MENU

Le joueur vedette – 5 questions à Ryan Winterton des Bulldogs

 

Ryan Winterton a bien des raisons de célébrer.

De retour du Texas avec une médaille d’or au cou après avoir représenté Équipe Canada au Championnat du monde U-18 de l’IIHF 2021, le joueur de centre des Bulldogs de Hamilton a aidé les siens à terminer en première place grâce à une production offensive qu’il a affichée dans des moments bien choisis, lui qui a inscrit deux buts et deux mentions d’aide en sept rencontres.

Winterton en était à sa deuxième présence dans le cadre du Programme d’excellence d’Équipe Canada, alors qu’il avait auparavant participé au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2019. Il a continué dans la foulée de sa solide saison à titre de recrue des Bulldogs en 2019-2020, quand il avait amassé 23 points, soit 12 buts et 11 aides, en 53 sorties.

Un joueur qui, prévoit-on, sera sélectionné tôt à l’occasion du prochain Repêchage de la LNH, Wintertona fait part de ses réflexions sur ce qu’il a vécu au tournoi U-18 et pendant sa première campagne avec les Bulldogs, et bien plus encore dans cette chronique du joueur vedette de la LCH présentée par WINMAR.

Quelle évaluation fais-tu de ta première saison avec les Bulldogs?

La saison à Hamilton s’est plutôt bien déroulée, autant sur le plan individuel que collectif. Je pensais que nous avions ce qu’il fallait pour y aller d’une belle poussée pour accéder aux séries, mais il y a eu la pandémie de la COVID-19 et il a fallu retourner à la maison. Il y a eu beaucoup d’apprentissages à faire pendant l’année, surtout que j’arrivais des rangs mineurs de la catégorie midget et que je ne connaissais pas grand-chose sur la ligue. J’ai eu besoin des deux premiers mois pour mieux connaître la ligue et, ensuite, il y a eu des portes qui se sont ouvertes et j’ai gagné en confiance au fil des matchs.

Parle-nous de la médaille d’or que tu as remportée avec les moins de 18 ans.

C’est toute une sensation de remporter la médaille d’or pour son pays. C’était pas mal spécial de faire partie de tout ça, le simple fait de voir tous les joueurs qui étaient là et comment ils s’entraînent, leurs habitudes de travail, leur façon de se comporter à leur arrivée à l’aréna… J’ai beaucoup appris comme ça. C’est sûr que c’est quelque chose dont je vais me souvenir pour le reste de ma vie.

Comment c’était de se retrouver sur la glace en compagnie d’un autre joueur de la Ligue de l’Ontario, Shane Wright?

C’était pas mal spécial de jouer dans la même équipe que Shane. J’ai vécu ça aussi au tournoi U-17 avec Équipe Canada Noir. Les deux fois que j’ai été à ses côtés, je ne peux dire assez de bien à son sujet. C’est un talent d’exception. La façon dont il se comporte en dehors de la patinoire et comme meneur dans le vestiaire, c’était pas mal spécial. J’ai appris une ou deux choses à l’observer, lui aussi.

Que fais-tu de particulier pour essayer de te préparer pour le Repêchage de la LNH?

À l’approche du Repêchage, je vais aller en gymnase et sur la glace le plus souvent possible, pour faire tout ce que je peux faire individuellement pour me placer dans la meilleure situation possible en vue du mois de juillet.

Quel joueur de la LNH t’inspire le plus par sa façon de jouer?

Quelqu’un comme Patrice Bergeron. C’est un joueur qui a beaucoup de fierté à exceller dans les deux sens du jeu, autant offensivement que défensivement. Il est vraiment bon des deux côtés de la rondelle. Il a de belles qualités à l’attaque et il contribue de plusieurs façons aux succès de son équipe à Boston.

plus de nouvelles
2:12
Justin Robidas - Voici La Relève
Il y a 2 jours
Des anciens de la LCH se démarquent comme favoris pour le trophée Conn Smythe en séries de la Coupe Stanley
Il y a 1 semaine
Pipeline des espoirs de la LCH – Canadiens de Montréal
Il y a 1 semaine
La Ligue canadienne de hockey dévoile l’ordre de selection de son Repêchage international 2021
Il y a 1 semaine
#CultiverLaForce avec Kubota Canada et la LCH
Il y a 1 semaine
Le joueur vedette – 5 questions à Olen Zellweger des Silvertips
Il y a 1 semaine