MENU

La LCH déchiffrée – Meneurs des mondiaux juniors

 

Les étoiles de la Ligue canadienne de hockey (LCH) ont brillé au Championnat du monde de hockey junior de l’IIHF 2020.

Il est intéressant de constater que les meilleurs marqueurs canadiens de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), de la Ligue de l’Ouest et de la Ligue de l’Ontario invités au camp de sélection sont aussi sortis du lot en tant que meilleurs joueurs de leur ligue au tournoi international. Jetons un œil à ces performances éclatantes.

Alexis Lafrenière devance le groupe

Naturellement, personne n’a mieux fait que le capitaine de l’Océanic de Rimouski, Alexis Lafrenière, alors que le grand favori en vue du Repêchage de la LNH de 2020 a surpassé tous les marqueurs de la LCH en tant que Joueur par excellence du tournoi, avec 10 points, notamment quatre buts et six mentions d’aide en cinq rencontres.

La meilleure performance de Lafrenière a été réalisée dès le premier match du tournoi, où il a empoché un but et trois mentions d’aide pour un total de quatre points, incluant celui de la victoire, grâce à un effort individuel remarquable qui a dirigé les Canadiens vers un gain important de 6-4 face à leurs rivaux américains.

En plus de Lafrenière, d’autres talents issus de la LHJMQ ont impressionné au Mondial junior, notamment deux médaillés d’argent russes, soit l’espoir du Wild du Minnesota Alexander Khovanov, des Wildcats de Moncton, qui a accumulé huit points − pour trois buts et cinq aides −, ainsi que le choix de repêchage des Blues de St-Louis Nikita Alexandrov, des Islanders de Charlottetown, qui a amassé autant de points en vertu d’une fiche de deux buts et six aides en sept rencontres.

Cozens apporte de la consistance

La Ligue de l’Ouest a aussi été très bien représentée au chapitre des points. Le choix de première ronde des Sabres de Buffalo Dylan Cozens, des Hurricanes de Lethbridge, a mené la charge avec neuf points, incluant deux buts et sept aides, en sept présences.

Cozens a été une menace offensive solide tout au long du tournoi. Il a inscrit au moins un point dans cinq de ses sept matchs, sans oublier son impressionnante performance de quatre points, soit un but et trois mentions d’aide, dans une victoire de 7-2 contre la République tchèque qui a bouclé la ronde préliminaire. En pleine éclosion, le joueur de centre s’est aussi largement démarqué à l’occasion du match pour la médaille d’or contre la Russie, où il a ouvert la marque pour le Canada, qui a finalement triomphé 4-3.

Toujours dans la Ligue de l’Ouest, les Hurricanes ont aussi été représentés par le défenseur et espoir des Penguins de Pittsburgh Calen Addison, qui a inscrit un but et amassé huit passes pour un total de neuf points, ce qui le place au deuxième rang des marqueurs parmi les défenseurs au cours du tournoi. Par ailleurs, une autre étoile de la Ligue de l’Ouest, soit l’ailier droit du ICE de Winnipeg Michal Teply, a mené la récolte de points de sa République tchèque natale avec cinq points en autant de matchs.

McMichael offre une attaque fiable

Sa complicité aiguë avec l’entraîneur-chef du Canada, Dale Hunter, des Knights de London, s’est avérée une arme inestimable pour Connor McMichael, qui s’est régulièrement vu confier des minutes importantes pendant cette compétition majeure.

Il a répondu aux attentes en accumulant sept points, notamment cinq buts et deux passes en sept rencontres, ce qui fait de lui le meneur parmi tous les joueurs issus de la Ligue de l’Ontario. Le choix de première ronde des Capitals de Washington a aussi démontré sa fantastique habileté à améliorer son jeu dans les moments qui comptent le plus, produisant un but et une passe dans la victoire de 5-0 en demi-finale face à la Finlande, avant de récidiver avec la même production en finale pour l’or contre les Russes.

Parmi les autres joueurs de la Ligue de l’Ontario, l’espoir des Kings de Los Angeles Arthur Kaliyev, des Bulldogs de Hamilton, s’est fortement démarqué. Il a terminé en troisième position au sein de l’équipe américaine grâce à sa récolte de six points en cinq matchs, suivi par le choix de repêchage des Maple Leafs de Toronto Nick Robertson, des Petes de Peterborough, qui a amassé deux buts et trois mentions d’aide en cinq matchs.

plus de nouvelles
Foerster et Zary conduisent Équipe Blanc à la victoire dans le Match des Meilleurs Espoirs
Il y a 1 jour
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Blazers de Kamloops
Il y a 1 jour
Classement du Top 10 Kia de la LCH - Semaine 17
Il y a 3 jours
Équipe de la semaine Vaughn de la LCH
Il y a 3 jours
La CHL déchiffrée – Meilleurs marqueurs chez les espoirs du Repêchage de la LNH
Il y a 3 jours
l'Affrontement LCH - 12 janvier 2020
Il y a 4 jours