MENU

Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Spitfires promettent de cracher le feu

 

Menés à l’attaque par quatre espoirs destinés à jouer dans la LNH, les Spitfires chercheront à poursuivre dans la même veine qu’en 2019-2020, quand le club a fini en troisième position de la division Ouest dans la Ligue de l’Ontario, ce qui leur aurait valu de participer aux séries pour la cinquième année d’affilée si la saison n’avait pas été interrompue.

L’histoire des Spitfires, qui ont eu droit à une mention honorable dans l’édition d’avant-saison du classement Top 10 Kia de la LCH, commence avec l’ailier gauche russe de 18 ans Egor Afanasyev, un choix de deuxième tour des Predators de Nashville en 2019 qui a brillé l’hiver dernier comme en fait foi sa production de 31 buts et 36 mentions d’aide pour un total de 67 points en 62 matchs.

Un franc-tireur doué, le costaud Afanasyev a le potentiel pour devenir un attaquant de puissance, faisant de lui un joueur qui représente une menace le long de la bande et devant le filet adverse. Ces atouts lui ont d’ailleurs valu une place au sein de l’équipe russe qui a pris part au Championnat du monde junior 2021.

Au-delà d’Afanasyev, l’attaque mise aussi sur l’espoir des Blue Jackets de Columbus Tyler Angle, un choix de septième tour à l’occasion du Repêchage de la LNH en 2019 qui a lui aussi récolté 67 points la saison dernière. Un petit joueur de centre, Angle s’est amélioré à chacune de ses trois saisons à Windsor, lui qui a notamment récolté 23 points de plus que la saison précédente en 2019-2020, quand il a inscrit 29 buts et 38 passes.

Dotés d’une belle profondeur à l’attaque, les Spitfires ont vu deux autres attaquants être réclamés à l’occasion du Repêchage de la LNH de 2020, à commencer par l’ailier gauche Will Cuylle, qui a entendu son nom être prononcé par les Rangers de New York au deuxième tour. L’autre est Jean-Luc Foudy, lui aussi un ailier gauche, qui a été choisi au tour suivant par l’Avalanche du Colorado. Ces deux joueurs qui ont participé au Match des Meilleurs Espoirs de la LCH/LNH 2020 représentent la prochaine génération du noyau offensif des Spitfires.

Sélectionné au troisième rang du Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2019, Cuylle préconise un style de jeu similaire à celui d’Afanasyev en ce sens qu’il aspire à devenir un attaquant de puissance et il a les atouts qu’il faut pour jouer ce rôle avec brio. Ce sont toutefois les autres qualités dans le jeu de Cuylle qui retiennent l’attention des dépisteurs.

« Il peut dicter ce qui se passe dans le coin de la patinoire, lutter pour une place devant le filet et bien exploiter sa taille, de façon à l’utiliser de façon intelligente, a indiqué Dan Marr, directeur de la Centrale de dépistage de la LNH, à Jim Parker du quotidien The Windsor Star. Il a tous les outils. Il va gagner en maturité dans sa façon de jouer et je crois qu’il va connaître une solide saison en 2020-2021. »

Quant à Foudy, le frère cadet de l’ailier gauche des Knights de London et espoir des Blue Jackets Liam Foudy, il s’agit d’un fabricant de jeu talentueux dont les habitudes sur la glace ressemblent à celles de son frangin.

« Tout le monde parle de son coup de patin, a déclaré l’entraîneur-chef des Spitfires Trevor Letowski à Mike Morreale du site NHL.com. Au niveau junior, c’est une machine à foncer vers la zone adverse et il a un aimant sur la lame de son bâton, comme les joueurs les plus astucieux dans la LNH. Il a le don d’extirper la rondelle d’un attroupement de joueurs et de filer avec elle. Quand il réussira à mieux comprendre à quel moment il peut le mieux distribuer le disque pour ensuite aller se placer dans des espaces où on pourra lui redonner, c’est à ce moment-là qu’il va vraiment devenir un joueur menaçant. »

Les succès des Spitfires au repêchage ne s’arrêteront pas là puisque l’équipe mise sur un autre attaquant qui semble destiné à attirer l’attention des clubs de la LNH en Wyatt Johnston, un joueur de centre de 17 ans qui a été réclamé au sixième rang au total du Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2019.

Ayant reçu une cote ‘B’ dans l’évaluation que fait la Centrale de dépistage des espoirs – ce qui indique qu’il risque d’être repêché au cours des trois premières rondes –, Johnston a connu une première saison modeste de 12 buts et 18 aides pour un total de 30 points en 53 rencontres, mais il s’est déniché un poste au sein des deux premiers trios offensifs des Spitfires en deuxième moitié de campagne.

« J’essaie de me concentrer sur mon entraînement et de me mettre dans la meilleure position possible, a dit Johnston à Parker. Au départ, ç’a été difficile de se distinguer comme recrue, mais je suis devenu de plus en plus à l’aise et on a fini par me donner plus de possibilités. J’ai eu droit à de bonnes minutes de jeu étant donné que j’avais seulement 16 ans. Je pense qu’en ce moment, l’équipe a plutôt fière allure. »

Ailleurs dans la formation, le défenseur russe des Spitfires Daniil Sobolev, un nouveau venu que le club a pu aller chercher au moyen du Repêchage international de la LCH en 2020, a aussi reçu une cote ‘B’.

« Sobolev deviendra vite un favori de la foule en raison de sa solidité dans les deux sens du jeu, a indiqué le directeur général des Spitfires Bill Bowler. C’est un espoir de la LNH et, avec le niveau de talent qu’il a, il représente un ajout qui vient bonifier notre formation dans l’immédiat. »

Sobolev fera partie d’une brigade défensive qui compte aussi l’arrière de 19 ans et espoir des Golden Knights de Vegas Connor Corcoran, un joueur qui fait bien circuler la rondelle. Il a terminé quatrième au classement des marqueurs de son équipe la saison dernière, quand il a marqué 19 buts et ajouté 35 aides pour un total de 54 points, ce qui lui a valu la neuvième place au classement des pointeurs de la ligue chez les défenseurs.

Devant le filet, les Spitfires misent sur l’émergence du gardien de but de 18 ans Xavier Medina, qui a obtenu des départs en alternance la saison dernière. Il aura droit au poste de gardien partant en bonne et due forme en 2020-2021, lui qui a affiché un bilan de 17-11-4-0 en 37 sorties en tant que recrue.

En vertu d’une brigade défensive bien équilibrée et de leur punch à l’attaque, les Spitfires devraient cracher le feu quand le jeu reprendra dans la Ligue de l’Ontario.

plus de nouvelles
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les 67’s conservent leurs espoirs de championnat
Il y a 2 jours
Tour d’horizon de la semaine – Les anciens de la LCH produisent à l'attaque en ce début de saison de la LNH
Il y a 2 jours
441 joueurs d’hier et d’aujourd’hui de la LCH démarrent la saison dans la LNH
Il y a 3 jours
Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à Ryder Korczak des Warriors
Il y a 5 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Islanders coulent la compétition
Il y a 1 semaine
Tour d’horizon de la semaine – Faire sa marque dans les camps de la LNH
Il y a 1 semaine