MENU

Étape majeure : Byram, McTavish et Lapierre marquent leur premier but dans la LNH

 

Le début de saison 2021-2022 de la Ligue nationale de hockey s’est poursuivi mercredi, culminant avec une soirée marquante qui a produit trois rondelles qui mériteront une place sur le manteau du foyer.

En tout, il y a un trois anciens de la Ligue canadienne de hockey qui ont inscrit leur tout premier but dans la LNH – un joueur pour chacune des trois ligues membres de la LCH. Les festivités ont commencé dans l’Ouest où l’ancien des Giants de Vancouver Bowen Byram, qui en est à sa première saison complète avec l’Avalanche du Colorado après avoir eu un séjour d’essai de 19 matchs avec le club il y a un an, a enfilé le premier but de sa carrière dans la LNH en amassant son troisième point chez les pros après avoir décoché un tir de la pointe qui s’est logé dans le haut du filet pour battre le gardien des Blackhawks de Chicago et ex-joueur des Eagles du Cap-Breton Marc-André Fleury.

« C’est une chose à laquelle je rêvais depuis longtemps et c’est aussi bien de mettre ça derrière, d’enlever la pression, a dit Byram au reporter de l’Avalanche Callie Parmele après la victoire de 4 à 2. Je pense que c’était un match amusant et qu’on a fait du très bon boulot sur la glace. »

Originalement choisi par Vancouver avec le troisième choix du Repêchage 2016 de la Ligue de l’Ouest, Byram a joué pendant quatre saisons avec le club de 2016 à 2020 et le fait saillant de son passage a eu lieu en 2018-2019, alors qu’il a amassé 71 points en 67 matchs – dont 26 buts pour mener tous les défenseurs de la Ligue de l’Ouest – avant d’ajouter 26 points en séries pour aider les Giants à accéder à la finale de la Coupe Ed Chynoweth 2019. L’année mémorable s’est ensuite conclue pour l’athlète originaire de Cranbrook, en Colombie-Britannique, avec une place au sein de la première équipe d’étoile de l’Association Ouest de la Ligue de l’Ouest avant d’être réclamé au quatrième rang au total par l’Avalanche lors du Repêchage de la LNH de 2019.

La soirée des premières s’est poursuivie dans le sud de la Californie où la recrue des Ducks d’Anaheim et ancien joueur des Petes de Peterborough Mason McTavish a réécrit le livre des records à son tout premier match dans la LNH.

En faisant scintiller la lumière rouge à 13:20 de la première période, McTavish est devenu le plus jeune joueur de l’histoire des Ducks à marquer un but, le faisant à l’âge de 18 ans et 256 jours. Cependant, il n’avait pas fini. Le produit de Carp, en Ontario, a ensuite ajouté une mention d’aide sur le deuxième but de la période de l’ancien des Spitfires de Windsor Adam Henrique, ce qui lui donnait deux points à ses débuts dans la LNH, un exploit réussi seulement par deux joueurs depuis que les Ducks ont élu domicile à Anaheim en 1993.

« Je n’aurais pas pu rêver à un meilleur scénario, bien honnêtement, a dit McTavish au reporter de l’équipe des Ducks Matt Weller après le gain de 4 à 1 face aux Jets de Winnipeg. Avec la grosse victoire et le but, c’est certainement une soirée que je n’oublierai jamais. »

L’entraîneur-chef des Ducks, qui est aussi un ancien des Petes, Dallas Eakins a ajouté : « C’est la partie amusante d’être entraîneur. Un joueur de 18 ans s’amène et il reste dans l’entourage assez longtemps pour percer la formation. Il fait face à un peu d’adversité et connaît toute une soirée. »

McTavish a fait le saut chez les Ducks tout de suite après avoir été choisi au troisième rang du Repêchage de la LNH en 2021 après avoir passé une saison avec les Petes, qui avaient fait de lui le cinquième choix au total du Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2019. Faisant ses débuts avec l’équipe plus tard cet automne-là, McTavish a finalement terminé sixième au chapitre des pointeurs de l’équipe avec 42 points en 57 parties, ce qui l’a aidé à obtenir une place au sein de la deuxième équipe d’étoiles des recrues de la Ligue de l’Ontario. Comme la ligue a marqué une pause pendant toute la saison 2020-2021, celui qui possède la double nationalité avec la Suisse s’est rendu de l’autre côté de l’Atlantique où il a participé à 13 matchs avec l’EHC Olten, une équipe de deuxième division avec qui il a récolté neuf buts et deux aides avant d’aider le Canada à terminer au premier rang du Championnat mondial de hockey junior de l’IIHF 2021, la première médaille d’or du pays en huit ans. McTavish a impressionné tout au long du tournoi, enregistrant 11 points en sept rencontres pour terminer à égalité au deuxième rang des pointeurs de l’équipe.

Pour compléter ce tour du chapeau de premiers buts dans la LNH mercredi, un rêve de longue date est devenu réalité pour le choix de premier tour des Capitals de Washington en 2020 Hendrix Lapierre, qui a trouvé le fond du filet à ses débuts dans la LNH contre les Rangers de New York.

Ayant grandi en idolâtrant la super vedette des Capitals Alex Ovechkin – qui a terminé la soirée avec quatre points –Lapierre a vécu un moment inoubliable lorsqu’il a marqué à mi-chemin en deuxième période sur un beau jeu orchestré par le vétéran T.J. Oshie tandis que son héros d’enfance Ovechkin était tout sourire sur le banc.

« Jouer avec ‘Osh’ est très facile; il voit très bien la glace, a confié Lapierre au reporter de l’équipe des Capitals Mike Vogel après la victoire de 5-1 des siens. Je savais quand j’ai demandé pour la rondelle qu’il allait me faire une passe et j’ai été chanceux. J’ai simplement envoyé la rondelle au filet… et c’était amusant. La foule était incroyable. Pour mon premier match, je ne pense pas que j’aurais pu demander mieux. Et on a signé une belle victoire, alors c’était très bien. »

Ovechkin a aussi mentionné au journaliste Tarik El-Bashir de The Athletic’s : « Je suis vraiment content pour lui. Je lui ai déjà dit : ‘Fais juste envoyer la rondelle au filet. Je pense qu’il a obtenu une très bonne chance avant cela. C’est un jeune de talent, agréable à voir jouer, et évidemment, j’espère qu’il aura un brillant avenir. »

Originalement choisi par les Saguenéens de Chicoutimi avec le tout premier choix du Repêchage de la LHJMQ en 2018, Lapierre a immédiatement payé ses dividendes à l’équipe en terminant sa première saison avec une moyenne de près d’un point par match, pour un total de 13 buts et 32 aides en 48 rencontres. Il a par la suite reçu le trophée Michel Bergeron, remis à la recrue offensive par excellence de la LHJMQ.

Au cours de sa carrière junior, le joueur originaire de Gatineau, au Québec, a passé les trois dernières saisons à Chicoutimi, récoltant 93 points en 88 matchs avant d’être échangé au cours de la saison morte au Titan d’Acadie-Bathurst. S’il réussit davantage de performances comme celle de mercredi soir, Lapierre espère s’établir pour de bon dans la capitale américaine.

plus de nouvelles
Hockey Canada invite 35 joueurs au camp de sélection de l’équipe nationale junior du Canada
Il y a 4 jours
Tir de la pointe : Le défenseur Carson Lambos du ICE de Winnipeg
Il y a 4 jours
Portrait statistique de la LCH – Meneurs du mois de novembre
Il y a 4 jours
Classement du Top 10 de la LCH Kia : Les Blazers en feu à l’arrivée de décembre
Il y a 5 jours
L'Équipe de la semaine dans la LCH (22 au 28 novembre)
Il y a 6 jours
Portrait statistique de la LCH – Meneurs au chapitre des aides
il y a 2 semaines