MENU

Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à Peyton Krebs des ICE

 

Peu d’espoirs sont aussi intéressants que Peyton Krebs.

Combinant des habiletés supérieures en contrôle de rondelle avec un style de jeu d’agitateur qui dérange souvent l’équipe adverse, le capitaine du ICE de Winnipeg âgé de 20 ans, sélectionné au premier tour par les Golden Knights de Vegas en 2019, a récemment effectué un retour au sein de son équipe junior après un court passage dans les rangs professionnels.

Cette occasion s’est finalement avérée inestimable pour Krebs qui a acquis de l’expérience tout en continuant de peaufiner ses habiletés à l’occasion de cette nouvelle saison à Winnipeg. En fait, Krebs a été si efficace depuis son retour qu’il est maintenant à égalité au premier rang de la ligue avec une récolte de 28 points, dont neuf buts et 19 passes en 15 rencontres, tout en aidant le ICE à remporter 11 victoires au passage.

L’athlète originaire d’Okotoks, en Alberta, est revenu sur ses expériences récentes, y compris son séjour avec les Silver Knights de Henderson de la Ligue américaine de hockey, son passage avec Équipe Canada aux Mondiaux juniors, et plus encore dans la plus récente chronique du joueur vedette de la LCH, présenté par WINMAR.

Qu’est-ce que tu retiens le plus de ton passage de cinq matchs dans la Ligue américaine?

Nous avions un excellent groupe d’entraîneurs et un groupe de joueurs tout aussi bons. Jour après jour, on se rend compte qu’il y a beaucoup de grands joueurs dans le monde et dans votre propre organisation, ça vous rappelle que vous devez constamment travailler pour vous améliorer. Il faut s’attarder aux petits détails parce que votre coéquipier qui est à vos côtés ce bât pour le même poste. C’est un privilège de pouvoir jouer au hockey tous les jours.

Est-ce que tu es souvent en communication avec les Golden Knights?

Je parle au personnel chargé du développement des joueurs une fois toutes les deux semaines. Ils veulent me voir travailler aux deux extrémités de la glace afin de développer mes compétences sur l’ensemble de la glace. Je pense qu’avec (l’entraîneur-chef des Golden Knights) Peter DeBoer, le plus important est de pouvoir me faire confiance dans la zone défensive. Je pense que si je peux obtenir sa confiance, je serai en bonne position avec l’organisation. J’essaie de m’améliorer et de peaufiner mon jeu jour après jour.

Qu’est-ce qui explique ton succès depuis le début de la saison avec Winnipeg?

Je pense qu’une grande partie de mon succès hâtif cette saison vient de mon expérience acquise au cours de mes passages dans le hockey professionnel et au Mondial junior. Je pense que le calibre des joueurs contre lesquels je jouais était de première classe. Dans le junior, vous jouez contre des joueurs très talentueux et d’autres joueurs qui sont beaucoup plus jeunes. Je crois que je suis en bonne position pour vraiment montrer ce que je peux faire. Je pense que j’ai fait mes preuves au cours de cette dernière année. J’essaie simplement d’être le meilleur joueur possible quand je saute sur la glace. Je veux être dans la LNH et je veux montrer aux Golden Knights que je peux évoluer dans la LNH. Ça commence avec de bonnes performances ici pour ensuite les reproduire au niveau professionnel.

Quel a été le moment le plus mémorable de votre carrière dans la Ligue de l’Ouest?

Le moment le plus mémorable pour moi – malheureusement je n’ai jamais été en mesure d’évoluer en séries éliminatoires – est mon premier but. Marquer ce premier but et jouer mon premier match à Cranbrook a été une soirée vraiment spéciale. Je pense que le déménagement à Winnipeg a aussi été très emballant. J’ai eu beaucoup de plaisir à jouer là-bas l’année dernière. Les gens que j’ai rencontrés et les souvenirs que j’ai créés sur la glace ont été très amusants et j’en ai appris beaucoup au fil du temps. C’est emballant.

Comment était l’expérience de représenter le Canada au Championnat du monde junior de hockey?

Le Mondial junior était incroyable. Hockey Canada a fait un travail incroyable pour tout mettre en place, surtout cette année en pleine pandémie. Ils ont fait un travail formidable. Sur la glace, c’était incroyable. Chaque fois que vous sautez sur la glace pour Hockey Canada, vous êtes toujours émerveillé par le nombre de joueurs extraordinaires qu’il y a au Canada et partout dans le monde à votre niveau d’âge. Ça donne juste envie de continuer à travailler sur soi-même, et je me souviendrai de cette expérience pour le reste de ma vie. Il y a beaucoup d’amitiés et des gens formidables au sein de l’organisation de Hockey Canada.

plus de nouvelles
Tour d’horizon de la semaine – La saison des signatures
Il y a 2 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Rockets en reconstruction sont prêts au décollage
Il y a 2 jours
Le joueur vedette – 5 questions à Brett Brochu des Knights
Il y a 2 jours
Tir de la pointe : Le centre des Pats Connor Bedard
Il y a 1 semaine
Tour d’horizon de la semaine – Byfield à Hollywood
Il y a 1 semaine
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Silvertips décrochent un autre titre de division
Il y a 1 semaine