MENU

L’équipe en vedette du Top 10 de la LCH : Les Otters poursuivent sur le chemin de la victoire

Terry Wilson/CHL Images

Si l’on s’arrête au rendement en saison régulière, les Otters d’Érié ont été l’équipe la plus régulière des trois dernières saisons dans la LCH.

Avec des joueurs reconnus comme Connor Brown, Connor McDavid et Dylan Strome qui sont passés par ses rangs, les Ottesrs sont devenus la première équipe de l’histoire de la Ligue de l’Ontario à aligner trois saisons consécutives de 50 victoires.

Si vous ne clignez pas des yeux, une quatrième pourrait suivre à l’horizon.

Après avoir amassé une fiche de 10-3-1-0 avec neuf victoires à leurs 10 derniers matchs avant les rencontres de mercredi, les Otters n’ont pas ralenti d’un brin malgré l’absence du capitaine Dylan Strome.

Marqueur de 50 buts lors des deux dernières saisons, Alex DeBrincat a pris les commandes de l’attaque et a marqué 12 buts à ses 12 premiers matchs.

« Tu veux toujours être le gars envers qui ont peut avoir confiance dans toutes les situations pour aider à faire gagner ton équipe. Je sens que j’ai l’occasion d’apprendre de certains des meilleurs avec (Connor) McDavid et (Dylan) Strome au cours des deux dernières saisons », affirme DeBrincat, un choix de deuxième ronde des Blackhawks de Chicago l’été dernier. « Il y a certainement une culture gagnante ici. »

DeBrincat, qui est devenu le premier joueur de l’histoire des Otters à coller deux saisons de suite de 50 buts la saison dernière, remercie ses heures d’entraînement et de travail acharné pour ses succès autour des filets adverses.

« J’ai passé beaucoup de temps enfant à tirer des rondelles dans le sous-sol », dit-il en souriant. « L’année avant que j’arrive dans la Ligue de l’Ontario, j’ai beaucoup travaillé sur mon tir. Je n’ai pas le tir le plus puissant, mais j’ai travaillé très dur pour décocher la rondelle rapidement. Les gardiens ont de la difficulté quand ils n’ont pas le temps de se positionner. »

DeBrincat n’est pas la seule arme offensive des Otters.

L’espoir du Lightning de Tampa Bay Taylor Raddysh a récemment été élu Joueur du mois dans la Ligue de l’Ontario pour le mois d’octobre. L’ailier de 18 ans mène les marqueurs de la Ligue de l’Ontario avec 11 buts et 17 passes pour 28 points en 12 rencontres.

Avec la recrue Allan McShane parti au Défi mondial U-17, DeBrincat semble s’installer au centre avec Raddysh et le fabricant de jeux Kyle Maksimovich à ses côtés.

L’attaquant admissible au prochain repêchage de la LNH Ivan Lodnia, le joueur de deuxième année Brett Neumann et le joueur de centre habile dans les deux sens de la patinoire Kyle Pettit ont aussi été des contributeurs importants chez les Otters cette saison.

La plus grande préoccupation à Érié avant le début de la nouvelle saison se trouve devant le filet. Le départ du vétéran de cinq saisons Devin Williams a laissé de grands points d’interrogation qui ont vite été résolus par l’acquisition de Troy Timpano au cours de la saison morte, ce dernier a aussi récemment été nommé Gardien du mois dans la Ligue de l’Ontario pour le mois d’octobre.

L’ancien choix de deuxième ronde du Repêchage de la Ligue de l’Ontario qui aura bientôt 19 ans a une fiche de 8-0-0-0 en huit départs avec une moyenne de buts alloués de 1,88 et un pourcentage d’efficacité de .931 en plus de deux jeux blancs.

« Ses statistiques parlent fort », indique DeBrincat à propos du rendement de Timpano. « Il est vraiment confiant devant son filet et je crois que le changement de paysage lui fait du bien. C’est un joueur qui correspond bien à notre groupe et c’est un bon changement pour lui. »

Même si les réalisations d’Érié ont été impressionnantes, ils n’ont toujours pas remporté de Championnat de la Ligue de l’Ontario en trois ans. La dernière équipe des Otters à soulever la Coupe J. Ross Robertson était celle de 2002, menée par Brad Boyes, meilleur marqueur de l’histoire de l’équipe.

Même si l’on ignore si DeBrincat sera de retour de l’Arizona, les Otters sont entre bonnes mains avec DeBrincat, Taylor, puis Darren Raddysh, Lodnia, Timpano et plusieurs autres formant un noyau solide sous les ordres de l’entraîneur-chef Kris Knoblauch.

Jouant de ce qu’on peut qualifier de division la plus corsée de la Ligue canadienne de hockey avec les London, Kitchener, Owen Sound et Guelph, les Otterts ont apprécié la présence stable de Knoblauch derrière le banc.

Entraîneur du Ice de Kootenay champion de la Ligue de l’Ouest en 2011, il servira d’entraîneur adjoint auprès de l’Équipe nationale junior du Canada au mois de décembre.

« Parfois vous jouez mal et vous gagnez quand même des matchs et je crois que c’est ce pour quoi l’entraîneur Knoblauch est tellement bon pour nous indiquer les petites choses qui vont nous aider à connaître du succès et rester loin des mauvaises habitudes », indique DeBrincat. « Apprendre de lui au cours des dernières années a été énorme pour moi. Il est une des grandes raisons pourquoi nous avons cette tradition gagnante à Érié. »

Les Otters comptent poursuivre leur montée dans le classement hebdomadaire du Top 10 de la LCH avec des rencontres face aux Steelheads de Mississauga et les Rangers de Kitchener ce weekend.

 

LISEZ D’AUTRES CHRONIQUES SUR LES ÉQUIPES VEDETTES DU TOP 10 DE LA LCH :

plus de nouvelles
43 JOUEURS INVITÉS AU CAMP ESTIVAL DE DÉVELOPPEMENT SPORT CHEK DE L’ÉQUIPE NATIONALE JUNIOR DU CANADA
Il y a 9 heures
Dix-huit finissants de la LCH gagnent la coupe Stanley avec les Blues de Saint-Louis
Il y a 7 jours
MICHAEL DYCK NOMMÉ ENTRAÎNEUR-CHEF DE L’ÉQUIPE NATIONALE MASCULINE ESTIVALE DES MOINS DE 18 ANS DU CANADA
Il y a 1 semaine
Les talents de la LCH brillent au 2019 Combiné de recrutement de la LNH
il y a 2 semaines
Semaine étourdissante pour les meilleurs espoirs
il y a 2 semaines
22 GARDIENS DE BUT INVITÉS AU CAMP POUR LES GARDIENS DE BUT DU PROGRAMME D’EXCELLENCE
il y a 2 semaines