MENU

Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Wheat Kings prêts à sauter dans l’action avec tous leurs vétérans

 

Les Wheat Kings de Brandon sont prêts à renouer avec la compétition.

Après s’être taillé une place dans le Clasement du top 10 KIA de la LCH avant le début de la saison, les Wheat Kings vont bientôt sauter à nouveau sur la glace et ils voudront poursuivre sur leur lancée. Leur dernière saison a été couronnée de succès. L’équipe a terminé au troisième rang de la division Est de la Ligue de l’Ouest avec 76 points et figurait dans le portrait des séries éliminatoires avant la pause forcée.

Pour la prochaine campagne, les Wheat Kings seront menés par un duo de choix de premiers tours de la LNH. L’attaquant Ridly Greig, un espoir des Sénateurs d’Ottawa, sera de retour pour une troisième année. Il avait connu une saison impressionnante l’an dernier, au cours de laquelle il a fini troisième parmi les pointeurs de son équipe avec un rythme de plus d’un point par rencontre. Il a conclu le calendrier avec 26 buts et 34 aides en 56 parties, réussissant une séquence de huit matchs de suite avec un point qui a pris fin quand la saison a été stoppée.

« J’ai commencé la saison lentement. Un peu comme l’équipe cependant, je me suis amélioré tout au long de la saison, a rappelé Greig, en entrevue avec Perry Bergson du Brandon Sun. Après le Match des Meilleurs Espoirs, je jouais davantage et tout s’est mis en place. Ma confiance était assez élevée. »

« En février et en mars, nous étions l’une des meilleures équipes de la ligue, je crois. C’est seulement dommage qu’il n’y ait pas eu de séries… Nous étions fébriles d’être en éliminatoires et de jouer, ce qui aurait eu lieu à Winnipeg. Tout le monde avait hâte à cela, alors c’est vraiment dommage que ça ait pris fin aussi vite. »

Patineur polyvalent, Greig est un plus pour le groupe d’attaquants des Wheat Kings qui inclut aussi quatre autres espoirs de la LNH : Luka Burzan (Avalanche du Colorado), Marcus Kallionkieli (Golden Knights de Vegas), Ben McCartney (Coyotes de l’Arizona) et Cole Reinhardt (Sénateurs).

« (Greig) amène de l’énergie sur la glace et il a vraiment un bon lancer. Il est utilisé dans toutes les situations, a déclaré le recruteur amateur des Sénateurs Trent Mann au journaliste Bruce Garrioch, du Ottawa Sun. C’est un de ces jeunes qui pourra faire beaucoup de choses pour vous au fil du temps. »

Choisi 28e au total au Repêchage de la LNH en 2020, Greig a été sélectionné peu après son coéquipier, le défenseur Braden Schneider, qui a été appelé au 19e rang par les Rangers de New York.

Actuellement au camp de sélection d’Équipe Canada junior, Schneider espère percer la formation après avoir été parmi les derniers retranchés l’an passé.

« L’an dernier, ce fut une bonne expérience, et j’ai beaucoup appris. Je pense que vous apprenez beaucoup comme cela, a dit Schneider, mercredi. Cette année est un peu différente. Il y a beaucoup de talent ici. C’est un camp compétitif, alors on ne peut s’attendre à rien. Vous devez laisser votre jeu sur la patinoire parler et leur montrer pourquoi vous devriez être sélectionnés. »

À Brandon, Schneider devrait avoir l’influence d’un vétéran au sein d’une équipe où il y a eu beaucoup de changements dans le leadership, notamment avec le départ de Connor Gutenberg. Il y a eu aussi des changements derrière le banc : l’assistant Don MacGillivray a été promu au poste d’entraîneur-chef à la place de Dave Lowry, qui s’est joint aux Jets de Winnipeg.

Même s’il n’a passé qu’une seule saison à Brandon, Lowry a eu un profond impact sur MacGillivray, un assistant de longue date qui espère reproduire cette saison une partie de ce qu’il a appris du vétéran entraîneur.

« Je suis tellement reconnaissant d’avoir eu l’occasion de travailler avec Dave la saison dernière. Je pense que je suis un meilleur entraîneur aujourd’hui que je l’étais il y a un an et demi », a déclaré MacGillivray plus tôt ce mois-ci.

« L’an dernier, avec Dave, c’était un peu comme une clinique de hockey tous les jours. La meilleure chose, c’est que nous étions toujours d’accord. Nous nous remettions en question, mais au fond, nous étions toujours d’accord. Nous aimions le même genre de joueurs, nous voulions que notre équipe joue d’une certaine façon et nous avions le même âge. Nous avons beaucoup en commun. »

L’autre grand défi de Brandon est entre les poteaux, où l’espoir des Golden Knights Jiri Patera – qui a établi l’an dernier le record de club avec une moyenne de buts alloués de 2,55 – est passé chez les pros. Son ancien adjoint, Ethan Kruger, est donc devenu le gardien de confiance.

Kruger, 19 ans, est sauté sur la patinoire 24 fois en 2019-2020. Il a brièvement occupé le rôle de numéro 1, alors que Patera était sur la touche. Il a alors démontré tout son potentiel, terminant la saison avec une fiche gagnante et un taux d’efficacité de .912.

« Après avoir vu ce que j’étais capable de faire l’an dernier quand j’avais le ballon entre les mains, j’attendais ce moment avec impatience, a dit Kruger à Bergson. Je suis vraiment prêt à commencer la saison. J’ai été super motivé tout l’été. C’est une grande année pour moi, mais aussi pour les Wheat Kings. Je suis vraiment fébrile.»

plus de nouvelles
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les 67’s conservent leurs espoirs de championnat
Il y a 2 jours
Tour d’horizon de la semaine – Les anciens de la LCH produisent à l'attaque en ce début de saison de la LNH
Il y a 3 jours
441 joueurs d’hier et d’aujourd’hui de la LCH démarrent la saison dans la LNH
Il y a 3 jours
Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à Ryder Korczak des Warriors
Il y a 6 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Islanders coulent la compétition
Il y a 1 semaine
Tour d’horizon de la semaine – Faire sa marque dans les camps de la LNH
Il y a 1 semaine