MENU

Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Blazers déclenchent une tempête offensive

 

Les Blazers de Kamloops sont prêts à entamer la nouvelle saison.

Gagnants de quatre de leurs cinq matchs, les Blazers trônent à égalité au premier rang de la division de la Colombie-Britannique de la Ligue de l’Ouest, avec la plus récente victoire du club samedi, dans un match de fou remporté en prolongation contre Victoria. Ce duel a d’ailleurs a été marqué par le joueur de centre de deuxième année et espoir pour le Repêchage de la LNH de 2021 Logan Stankoven, auteur d’un but en fin de première période, avant d’ajouter deux passes et, pour finir, le but gagnant en prolongation.

Dès ses premières performances, Stankoven a fait l’étalage de son talent, dominant sa formation grâce à une récolte de huit points (cinq buts et trois passes), dont trois buts gagnants en quatre matchs. Cela dans les traces d’une excellente saison recrue de 48 points au terme de laquelle il a été finaliste pour l’obtention du trophée Jim Piggott, à titre de recrue de l’année dans la Ligue de l’Ouest.

Présenté comme un des éventuels premiers choix du prochain Repêchage de la LNH par la Centrale de recrutement, Stankoven a une brève occasion d’impressionner les recruteurs par son jeu dans la Ligue de l’Ouest avant de rejoindre 22 autres talents de la Ligue canadienne de hockey (LCH) plus tard ce mois-ci en direction du Texas pour représenter le Canada à l’édition 2021 du Championnat du monde de hockey sur glace des moins de 18 ans.

« Il y avait un peu de pression au début de la saison en découvrant que nous n’avions que 24 matchs pour nous démarquer, a dit Marty Hastings cette semaine. Maintenant que j’ai été invité au Championnat, il ne me reste que quelques matchs avant de commencer ma quarantaine. J’ai réalisé que je ne pouvais pas prendre une journée ou un match de congé. Je n’ai que quelques matchs pour me mettre en valeur et montrer aux recruteurs mon talent et ce dont je suis capable. Une mauvaise soirée pourrait tout changer. »

Stankoven est notamment complimenté pour sa production offensive régulière, chose que sa petite taille ne lui a pas empêché de faire. Évidemment, une saison morte plus longue pour travailler sur un tir déjà foudroyant a permis à son talent naturel à passer à un autre niveau de jeu au chapitre des buts marqués.

«  Les joueurs pouvant s’améliorer autant sont ceux qui croient en eux-mêmes, a dit l’entraîneur-chef des Blazers Shaun Clouston à Hastings. C’est difficile de faire tous ces efforts pendant aussi longtemps si vous ne croyez pas en vous. Il croit en lui. Il n’est pas satisfait d’un bon tir. Il veut un excellent tir. Peut-être même qu’il a un excellent tir, mais qu’il veut le meilleur. »

Alors que Stankoven mène les Blazers pour les points, l’équipe profite aussi de l’aide offensive d’autres sources, particulièrement de la part du joueur de centre de quatrième année et choix de premier tour des Flames de Calgary Connor Zary, qui a aussi commencé la saison à titre de capitaine avec Kamloops.

À la suite de sa saison 2019-2020 au cours de laquelle il a amassé 86 points et terminé deuxième meilleur pointeur de son équipe, se méritant une place au sein de la première équipe d’étoiles de l’Association Ouest de la Ligue de l’Ouest, Zary a obtenu un avant-goût des rangs professionnels au cours de la saison morte prolongée. Zary a disputé neuf matchs avec le Heat de Stockton, club-école des Flames de Calgary, avec lequel il a été à la hauteur de son talent offensif en inscrivant trois buts et quatre passes.

« Je crois que chaque fois que vous pouvez profiter de ces expériences, elles seront bénéfiques pour votre carrière, a indiqué Zary à Daniel Austin du Calgary Sun. Parfois, un joueur veut trop en faire ou s’éloigne de ce qu’il fait le mieux. Pour moi, le niveau de compétition et de jeu augmente évidemment, mais je dois rester fidèle à mes forces et jouer mon jeu. Je ne dois pas changer trop de ce que je fais et simplement aider l’équipe à gagner. »

Pour compléter la formation à l’attaque, Kamloops possède plusieurs autres marqueurs comme le vétéran ailier gauche Orrin Centazzo, l’ailier droit de deuxième année Matthew Seminoff et le joueur de centre Caeden Bankier, espoir en vue du Repêchage de la LNH en 2021. Ces derniers produisent tous au moins un point par match depuis le début de la saison, mais les Blazers sont tout aussi talentueux à la ligne bleue.

Les Blazers présentent un intéressant groupe de défenseurs, mené par l’espoir du Lightning de Tampa Bay Quinn Schmiemann. Ce dernier est talentueux pour faire circuler la rondelle et est passé à un niveau supérieur la saison dernière en récoltant un sommet personnel de 37 points en 60 rencontres. Ses performances offensives se sont poursuivies cette saison, alors qu’il a marqué quatre points, bon à égalité au premier rang des marqueurs de l’équipe chez les défenseurs avec le vétéran Montana Onyebuchi.

Pendant ce temps, devant le filet, Kamloops a ramené le gardien de 18 ans Dylan Garand, qui a assumé le rôle de gardien partant l’an dernier et a impressionné avec 28 victoires en 42 matchs, en plus d’un pourcentage d’arrêts de .921 qui lui a valu le deuxième rang parmi les gardiens ayant joué autant que lui.

Sélectionné au quatrième tour du Repêchage de la LNH en 2020 par les Rangers de New York, Garand a démarré l’année chez les professionnels, profitant de deux départs avec le Wolf Pack de Hartford, club-école des Rangers. Originaire de Victoria en Colombie-Britannique, Garand aussi fait partie de la formation canadienne médaillée d’argent au Championnat du monde junior de janvier dernier.

Garand croit que ces expériences ne feront que l’aider pour son retour avec les Blazers à sa troisième saison dans la Ligue de l’Ouest.

« Pouvoir jouer ces quatre derniers mois a été énorme pour moi, a dit Garand à Cleve Dheensaw du Victoria Times Colonist. J’ai été chanceux c’est certain. Cela m’a donné de la confiance à savoir que je pouvais jouer au prochain niveau. Cela m’a vraiment aidé, et ça me permet d’appliquer beaucoup de leçons apprises dans les rangs juniors… Nous avons beaucoup plus de joueurs qui reviennent, mais aussi des plus jeunes. Il s’agit donc d’un bon mélange pour nous afin de nous dépasser et atteindre notre objectif de remporter le titre de la division. »

Sans aucun doute, une telle confiance ne devrait qu’aider les Blazers, eux qui ont connu un excellent début de saison. Les Blazers espèrent maintenant continuer sur leur séquence, alors qu’ils affrontent Victoria ce vendredi.

plus de nouvelles
Tour d’horizon de la semaine – La saison des signatures
Il y a 2 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Rockets en reconstruction sont prêts au décollage
Il y a 2 jours
Le joueur vedette – 5 questions à Brett Brochu des Knights
Il y a 2 jours
Tir de la pointe : Le centre des Pats Connor Bedard
Il y a 1 semaine
Tour d’horizon de la semaine – Byfield à Hollywood
Il y a 1 semaine
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Silvertips décrochent un autre titre de division
Il y a 1 semaine