MENU

Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Generals en quête de gloire

 

Les Generals d’Oshawa ont remporté cinq titres de la Coupe Memorial, un sommet dans la LCH, et ils espèrent ajouter à ce total cette saison.

Un des deux finalistes de la Ligue de l’Ontario dans le cadre du processus de candidature pour organiser le tournoi de la Coupe Memorial 2021 présentée par Kia, les Generals occupent le troisième rang de l’édition d’avant-saison du classement du Top 10 Kia de la LCH.

Oshawa a des joueurs de talent susceptibles de faire les manchettes comme le choix de premier tour des Predators de Nashville en 2019, Philip Tomasino. Ce joueur de centre en pleine ascension a transformé l’identité de l’équipe à l’attaque, la saison dernière, après s’être amené dans l’équipe au début du mois de janvier en provenance des IceDogs de Niagara. Il a eu un effet immédiat quand, à ses débuts avec sa nouvelle équipe, il a inscrit deux buts et trois passes pour ainsi enregistrer une des deux sorties de cinq points qu’il a connues à son premier mois dans l’uniforme des Generals. Il a fini par clore la saison avec une production de 18 buts et 25 mentions d’aide en 26 matchs avec Oshawa.

Tomasino a vite rendu hommage à ses coéquipiers et à son entourage chez les Generals quand on l’a invité à commenter le fait qu’il a semblé vite s’adapter à son nouveau milieu, déclarant alors à OntarioHockeyLeague.com : « Je trouve que tout le monde à Oshawa m’a facilité la tâche. Une bonne partie du crédit doit revenir au personnel des Generals, aux entraîneurs et aux gérants, pour avoir rendu les choses plus faciles pour moi. C’était assurément une situation particulière. J’avais l’habitude d’être entouré des mêmes joueurs, des mêmes entraîneurs, alors c’était un peu difficile, mais dans l’ensemble, je me suis senti à l’aise, c’est certain. »

Au cumulatif, Tomasino a terminé la saison 2019-2020 avec 100 points, ce qui lui a donné le quatrième rang chez les marqueurs de la Ligue de l’Ontario. Il a été un des six joueurs au pays à atteindre le cap de la centaine de points.

L’attaquant de 19 ans aura l’occasion d’accéder aux rangs professionnels avec les Predators la saison prochaine et il ne fait aucun doute qu’il a une bien meilleure idée des attentes qu’on aura à son égard à ce niveau après avoir fait partie de la formation de retour au jeu de son équipe en vue de la ronde de qualification des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

« Ce qui m’a le plus frappé, c’est à quel point ils travaillent fort et l’esprit de compétition est fort entre eux. J’ai réalisé qu’il y a un grand pas à faire entre le niveau junior et les rangs professionnels en ce sens, a noté Tomasino. Juste de voir à quel point ces gars-là sont intelligents, doués et rapides, et à quel point ils sont gros, c’est formidable que j’aie eu la chance de patiner avec eux et d’apprendre à leurs côtés. J’ai eu beaucoup de plaisir. »

Reste qu’un retour avec les Generals afin de poursuivre son développement pourrait lui valoir des occasions d’un autre type. Non seulement pourrait-il avoir la chance de disputer le prestigieux championnat national de la ligue, mais l’Ontarien originaire de Mississauga, qui a représenté à deux reprises le Canada à l’échelle internationale est un candidat de choix pour prendre part au Championnat mondial junior 2021 en sol canadien puisqu’il a fait partie d’un groupe de 39 joueurs de la LCH à avoir reçu une invitation pour participer au Camp de développement virtuel d’été de l’équipe nationale junior.

Avec les Generals, on se fiera sur Tomasino pour jouer le rôle de moteur offensif de l’équipe, surtout à la suite des départs qui sont survenus durant la saison morte, notamment ceux de deux finissants du circuit, soit Brett Neumann, qui a récolté un sommet d’équipe de 83 points l’hiver dernier, et le capitaine Kyle MacLean, qui a pris le quatrième rang chez les marqueurs de l’équipe et a produit à un rythme de près d’un point par match en vertu d’une récolte de 13 buts et 33 passes en 51 rencontres. Ces deux joueurs ont été des éléments clés dans la performance de l’équipe en 2019-20, alors que les Generals ont signé 31 victoires et amassé 73 points au classement pour terminer en troisième place dans l’Association de l’Est de la Ligue de l’Ontario au moment où la saison a été interrompue.

Le défenseur de troisième année Tyler Tullio, un choix de cinquième tour des Oilers d’Edmonton à l’occasion du Repêchage de la LNH 2020, devrait être en mesure de contribuer davantage à l’attaque, lui qui a pris le quatrième rang chez les marqueurs de son équipe la saison dernière et semble apte à bâtir sur ces succès en vue de la campagne 2020-21. Un an après avoir réclamé Tullio au premier tour du Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2018, le club a ajouté un autre attaquant dynamique en 2019 en la personne du joueur de centre Brett Harrison. Celui qui a maintenant 17 ans cherchera à atteindre un niveau supérieur en tant que joueur de deuxième année après une première saison plutôt impressionnante au cours de laquelle il a marqué 21 buts, un total dépassé par seulement deux autres recrues dans la ligue et le total le plus élevé de la part d’un joueur de première année des Generals depuis que John Tavares a inscrit 45 filets en 2005-2006. Oshawa pourrait aussi tirer profit de la contribution d’un joueur né en 2002, l’ailier droit finlandais Oliver Suni qui, en dépit d’une saison écourtée par les blessures, a enregistré 32 points en 43 affrontements. Celui-ci aura sans doute la motivation de faire taire ses détracteurs après avoir été ignoré à l’occasion du Repêchage de la LNH.

Bien que l’attention soit tournée vers l’attaque des Generals, le talent ne manque pas à la ligne bleue alors que l’équipe compte sur deux autres arrières de qualité, des anciens choix de premier tour à l’occasion du repêchage de la Ligue de l’Ontario. L’athlète de 19 ans Mitchell Brewer donne de la stabilité à l’équipe et aura droit à des minutes de jeu plus importantes, tandis que le jeune de 18 ans Lleyton Moore gravit les échelons au sein de l’équipe et risque lui aussi de jouer un rôle plus important, d’autant plus qu’il aura la motivation pour briller après avoir été ignoré à l’occasion du Repêchage de la LNH.

Une des situations les plus intrigantes chez les Generals à l’approche de la saison 2020-2021 se trouve du côté de leurs candidats pour occuper les postes de joueurs de 20 ans, qui sont restés sans contrat après avoir été sélectionnés à l’occasion du Repêchage de la LNH en 2018. L’attaquant Allan McShane (Canadiens de Montréal), le défenseur Giovanni Vallati (Jets de Winnipeg) et le gardien de but Jordan Kooy (Golden Knights de Vegas) occupent non seulement chacune des trois positions, ils pourraient offrir le niveau de talent et d’expérience dont l’équipe aura besoin pour remporter un championnat.

Et bien qu’on ne sache pas encore si les Generals auront l’occasion d’aller chercher le championnat sur leur propre patinoire en juin prochain, ils seront certainement dans la course pour décrocher la sixième Coupe Memorial de leur histoire.

plus de nouvelles
 Le Championnat mondial junior de l’IIHF se mettra en branle le jour de Noël
Il y a 1 jour
Retour sur le week-end de la LCH : Des raisons d’être reconnaissants
Il y a 1 semaine
Lafrenière le premier joueur du Repêchage de la LNH 2020 à signer un contrat
Il y a 1 semaine
Tour d'horizon de septembre des anciens de la LCH
il y a 2 semaines
Un total de 78 joueurs de la LCH réclamés au Repêchage de la LNH 2020
il y a 2 semaines
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Oil Kings à la conquête du trône
il y a 2 semaines