MENU

Jarvis récolte les bénéfices de son éclosion

 

Les espoirs en vue du Repêchage de la LNH veulent qu’on les remarque sur la patinoire et qu’on les reconnaisse comme des joueurs capables de faire la différence pour leur équipe, et ils aspirent aussi à devenir des joueurs percutants au plus haut niveau.

Seth Jarvis a coché chacune de ces trois cases en 2019-2020.

Sa récolte de 98 points était difficile à rater, lui qui a inscrit 42 buts et 56 mentions d’aide en 58 matchs pour se classer quatrième chez les joueurs de la Ligue canadienne de hockey qui étaient admissibles à la dernière séance de sélection et bon pour la deuxième place dans la Ligue de l’Ouest. Il a par ailleurs mené les Winterhawks de Portland vers le titre dans la division américaine et celui de la saison régulière dans la ligue. Sa production individuelle s’est avérée une amélioration de 59 points par rapport à l’année précédente, ce qui lui a procuré une égalité au premier rang à ce chapitre dans la LCH, et ce qui indique surtout un brillant avenir pour un jeune joueur au talent offensif exceptionnel qui continue de s’améliorer.

Tout cela a permis à Jarvis d’être sélectionné au 13e rang par les Hurricanes de la Caroline au Repêchage de la LNH 2020 et d’être le premier joueur de la Ligue de l’Ouest à être réclamé parmi les 28 représentants de ce circuit à vivre l’expérience cet automne.

« J’ai eu l’impression que mon jeu a vraiment atteint un niveau supérieur, a raconté Jarvis à Russ Hobson de Global News. Je pense que mon jeu s’est vraiment beaucoup développé, je pense que tout a commencé à aller vraiment sur des roulettes et les statistiques ont commencé à suivre. J’ai réussi à mettre la rondelle dans le filet un petit peu plus souvent. J’ai eu davantage d’occasions de tirer au but et j’ai joué avec pas mal plus de confiance. »

Ce niveau de confiance a bondi après qu’il eut connu une première saison de 39 points en 61 sorties après avoir été le 11e choix du Repêchage bantam de la Ligue de l’Ouest en 2017. Bien qu’il ne s’agissait pas de chiffres très reluisants, ils lui ont valu une égalité au deuxième rang chez les recrues de 16 ans de la ligue et ont laissé miroiter le potentiel qu’on trouvait chez lui et qu’on risquait de voir dès qu’on lui en donnerait l’occasion.

Faisons un bond dans le temps jusqu’à la saison dernière, alors que l’athlète originaire de Winnipeg était considéré un joueur à surveiller de niveau B selon le classement des espoirs que la Centrale de dépistage de la LNH a publié en début de campagne. Cette étiquette n’allait pas lui rester longtemps puisque le petit joueur de centre a été particulièrement solide en deuxième moitié de saison, affichant alors sa grande détermination à l’attaque pour ainsi récolter 63 points dans les 26 premiers matchs de l’année du calendrier 2020. Outre sa présence à Hamilton à l’occasion du Match des Meilleurs espoirs Kubota de la LCH/LNH, sa bonne séquence a notamment compris seulement deux soirées où Jarvis a été blanchi, tandis qu’il a enregistré au moins un point dans chacun des 10 matchs qu’il a disputés en janvier, y allant entre autres de deux performances de cinq points – un sommet pour lui la saison dernière. Il a ensuite fait de même le mois suivant, au cours d’une récolte de 27 points en 11 matchs.

Quand on lui a demandé ce qui a mené à ses succès sur la glace en 2019-2020, celui qui a été choisi au sein de la première équipe d’étoiles de l’Association de l’Ouest dans la Ligue de l’Ouest et qui estime ressembler au nouveau champion de la Coupe Stanley et ancien joueur de la Ligue de l’Ouest Brayden Point a vite donné le crédit à ses coéquipiers et à ses entraîneurs à Portland, mais il a aussi attribué le tout à une nouvelle approche en ce qui regarde le hockey.

« J’étais bien dans ma tête. Je pense que j’ai tout simplement joué avec plus de confiance, a indiqué Jarvis. Je savais ce que j’étais capable de faire sur la glace et ce que je devais faire pour aider l’équipe à connaître du succès. Je pense que le fait de jouer avec confiance m’a vraiment permis d’atteindre un niveau supérieur. Je n’avais pas peur de foncer et de commettre des erreurs, je ne craignais pas d’essayer de nouvelles choses. Quand tu commences à connaître du succès en ce sens-là, je crois que tu prends une erre d’aller et tu commences à surfer sur la vague, et plein de bonnes choses se mettent à arriver. »

Étant donné que la saison 2019-20 a été écourtée, Jarvis n’a pas pu faire montre de ses atouts fort intrigants dans les séries éliminatoires, mais ses succès en saison régulière ont suffi pour impressionner la communauté des dépisteurs puisqu’il s’est retrouvé 19e chez les patineurs nord-américains dans le classement des espoirs à la mi-saison, puis 11e dans le classement final du mois d’avril.

« (Jarvis) est assurément un joueur qui aurait bénéficié d’un parcours en séries au sein d’une jeune équipe, a écrit Sam Cosentino du réseau Sportsnet. Il a connu une montée en flèche en deuxième moitié de saison. »

Les Canes ont certes pris bonne note de son éclosion et ils le surveilleront attentivement au moment où leur choix de premier tour amorcera une saison 2020-2021 qui s’annonce occupée. Une saison qui pourrait notamment inclure une place au sein de l’équipe canadienne qui cherchera à défendre son titre en sol canadien au Championnat mondial junior 2021, ainsi qu’un rôle plus important sur la glace et comme leader au sein d’un groupe de vétérans chez les Winterhawks, alors qu’il continue d’ajouter des cordes à son arc.

Après avoir vu ce que Jarvis peut faire quand on lui en donne l’occasion, il se pourrait fort bien qu’il retienne l’attention au moment de participer à son premier camp d’entraînement de la LNH.

« J’y rêve depuis que j’ai commencé à jouer au hockey. C’est un objectif que j’ai depuis très longtemps, a dit Jarvis aux représentants des médias après avoir été repêché plus tôt ce mois-ci. Je suis super motivé à l’idée de faire partie de l’organisation de la Caroline et j’ai tellement hâte que ça commence. »

plus de nouvelles
Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à James Malatesta des Remparts
Il y a 23 heures
La première journée de la eCoupe Memorial présentée par Kia marquée par des exploits de dernière minute
Il y a 23 heures
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Winterhawks prêts pour un retour à la gloire
Il y a 5 jours
La LHJMQ conclut un événement réussi en environnement protégé
Il y a 5 jours
Tour d’horizon de la semaine – Les Islanders réécrivent le livre des records
Il y a 6 jours
Des personnalités de renom du hockey s’affronteront dans le cadre du tournoi de la eCoupe Memorial présenté par Kia
Il y a 1 semaine