MENU

Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Rangers de Kitchener

 

Une des équipes les plus performantes depuis le début de la nouvelle année, les Rangers de Kitchener ont décroché sept victoires et récolté deux autres points en prolongation en neuf sorties jusqu’ici en 2020, ce qui leur vaut la 10e place dans le plus récent Classement Top-10 Kia de la LCH.

Affichant un bilan de 27-11-4-2 et un total de 60 points au classement, les Rangers ont accédé au premier rang dans l’Association de l’Ouest de la Ligue de l’Ontario et ils font leurs débuts officiels au sein du Top 10 à la suite d’une fructueuse fin de semaine de trois victoires en trois rencontres, alors qu’ils l’ont emporté contre le Battalion de North Bay et deux fois contre leurs grands rivaux du Storm de Guelph.

« Ç’a été tout un parcours », a déclaré le directeur général et entraîneur-chef par intérim des Rangers Mike McKenzie à Josh Brown du Waterloo Region Record. « Il y a quelque chose de bien qui se passe dans cette équipe en ce moment. Les gars ont confiance et ils s’amusent. Gagner, c’est plaisant. »

Les Rangers n’ont subi qu’une défaite en temps réglementaire en 23 sorties depuis que McKenzie s’est amené derrière le banc à la fin novembre, et l’entraîneur-chef a noté que le plus grand changement s’est produit dans l’esprit de compétition affiché par ses joueurs.

« Ils commencent à comprendre ce que le travail acharné peut faire, a dit McKenzie à Brown. On le voit sur le banc. Quand un joueur ne travaille pas, il sort clairement du lot. Nous en sommes à un point où ça se corrige tout seul. Je n’ai pas besoin de dire grand-chose. Les gars le savent et tu ne veux pas être celui qui ressort du groupe parce que tune donnes pas ta pleine mesure. »

Bien que ce soit cette mentalité où tout le monde se serre les coudes qui aide les Rangers à avoir du succès cette saison, ils ont quand même un meneur offensif en l’espoir des Stars de Dallas Riley Damiani, cocapitaine de l’équipe. Celui-ci a inscrit 55 points, soit 20 buts et 35 mentions d’aide, en 43 sorties. Auteur d’au moins un point dans neuf de ses 10 plus récentes rencontres, Damiani a été un des éléments clés des siens au cours de leur ascension au classement. Dans l’ensemble, Damiani a connu 16 sorties de plus d’un point, lui qui a notamment enregistré une prestation de deux buts et deux aides – sa meilleure cette saison – dans le cadre d’une victoire sur la route contre les Knights de London, un autre rival de division, à la fin du mois de décembre.

Bien que Damiani soit un des six joueurs de la formation des Rangers qui ait été sélectionné par une équipe de la LNH, d’autres membres de ce groupe jouent aussi un rôle important en produisant offensivement dans un rôle secondaire, notamment l’autre cocapitaine et le choix au repêchage des Panthers de la Floride Greg Meireles qui, après avoir été le premier marqueur à Kitchener l’hiver dernier, est troisième cette saison avec 22 buts et 23 passes pour un total de 45 points en 34 rencontres. Pendant ce temps, un autre espoir des Panthers et un joueur qui s’est greffé à la formation pendant la période des transactions, Serron Noel, s’est avéré une acquisition intrigante pour les Rangers, alors qu’il a amassé deux aides et aidé son nouveau club à décrocher 11 points sur une possibilité de 12 depuis son arrivée. Par ailleurs, l’attaquant de 20 ans Jonathan Yantsis continue de remplir le filet après avoir connu une saison de 50 buts il y a un an, lui qui totalise 31 filets après 44 rencontres.

Ce n’est pas le talent qui manque non plus à l’arrière chez les Rangers, avec notamment le défenseur suédois de 19 ans Axel Bergkvist, un espoir des Coyotes de l’Arizona et 95e choix du Repêchage international de la LCH en 2019, qui a fait belle impression à sa première saison sur les surfaces de jeu nord-américaines. C’est ainsi qu’il a récolté 35 points, soit quatre buts et 31 passes, en 44 matchs, ce qui lui procure le 10e rang au classement des marqueurs chez les défenseurs de la Ligue de l’Ontario.

La brigade défensive des Rangers compte aussi sur Donovan Sebrango, qui a récemment disputé le Match des Meilleurs Espoirs Kubota de la LCH/LNH et est le 59e patineur nord-américain au classement de la mi-saison de la Centrale de dépistage de la LNH. Auteur d’une séquence de quatre matchs avec au moins un point à l’heure actuelle, Sebrango se dirige vers sa meilleure saison en carrière à l’attaque, lui qui affiche trois buts et 17 aides en 37 affrontements cette saison. Ses 20 points lui procurent l’égalité avec le représentant de l’équipe au Match des Meilleurs Espoirs de l’an dernier, Michael Vukojevic, qui a ensuite été réclamé au troisième tour par les Devils du New Jersey.

La clé du succès pour toutes les équipes, c’est un gardien de but solide et les Rangers sont en bonne position à ce chapitre. Le choix au repêchage des Kings de Los Angeles Jacob Ingham occupe le troisième rang chez les gardiens de la Ligue de l’Ontario avec 21 victoires en 27 présences cette saison, et il affiche un incroyable taux d’arrêts de .925, une statistique inégalée chez les gardiens qui ont joué aussi souvent que lui.

Ayant subi une seule défaite en temps réglementaire à ses 17 plus récentes sorties, Ingham amasse les victoires cette saison et il cherchera maintenant à continuer dans la même veine ce weekend, quand les Rangers recevront le Sting de Sarnia, vendredi, avant de se diriger vers Mississauga en vue d’un rendez-vous contre les Steelheads, dimanche.

plus de nouvelles
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Firebirds de Flint
Il y a 4 jours
Les anciens de la LCH parmi les meneurs de saison de U SPORTS
Il y a 4 jours
Classement du Top 10 Kia de la LCH - Semaine 22
Il y a 5 jours
Équipe de la semaine Vaughn de la LCH
Il y a 5 jours
La LCH déchiffrée – Meneurs au chapitre de l’efficacité
Il y a 6 jours
Retour sur le week-end de la LCH : Des invités spéciaux et du plaisir en famille
Il y a 6 jours