MENU

Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Knights ont ce qu’il faut pour briller cette saison

 

Les Knights de London chercheront à retourner dans le cercle des vainqueurs en 2020-2021.

Installés au sommet du classement de l’Association Ouest de la Ligue de l’Ontario à l’issue de la dernière saison, alors qu’ils avaient récolté 92 points en 62 matchs et ainsi décroché leur 20e qualification de suite en séries éliminatoires, les Knights semblaient décidés à y aller d’un long parcours printanier et à mettre la main sur leur troisième titre de la Coupe Memorial depuis 2005.

Cette quête reprendra de plus belle en cette nouvelle saison, que London amorcera au cinquième rang de l’édition d’avant-saison du Classement du Top 10 Kia de la LCH.

Le joueur qui sonnera la charge sera le choix de premier tour des Capitals de Washington Connor McMichael. Ce joueur de centre en pleine ascension a fait montre de sa maîtrise de plus en plus grande du jeu à l’offensive, l’hiver dernier, quand il a inscrit 47 buts et 55 mentions d’aide en 52 rencontres. Il a été un des six joueurs au pays à atteindre le cap de la centaine au chapitre des points.

Au fil de la campagne, McMichael a fait preuve d’une extraordinaire constance alors qu’il n’a été blanchi que sept fois, lui qui a connu six sorties de quatre points ou plus. Par ailleurs, il a enregistré 31 prestations de plus d’un point et six soirées où il a réussi un tour du chapeau, ce qui lui a valu une place au sein de la deuxième équipe d’étoiles de la Ligue de l’Ontario.

Bien que l’attaquant de 19 ans espère obtenir un poste avec les Capitals quand la saison de la LNH reprendra – il a sans aucun doute une bien meilleure idée de ce qu’on attend de lui depuis qu’il a fait partie de la formation du retour au jeu des Capitals en vue des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2020 – il est plus probable que McMichael sera de retour à London pour une autre saison dans le but de continuer à polir son jeu, et fasse partie d’une poignée de joueurs qui porteront à nouveau l’unifolié dans le but d’aider le Canada à défendre son titre mondial sur sa propre patinoire au Championnat du monde junior 2021.

« Je veux tout simplement continuer de jouer à la hauteur de mes moyens, a déclaré McMichael à Samantha Pell du Washington Post. Je sais ce que je suis en mesure de faire, alors je veux juste montrer aux entraîneurs que je mérite un poste avec l’équipe (des Capitals) la saison prochaine. Même si on me retourne à London, tout ce que je ferai sera en fonction de mon but d’accéder à l’équipe. J’ai hâte que ça commence. »

McMichael devrait être celui qui portera le poids de l’attaque des Knights sur ses épaules cette saison, surtout à la suite du départ du cocapitaine Liam Foudy, qui devrait en principe accéder aux rangs professionnels dans l’organisation des Blue Jackets de Columbus. Même chose en ce qui concerne l’ailier gauche de 20 ans Jonathan Gruden, qui est récemment devenu un membre des Penguins de Pittsburgh.

En leur absence, les Knights confieront des rôles plus importants sur le plan offensif à des joueurs comme Luke Evangelista et Antonio Stranges, qui ont récemment été sélectionnés par les Predators de Nashville et les Stars de Dallas, respectivement, à l’occasion du Repêchage de la LNH en 2020. Leur sélection a fait en sorte que les Knights peuvent maintenant se targuer d’avoir vu au moins un de leurs joueurs être réclamé à l’occasion de la séance de la LNH au cours de chacune des 52 dernières années.

Dans le cas d’Evangelista, cette réalisation survient à la suite d’une saison plutôt tranquille comme recrue, lui qui a alors amassé deux points en 27 matchs. Sauf qu’en vertu d’une détermination sans pareil, Evangelista a été un des joueurs qui a affiché la plus grande amélioration l’hiver dernier, allant chercher 59 points de plus que l’année précédente pour ainsi accéder au cinquième rang chez les marqueurs de l’équipe et venir près de produire à un rythme d’un point par match, lui qui a inscrit 23 buts et 38 passes en 62 rencontres.

« Luke mérite une bonne part du mérite parce qu’il est resté fort et il a bataillé au cours de sa première saison, a fait remarquer le directeur général des Knights Mark Hunter au cours d’un entretien avec Ryan Pyette du London Free Press. Ce fut une saison où il aurait cru mieux faire, mais ça ne s’est pas matérialisé. Il n’a pas perdu le moral et il a affiché beaucoup de caractère. Je suis fier de ce qu’il a accompli la saison dernière. »

À l’attaque, il y a aussi l’Allemand de naissance J.J. Peterka, le premier choix du club à l’occasion du Repêchage international de la LCH en 2020. L’athlète de 18 ans, qui depuis a été réclamé au 34e rang du Repêchage de la LNH de 2020 par les Sabres de Buffalo, a été prêté à un club de la ligue autrichienne et il y a encore des possibilités qu’il rejoigne les rangs des Knights quand la saison de la Ligue de l’Ontario démarrera.

À la ligne bleue, l’effectif aura une allure renouvelée, surtout à la suite des départs du choix de premier tour des Sharks de San Jose Ryan Merkley, de l’espoir des Kings de Los Angeles Markus Phillips et du cocapitaine Alec Regula, désormais un membre des Blackhawks de Chicago. Leur absence laissera le champ libre à la prochaine génération de jeunes talents de l’équipe à l’arrière, soit Logan Mailloux, Bryce Montgomery et Ben Roger, qui sont tous considérés des joueurs à surveiller selon la liste que la Centrale de dépistage a publiée en vue du Repêchage de la LNH en 2021. Ces trois-là seront épaulés par un défenseur qui sera de retour avec l’équipe, Hunter Skinner, un espoir des Rangers de New York qui apportera de la stabilité en termes d’expérience et une belle touche à l’offensive.

Un des plus grands points d’interrogation à London, l’hiver dernier, se trouvait devant le filet jusqu’à ce que Brett Brochu réponde à l’appel en s’emparant du poste de gardien partant. Il a complété la saison avec 32 victoires en 42 sorties pour ainsi rééditer le record de la Ligue de l’Ontario pour le plus grand nombre de victoires signées par un gardien de but de 16 ou 17 ans.

Dans l’ensemble, le gardien recrue n’a décroché qu’une victoire de moins que le meneur de la ligue, Jacob Ingham des Rangers de Kitchener, tandis qu’il a affiché un taux d’arrêts de .919 et une moyenne de buts alloués par rencontre de 2,40, chaque fois bon pour le premier rang au sein du circuit chez les gardiens qui ont disputé au moins 40 rencontres.

Ce niveau de jeu devant le filet permet à London d’aspirer à la victoire à tous les matchs et, jumelé au fait que l’équipe compte de solides joueurs de soutien, les Knights peuvent donc se considérer comme un des favoris pour obtenir les plus grands honneurs dans la LCH en 2021.

plus de nouvelles
Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à James Malatesta des Remparts
Il y a 23 heures
La première journée de la eCoupe Memorial présentée par Kia marquée par des exploits de dernière minute
Il y a 23 heures
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Winterhawks prêts pour un retour à la gloire
Il y a 5 jours
La LHJMQ conclut un événement réussi en environnement protégé
Il y a 5 jours
Tour d’horizon de la semaine – Les Islanders réécrivent le livre des records
Il y a 6 jours
Des personnalités de renom du hockey s’affronteront dans le cadre du tournoi de la eCoupe Memorial présenté par Kia
Il y a 1 semaine