MENU

Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Wolves de retour avec du mordant

Les Wolves de Sudbury sont plus affamés que jamais.

Alors que le club était sur une trajectoire ascendante la saison dernière, les Wolves ont terminé au premier rang de la division Centrale de la Ligue de l’Ontario avec 70 points en 63 matchs quand le jeu a été interrompu.

Parmi les contributeurs les plus importants à la première conquête du titre de division des Wolves depuis 2001 figure l’imposant joueur de centre Quinton Byfield, deuxième choix du premier tour par les Kings de Los Angeles au Repêchage de la LNH en 2020, qui reste un candidat sérieux pour être le joueur le plus dominant du circuit junior cette saison.

Méritant les honneurs de recrue de l’année dans la LCH en 2018-2019, Byfield a connu une deuxième campagne encore plus impressionnante qu’à sa stupéfiante première année avec une récolte de 32 buts et 50 passes pour 82 points en seulement 45 matchs qui l’ont placé au cinquième rang au chapitre des points par rencontre parmi tous les compteurs de la Ligue de l’Ontario.

Alors que le circuit ontarien continue de travailler en vue d’un possible retour au jeu, Byfield évolue actuellement avec le Reign d’Ontario, club-école des Kings dans la Ligue américaine de hockey, où il a récolté un point en deux apparitions chez les professionnels.

« Je veux juste profiter de l’occasion autant que possible, a déclaré Byfield à Jack Harris du Los Angeles Times. Donc, si cela veut dire que je joue dans la LNH, je veux juste profiter de mon occasion autant que possible et j’espère rester là-bas. Sinon, peu importe où j’irai, je vais essayer d’être le meilleur joueur que je puisse être et avoir une influence de quelque façon que ce soit.»

Avec les Wolves, Byfield est la menace offensive la plus importante de l’équipe, et plus encore après la fin du parcours junior des attaquants David Levin, Macauley Carson et Matej Pekar, ce dernier qui a fait le saut dans les rangs professionnels au sein de l’organisation des Sabres de Buffalo.

Bien que Byfield sera certainement le centre d’attention de ses adversaires cette saison, il ne fera pas cavalier seul avec les Wolves, car parmi les joueurs qui reviendront avec l’équipe, on trouve son compagnon de ligne de longue date, Blake Murray. L’ailier gauche de 19 ans qui a été choisi au sixième tour du Repêchage de la LNH en 2019 par les Hurricanes de la Caroline a terminé au troisième rang du classement des compteurs de l’équipe la saison dernière avec 72 points, mais premier dans la colonne des buts avec 35 filets.

Avec Byfield et Murray qui s’occupe de l’offensive pour Sudbury, les Wolves chercheront aussi à intégrer Chase Stillman davantage. L’ailier droit de 17 ans est l’un des deux patineurs de l’équipe, aux côtés de Nick DeGrazia, à être reconnu comme joueur à surveiller par la Central de recrutement de la LNH en vue du Repêchage de la LNH en 2021.

Fils de l’attaquant de longue date de la LNH et ancien entraîneur-chef des Wolves, Cory Stillman – qui occupe le poste d’entraîneur adjoint avec les Coyotes de l’Arizona après trois saisons à Sudbury – Stillman a connu une bonne saison recrue l’année dernière, prenant le sixième rang de l’équipe avec 34 points et à égalité au septième rang parmi les joueurs recrue du circuit, l’aidant à se tailler une place au sein de la première équipe d’étoiles de la Ligue de l’Ontario.

Alors que Stillman est considéré comme la prochaine vague chez les attaquants, le mouvement jeunesse de Sudbury s’étend aussi à l’arrière où le club déploie un duo dynamique composé de Jack Thompson et Isaak Phillips, une paire de défenseurs recrues qui ont tous deux été réclamés au Repêchage de la LNH en 2020, par le Lightning de Tampa Bay et les Blackhawks de Chicago, respectivement.

Phillips a rejoint les IceHogs de Rockford de la Ligue américaine de hockey en prêt en vue de la prochaine saison junior, une occasion qui, selon lui, lui permettra de peaufiner son jeu et de s’appuyer sur une solide performance avec les Wolves la saison dernière dans laquelle le défenseur mobile a amassé neuf buts et 17 passes pour 26 points.

« C’est mon premier camp professionnel et je peux enfin leur montrer le fruit de mon travail des neuf derniers mois, pour leur montrer que je suis un joueur différent de ce que j’étais quand je jouais en mars, a déclaré Phillips à Ben Leeson du Sudbury Star. Je pense que mon tir s’est beaucoup amélioré, j’ai ajouté beaucoup de masse, donc je pense que je vais paraître beaucoup plus imposant là-bas. Je pense que mon jeu global et mon jeu physique vont vraiment se démarquer.»

Montrant beaucoup de promesses dans leur territoire et comptant sur une menace de premier plan à l’attaque, les Wolves auront beaucoup de mordant au moment de reprendre l’action dans la Ligue de l’Ontario.

plus de nouvelles
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : L’équipe de vétérans de l’Armada chargée à bloc
Il y a 3 jours
Tour d’horizon de la semaine – Millar décroche une occasion de rêve avec Hockey Canada
Il y a 4 jours
Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à Lukas Cormier des Islanders
Il y a 5 jours
Tir de la pointe : Défenseur des Mooseheads Justin Barron
Il y a 5 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Tigers rugissent à nouveau
Il y a 1 semaine
Tour d’horizon de la semaine – Bédard fin prêt pour ses débuts dans la Ligue de l’Ouest
Il y a 1 semaine