MENU

Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Voltigeurs ne manquent pas de détermination

 

Gagnants de quatre de leurs cinq derniers matchs, les Voltigeurs de Drummondville ont grimpé au deuxième rang de la division Ouest de la LHJMQ, présentant une fiche de 18 victoires et 41 points après 32 matchs cette saison.

Menés par leur capitaine âgé de 19 ans, Xavier Simoneau, l’attaquant de quatrième année mène la cadence à Drummondville alors qu’il est le meneur de l’équipe avec 36 points, dont 10 buts et 26 passes en 25 matchs. Une performance qui survient après une saison où il s’est démarqué avec un sommet de 89 points en 69 matchs pour terminer au cinquième rang des marqueurs du circuit et finaliste pour le titre de joueur le plus utile à son équipe.

Ignoré à deux reprises au Repêchage de la LNH, ce marqueur que plusieurs considèrent comme étant trop petit continue de tout faire pour réaliser son rêve de jouer chez les professionnels et il fait tout ce qu’il faut pour attirer l’attention des dépisteurs.

« Il a été déçu, mais il ne s’est pas assis dans un coin à bouder, de dire l’entraîneur-chef Steve Hartley à Jason La Rose de Hockey Canada plus tôt cette saison. Il est revenu sur la glace le jour d’après et a fait ses affaires, je crois qu’il a démontré qu’il était le meilleur joueur sur la patinoire. »

Il a tourné la page sur la saison, alors que toutes les équipes de la LHJMQ étaient limitées à des matchs interdivision, des matchs qui sont devenus encore plus importants dans la course pour les séries éliminatoires, et les succès de Simoneau sur la patinoire ont sans aucun doute joué un rôle clé pour permettre à l’équipe de gravir les échelons au classement.

« Actuellement nous jouons du hockey de séries éliminatoires, a dit Hartley à Jonathan Habashi du Drummondville Journal Express. Tous les matchs dans cette bulle ont eu un effet direct sur les classements. Notre objectif est de nous assurer de finir au plus haut rang possible ».

« Pour moi tout a commencé dans la première bulle à Québec, où nous avons joué sans Simoneau et sans Campbell. C’est à ce moment-là que nous avons commencé à faire preuve de résilience. Nous avons été confrontés à l’adversité, mais nous avons décidé de ne pas nous en plaindre. Peu importe qui est dans la formation, les gars croient en eux et en leur capacité de réussir. Notre groupe de jeunes joueurs aurait pu être affecté en voyant que le cœur et l’âme de notre équipe souffraient hier. Ils ont plutôt choisi de mettre leurs bottes de travail. Je suis extrêmement fier d’eux. Tout le crédit leur revient. »

Avec Simoneau actuellement à l’écart du jeu, les Voltigeurs se sont tournés vers leurs jeunes espoirs offensifs, un groupe qui inclut l’attaquant William Dufour, un espoir des Islanders de New York, qui est deuxième meilleur marqueur de l’équipe avec 29 points en 23 matchs, ainsi que le joueur de centre recrue de 16 ans Justin Côté, qui a fait une impression instantanée avec 24 points, dont 17 buts, pour se retrouver à égalité avec Dufour chez les meneurs de l’équipe, profitant d’une avance de cinq buts sur toutes les recrues de la LHJMQ.

« Il m’a fallu du temps pour m’ajuster à la ligue, mais de pouvoir évoluer sur un trio avec Simoneau et (Luke) Woodworth m’a beaucoup aidé, dit Côté à Habashi. Ce sont deux excellents fabricants de jeux qui sont aussi toujours très intenses ».

« Même si nous formons une jeune équipe, nous pouvons rivaliser avec n’importe qui. Nous l’avons prouvé dans cette bulle. Maintenant nous souhaitons terminer la saison en force. Je pense que nous sommes assez solides et dédiés pour espérer avoir un bon parcours en séries éliminatoires ».

Même si une formation décimée a vu Côté obtenir plus de temps de glace au cours des dernières semaines, de telles responsabilités accrues devenaient inévitables au vu de créativité en attaque et sa confiance impressionnante.

« Nous croyons en ses capacités de compteur, a ajouté Hartley. Il obtenait plusieurs chances, alors nous avions qu’il ne le fallait qu’un seul but pour qu’il se mette en marche. Depuis qu’il a marqué ce premier but, il a vraiment décollé. Il mérite tout ce qui lui arrive ».

« Depuis le jour 1, vous pouvez voir son agressivité et son niveau de compétition. Il est impliqué dans le match. Il est toujours autour de la rondelle. C’est pourquoi il connaît du succès ».

En défensive, les Voltigeurs sont aussi en bonne position, menés par le défenseur de 19 ans Jacob Dion qui continue au même rythme offensif qu’au cours de la dernière saison. Il a participé à 63 matchs en 2019-2020 et Dion a complété l’année avec 51 points, la cinquième meilleure performance pour un défenseur dans la ligue, alors que cette saison il continue de démontrer son flair offensif avec trois buts et 20 passes en 32 matchs.

Entretemps, le plus gros changement à Drummondville fut devant le filet depuis que Anthony Morrone, qui avait été le numéro un l’an dernier, tente maintenant de se hisser au niveau supérieur. Cette année, le rôle appartient à son ancien apprenti, Francesco Lapenna, qui a impressionné en étant titulaire de toutes les victoires de l’équipe, à l’exception de deux, tout en présentant un pourcentage d’arrêt de .913, le meilleur parmi tous les gardiens qui ont disputé autant de matchs cette saison.

Les Voltigeurs de Drummondville ne manquent pas de talent au sein de la formation et ils devraient continuer à se montrer victorieux quand ils retourneront sur la patinoire ce jeudi contre Rouyn-Noranda.

plus de nouvelles
2:12
Justin Robidas - Voici La Relève
Il y a 2 jours
Des anciens de la LCH se démarquent comme favoris pour le trophée Conn Smythe en séries de la Coupe Stanley
Il y a 1 semaine
Pipeline des espoirs de la LCH – Canadiens de Montréal
Il y a 1 semaine
La Ligue canadienne de hockey dévoile l’ordre de selection de son Repêchage international 2021
Il y a 1 semaine
#CultiverLaForce avec Kubota Canada et la LCH
Il y a 1 semaine
Le joueur vedette – 5 questions à Olen Zellweger des Silvertips
Il y a 1 semaine