MENU

Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Greyhounds prêts au décollage

 

Les Greyhounds de Sault Ste. Marie reviendront sur la glace avec du mordant.

Après avoir obtenu une mention honorable dans l’édition précédant le début de saison du Classement Top 10 Kia de la LCH, les Greyhounds seront de retour au jeu dans une année où le club espère accueillir le tournoi de la Coupe Memorial 2021 présenté par Kia, pour la première fois depuis 1993 quand la formation s’est hissée au sommet national.

Sur la glace cette saison, Sault Ste. Marie profitera du retour d’attaquants qui ont été réclamés au Repêchage de la LNH en 2020, notamment le joueur de centre de 17 ans Rory Kerins qui a pris le deuxième rang des marqueurs de l’équipe en 2019-2020 avec 59 points, soit 30 buts et 29 passes en 64 matchs avant d’être un choix de sixième tour des Flames de Calgary.

Une de seulement deux formations de la LCH à compter quatre joueurs réclamés au Repêchage de la LNH en 2020, cette liste comprend aussi les joueurs de centre Jaromir Pytlik et Tanner Dickerson, qui ont été repêchés par les Devils du New Jersey et les Blues de St-Louis, respectivement. Ce trio encadre un noyau impressionnant à l’attaque qui compte aussi sur les vétérans Zack Trott et Tye Kartye.

Pour Pytlik, qui a été un choix de deuxième tour du Repêchage international de la LCH en 2018 a ensuite été une sélection du New Jersey après deux saisons chez les Greyhounds, notamment en 2018-2019 où il a amassé 19 points en 26 rencontres avant d’accumuler huit points en 11 matchs éliminatoires. Ce succès offensif s’est transposé la saison suivante alors que Pytlik a presque amassé un point par match avec une production de 22 buts et 28 passes en 56 matchs, ce qui lui a valu un carton d’invitation pour le Match des Meilleurs Espoirs de la LCH/LNH 2020.

« C’était mon rêve (d’être repêché) depuis que je suis enfant et c’est maintenant une réalité. Les Devils forment une très bonne organisation et je suis très emballé, a déclaré Pytlik après sa sélection. Je crois que c’était la meilleure décision pour moi (de venir en Amérique du Nord) parce que je n’ai pas beaucoup joué dans les rangs professionnels en République tchèque, alors je suis arrivé (à Sault Ste. Marie) et j’ai joué davantage et j’ai eu du plaisir à évoluer avec des gars de mon âge. »

En défensive, les Greyhounds ont aussi vu Ryan O’Rourke être réclamé au 39e rang par le Wild du Minnesota. Invité au camp de sélection d’Équipe Canada junior, O’Rourke offre un style de défenseur classique dans les deux sens de la patinoire, en plus de produire en attaque, comme le démontre son amélioration de 15 points sur la saison précédente, ce qui lui a valu le troisième rang des marqueurs chez les défenseurs des Greyhounds, avec sept buts et 30 passes en 54 matchs.

« Depuis longtemps (Sault Ste. Marie), a produit beaucoup de bons joueurs de la LNH, a déclaré le capitaine des Greyhounds le jour du repêchage. Le personnel d’entraîneurs et tous ceux impliqués ont une mentalité de professionnels et ils ont tes intérêts à cœur, alors pour moi il n’y avait pas de meilleur endroit (où jouer). »

À Sault Ste. Marie, O’Rourke sera à la tête d’une escouade défensive avec beaucoup de profondeur avec d’autres talents intrigants comme Jacob LeGuerrier, réclamé l’année précédente par les Canadiens de Montréal, ainsi que défenseur doué à l’attaque Billy Constantinou, qui a terminé parmi les 10 meilleurs marqueurs chez les défenseurs du circuit avec neuf buts et 44 passes pour 53 points en 60 rencontres. L’autre défenseur qui complète les deux premiers duos est le vétéran Robert Calisti, qui a été un de seulement une douzaine de défenseurs qui ont passé le cap des 50 points en 2019-2020.

Alors que les Greyhounds s’attendent à grimper au classement, le club devrait aussi poursuivre ses succès dans le cadre du prochain Repêchage de la LNH avec deux autres joueurs identifiés comme des espoirs de grand talent.

Il y a notamment le défenseur Jacob Holmes, un espoir montant qui tire de la droite et qui a été le 18e choix du Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2019 et qui a joué 57 matchs à sa saison recrue à Sault Ste. Marie.

L’autre espoir en question est le gardien Nick Malik, qui a été le premier choix du club au Repêchage international de la LCH en 2019 et qui joue actuellement pour la République tchèque au Championnat du monde de hockey junior de 2021. Après avoir été utilisé sporadiquement chez les Greyhounds la saison dernière, Malik sera le premier gardien du club cette année après la fin du séjour junior de Bailey Brkin.

Avec son lot de talent dans la formation, les Greyhounds seront une fois de plus un club très prometteur quand la rondelle sera mise en jeu pour la prochaine saison de la Ligue de l’Ontario.

plus de nouvelles
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les 67’s conservent leurs espoirs de championnat
Il y a 2 jours
Tour d’horizon de la semaine – Les anciens de la LCH produisent à l'attaque en ce début de saison de la LNH
Il y a 2 jours
441 joueurs d’hier et d’aujourd’hui de la LCH démarrent la saison dans la LNH
Il y a 3 jours
Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à Ryder Korczak des Warriors
Il y a 5 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Islanders coulent la compétition
Il y a 1 semaine
Tour d’horizon de la semaine – Faire sa marque dans les camps de la LNH
Il y a 1 semaine