MENU

Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Cataractes favoris aux yeux des recruteurs

 

Encore une fois cette année, il y aura de nombreuses raisons de garder un œil sur les Cataractes de Shawinigan cette saison.

Montrant des signes positifs depuis le début de la campagne 2020-2021, les Cataractes ont amassé des points dans sept de leurs 10 rencontres se montrant à la hauteur de leur statut de mention honorable dans l’édition avant le début de la saison du classement du Top 10 Kia de la LCH.

Alignant de jeunes talents comme Mavrik Bourque et Vasily Ponomarev, qui ont été sélectionnés respectivement par les Stars de Dallas et les Hurricanes de la Caroline au Repêchage de la LNH en 2020, Shawinigan était un arrêt fréquent sur le calendrier des dépisteurs la saison dernière et l’histoire promet d’être similaire cette année avec trois autres patineurs des Cataractes projetés comme sélection dans la classe de 2021.

Parmi ce trio, il y a l’ailier droit de 18 ans Xavier Bourgault, qui, à sa deuxième année, connaît une éclosion offensive avec 33 buts et 38 passes, marquant une amélioration étonnante de 51 points par rapport à la campagne précédente pour finalement terminer à égalité en tête chez les pointeurs de l’équipe.

« J’attends ce moment depuis longtemps, alors je vais continuer à travailler dur cette saison pour atteindre mon objectif d’être repêché au premier tour, a déclaré Bourgault en entrevue avec le site LHJMQ.qc.ca. C’est une grosse année pour moi… Je réalise que c’est beaucoup de pression que d’être repêché. Cependant, cette pression m’aide à travailler plus fort chaque jour au gymnase ou sur la glace, à l’entraînement et chaque match.»

En chemin, Bourgault s’appuie sur des coéquipiers comme Bourque pour lui dire à quoi s’attendre à son année de repêchage, alors qu’il espère aussi suivre son exemple et assumer un rôle de leadership avec les Cataractes.

« Ma famille, mes coéquipiers et Mavrik (Bourque) continuent de m’aider à gérer ça, a ajouté Bourgault. Shawinigan est une très bonne organisation. Nous avons une équipe très talentueuse qui est composée d’un excellent groupe de gars. En tant que l’un des leaders de l’équipe, j’essaie de montrer aux plus jeunes ce qu’il faut (pour gagner) chaque soir.»

Bourque, qui revient à Shawinigan pour une troisième saison, est devenu le sixième joueur de l’histoire de la franchise à être sélectionné au premier tour du repêchage, et le premier depuis Anthony Beauvilier, 28e choix des Islanders de New York en 2015.

Terminant parmi les 20 meilleurs pointeurs de la ligue la saison dernière, Bourque a égalé Bourgault au sommet de la colonne des pointeurs de l’équipe, n’ayant besoin que de 49 matchs pour accumuler 71 points, démontrant le talent offensif qui a attiré les Stars et l’a aidé à décrocher une invitation au camp de sélection d’Équipe Canada junior. Une des menaces offensives les plus importantes à Shawinigan, Bourque connaît un autre bon début de saison, avec déjà six points en seulement quatre matchs.

Bien que Bourque se trouve souvent à être le centre de l’attention de l’équipe adverse, il ne faut pas oublier le talentueux joueur de centre Ponomarev, une sélection de deuxième tour au Repêchage de la LNH en 2020. Choisi à l’origine au neuvième rang du Repêchage international de la LCH en 2019, l’attaquant d’origine russe a eu besoin de peu de temps pour s’adapter au style nord-américain la saison dernière alors qu’il a impressionné avec 18 buts et 31 passes en 57 matchs. Les partisans auront un autre aperçu dans les semaines à venir puisque Ponomarev représentera sa Russie natale au prochain Championnat du monde de hockey junior.

Pour ce qui est de Shawinigan, la formation des Cataractes compte sur d’autres talents intrigants comme l’ailier droit de 17 ans Olivier Nadeau, cinquième choix du Repêchage de la LHJMQ en 2019. Après avoir inscrit un modeste total de 23 points en tant qu’attaquant recrue, Nadeau a atteint de nouveaux sommets à sa deuxième saison, évoluant déjà à un rythme de plus d’un point par match en inscrivant trois buts et huit passes dans les 10 premiers matchs de 2020-2021.

Chez les Cataractes, il y a aussi beaucoup de flair offensif à la ligne bleue, notamment Marc-Antoine Pépin, 19 ans, qui après avoir occupé un rôle régulier au sein de la formation la saison dernière a répondu offensivement avec six buts et 30 passes en 60 rencontres. L’athlète originaire de Bécancour, au Québec, offrira un soutien inestimable à la défensive qui met aussi en vedette d’autres joueurs électrisants comme le défenseur de 17 ans, Tyson Hinds, qui a reçu la cote «C» dans la première évaluation du Bureau central de dépistage de la LNH, faisant de lui un solide candidat en vue d’une sélection aussi hâtive que le quatrième tour au Repêchage de la LNH en 2021.

Complétant le groupe, les Cataractes possèdent l’un des gardiens de but les plus occupés de la LHJMQ avec le gardien de troisième année, Antoine Coulombe. D’office pour 85 rencontres au cours des deux dernières saisons, l’athlète originaire de Montmagny, au Québec, a continué de développer son niveau de jeu avec des résultats à l’appui pendant la première partie de la saison 2020-2021 alors qu’il compte déjà quatre victoires en sept apparitions.

Bientôt de retour sur la glace, les Cataractes chercheront à maintenir leur cap vers la victoire après un impressionnant début de campagne 2020-2021.

plus de nouvelles
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les 67’s conservent leurs espoirs de championnat
Il y a 2 jours
Tour d’horizon de la semaine – Les anciens de la LCH produisent à l'attaque en ce début de saison de la LNH
Il y a 2 jours
441 joueurs d’hier et d’aujourd’hui de la LCH démarrent la saison dans la LNH
Il y a 3 jours
Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à Ryder Korczak des Warriors
Il y a 6 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Islanders coulent la compétition
Il y a 1 semaine
Tour d’horizon de la semaine – Faire sa marque dans les camps de la LNH
Il y a 1 semaine