancs en carrière avec 11. En tout, Ellis a une fiche de 13-5-1-1 cette saison et un excellent taux d’efficacité de .914, ce qui le place au troisième rang chez les gardiens de la LHJMQ qui ont pris part à au moins 20 matchs cette saison.

Quand Ellis n’était pas entre les deux poteaux, l’équipe a pu compter sur le jeu de Creed Jones, acquis en janvier des Olympiques de Gatineau. Il s’est notamment taillé une place au sein de l’équipe de la semaine de la LHJMQ. Jones est l’un des trois vétérans ajoutés par l’Océanic avant la date limite des transactions, avec le défenseur Justin Bergeron, champion de la Coupe Memorial avec les Huskies de Rouyn-Noranda et l’ancien capitaine des Sea Dogs de Saint John et des Voltigeurs de Drummondville Nicolas Guay, qui offre de la profondeur à l’attaque.

Ces ajouts, avec le jeu solide d’un Ellis en santé, l’exubérance des jeunes et la réunion d’un trio dominant composé de Lafrenière, Paré et Zavgorodniy rendront de fiers services à l’Océanic alors que l’équipe poursuit les célébrations de son 25e anniversaire.

La formation de Rimouski tentera de prolonger sa séquence victorieuse dans le cadre d’un weekend de trois matchs en trois jours qui s’amorce vendredi à Shawinigan, avant de se poursuivre avec deux affrontements contre les Olympiques à Gatineau.

plus de nouvelles
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Firebirds de Flint
Il y a 4 jours
Les anciens de la LCH parmi les meneurs de saison de U SPORTS
Il y a 4 jours
Classement du Top 10 Kia de la LCH - Semaine 22
Il y a 5 jours
Équipe de la semaine Vaughn de la LCH
Il y a 5 jours
La LCH déchiffrée – Meneurs au chapitre de l’efficacité
Il y a 6 jours
Retour sur le week-end de la LCH : Des invités spéciaux et du plaisir en famille
Il y a 6 jours