MENU

La semaine déchiffrée : Meilleurs taux d’arrêts

 

L’ancien entraîneur et légendaire commentateur Harry Neale a parfaitement résumé la situation quand il a déclaré : « Garder les buts représente 75 pour cent d’une équipe de hockey, sauf quand c’est mal réussi. Ça devient alors 100 pour cent.»

Heureusement, une poignée de formations de la Ligue canadienne de hockey profitent de performances incroyables devant leur filet en ce début de campagne 2019-2020 puisque 10 gardiens affichent un taux d’arrêts d’au moins .920 (avec un minimum de huit rencontres disputées) :

Wolf, le mur de brique

Ce n’est pas une surprise de voir le gardien Dustin Wolf des Silvertips d’Everett au sommet du classement avec un incroyable taux d’arrêts de .945 en 10 départs cette saison.

Après une saison 2018-2019 au cours de laquelle il a mené tous les gardiens de la Ligue de l’Ouest avec une moyenne de buts accordés de 1,69 et un taux d’arrêts de .936, l’espoir des Flames de Calgary est de retour au boulot cette année avec déjà sept victoires au compteur. Cette séquence inclut deux jeux blancs, dont la meilleure performance de Wolf cette saison quand il a réalisé 35 arrêts dans une victoire de 1-0 des siens en prolongation contre les Thunderbirds de Seattle.

Derrière Wolf dans la Ligue de l’Ouest, on retrouve Dylan Garand (Blazers de Kamloops) avec un taux d’arrêts de .932, suivi de Roman Basran (Rockets de Kelowna) à .930, Carl Tetachuk (Hurricanes de Lethbridge) à .929, Joel Hofer (Winterhawks de Portland) à .925, et le gardien des Giants de Vancouver, David Tendeck, à .924.

Coulombe presque intraitable 

Antoine Coulombe des Cataractes de Shawinigan mène le pas dans la LHJMQ affichant six victoires en 11 rencontres cette saison, assorties d’un taux d’arrêts de .932.

Au cœur du retour des Cataractes, Coulombe a déjà égalisé sa récolte de victoires de l’année dernière, complétant une série de cinq victoires consécutives pour amorcer la saison 2019-2020. Après avoir réalisé six arrêts en relève à sa première apparition cette saison, Coulombe y est allé de deux jeux blancs consécutifs contre les Foreurs de Val-d’Or et les Tigres de Victoriaville, avant d’allouer qu’un seul but à sa quatrième sortie.

Pendant que Coulombe trône au sommet du classement, il est suivi par le gardien des Foreurs, Jonathan Lemieux, qui affiche un taux d’arrêts de .918, la recrue du Phoenix de Sherbrooke, Samuel Hlavaj, à .916, et Anthony Morrone des Voltigeurs de Drummondville à .912.

Daws ferme la porte

Après avoir servi de second la saison dernière chez le Storm de Guelph, champion de la coupe J. Ross Robertson, le gardien de 18 ans Nico Daws est le partant cette saison.

Daws s’est très bien acclimaté à la charge de travail ne subissant la défaite en temps réglementaire qu’à une seule occasion en huit rencontres amassant au passage un taux d’arrêts de .938, bon pour le deuxième rang parmi les gardiens de la LCH ayant participé à au moins huit rencontres. Avec deux jeux blancs en poche, le moment fort de la saison 2019-2020 pour Daws est sans contredit sa plus récente rencontre au terme de laquelle il a réussi 35 arrêts pour mener les siens à une victoire de 4-0 contre les Steelheads de Mississauga, dimanche dernier.

Le gardien recrue des IceDogs de Niagara, Tucker Tynan, fait lui aussi tourner les têtes avec un taux d’arrêts de .920 en 12 rencontres, une marque égalée par l’espoir du Wild du Minnesota, Hunter Jones des Petes de Peterborough, qui a remporté 10 des ses 11 duels en 2019-2020.

plus de nouvelles
Assurance Wawanesa lance la Collecte de jouets Wawanesa en partenariat avec la LCH
Il y a 1 jour
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Silvertips d’Everett
Il y a 3 jours
Classement du Top 10 Kia de la LCH - Semaine 9
Il y a 4 jours
Équipe de la semaine Vaughn de la LCH
Il y a 4 jours
La semaine déchiffrée : Meilleures performances de l’équipe de la Ligue de l’Ontario
Il y a 4 jours
l'Affrontement LCH - 10 novembre 2019
Il y a 5 jours