MENU

Le joueur vedette – 5 questions à Brett Brochu des Knights

 

Bonne chance à quiconque voudra afficher de meilleures statistiques que Brett Brochu à sa première saison.

À ses débuts avec les Knights de London en 2019-2020, le jeune gardien de but a pris les commandes de son filet et du poste de partant en tant que joueur de première année pour éventuellement clore la saison avec une récolte de 32 victoires, un sommet dans l’histoire de la ligue de la part d’un gardien de 16 ou 17 ans.

Auteur d’un taux d’arrêts de .919 et d’une moyenne de buts alloués par match de 2,40, Brochu a aussi dominé ces deux catégories chez les gardiens qui ont eu droit à au moins 40 sorties, ce qui lui a valu d’être nommé au sein de la première équipe d’étoiles des recrues dans la Ligue de l’Ontario en 2019-2020.

Sélectionné au sixième tour du Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2018, Brochu est maintenant considéré comme un des espoirs les plus intrigants en vue du prochain Repêchage de la LNH, alors que la Centrale de dépistage de la LNH prévoit qu’il sera réclamé vers le milieu du premier tour.

L’Ontarien originaire de Tilbury a parlé de sa première saison, de la façon dont il se prépare pour le Repêchage de la LNH de 2021 et bien plus encore dans la plus récente chronique du joueur vedette de la LCH, présentée par WINMAR.

Qu’est-ce qui t’a attiré vers le poste de gardien de but quand tu étais plus jeune ?

C’est une position qui m’attirait parce que mon frère a d’abord joué comme gardien. Quand je jouais au hockey dans la rue avec mes cousins, j’aboutissais toujours devant le filet parce que j’étais un des plus jeunes. C’est parti de là et je suis tombé en amour avec cette position-là.

À quoi attribues-tu tes succès à ta première saison dans la Ligue de l’Ontario ?

Les principaux facteurs de mes succès la saison dernière étaient de faire confiance au processus, d’avoir de bonnes habitudes de travail sur la glace et en dehors, et ensuite de tout simplement faire les bonnes choses pour qu’au moment où arrive l’heure du match, je sois prêt et j’aie confiance en mes moyens.

Qui est le tireur qui te donne le plus de fil à retordre dans la Ligue de l’Ontario ?

Je dirais que c’est Connor McMichael. Même si je n’ai jamais joué contre lui, je me suis entraîné avec lui tous les jours, j’ai vu à quel point il avait un bon tir et à quel point sa dégaine était difficile à déchiffrer.

Comment te prépares-tu en vue du prochain Repêchage de la LNH ?

C’est un peu difficile de me préparer parce qu’il n’y a pas eu de saison dans la Ligue de l’Ontario, mais j’ai eu de la chance parce que j’ai eu droit à une occasion avec Wilkes-Barre/Scranton dans la Ligue américaine. Je m’entraîne ici depuis trois mois et demi, ce qui m’a permis d’apprendre aux côtés de joueurs professionnels et des meilleurs entraîneurs. Je profite au maximum de cette occasion.

De quel gardien de but de la LNH t’inspires-tu le plus en ce qui touche au style de jeu ?

Celui que je cherche le plus à imiter est probablement Juuse Saros des Predators de Nashville. J’adore sa façon de jouer, à quel point il a du talent, la façon dont il se comporte. Cela dit, j’aime bien observer plusieurs gardiens dans la LNH, comme Marc-André Fleury, et apprendre de chacun d’entre eux parce que tout le monde joue à sa façon et a son propre style. Reste que Saros est assurément mon favori et celui dont je m’inspire le plus.

plus de nouvelles
2:12
Justin Robidas - Voici La Relève
Il y a 2 jours
Des anciens de la LCH se démarquent comme favoris pour le trophée Conn Smythe en séries de la Coupe Stanley
Il y a 1 semaine
Pipeline des espoirs de la LCH – Canadiens de Montréal
Il y a 1 semaine
La Ligue canadienne de hockey dévoile l’ordre de selection de son Repêchage international 2021
Il y a 1 semaine
#CultiverLaForce avec Kubota Canada et la LCH
Il y a 1 semaine
Le joueur vedette – 5 questions à Olen Zellweger des Silvertips
Il y a 1 semaine