MENU

Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les 67’s conservent leurs espoirs de championnat

La formation des 67’s d’Ottawa offrira un vent de fraîcheur la saison prochaine.

À la suite d’une campagne dominante qui avait vu l’équipe se maintenir en tête de peloton tout au long de la saison pour une deuxième année consécutive dans Ligue de l’Ontario, en plus de montrer des signes encourageants en vue d’une conquête de la Coupe Memorial, les 67’s auront une formation revampée à la suite de la conclusion des stages juniors des attaquants vétérans Joseph Gareffa et Austen Keating ainsi que le défenseur d’expérience Noel Hoefenmayer.

Le centre Marco Rossi, meilleur pointeur de la LCH en 2020, qui avait mené le circuit avec 120 points, dont 39 buts et 81 passes en 56 rencontres, fait aussi partie des joueurs qui ont quitté la puissante unité offensive. Sélectionné au premier tour du Repêchage de la LNH en 2020 par le Wild du Minnesota, Rossi est sur le point de rejoindre les rangs professionnels, malgré le fait qu’une blessure au haut du corps pendant le camp d’entraînement de la LNH ait retardé sa décision de retourner au jeu avec le Wild ou à la maison dans son Autriche natale.

Pendant ce temps, il reste à déterminer le statut d’une autre sélection de premier tour qui a connu une éclosion notable la saison dernière, Jack Quinn, l’un des deux seuls joueurs du circuit à franchir le plateau des 50 buts la saison dernière. L’ailier gauche de 19 ans fait actuellement partie du groupe de réservistes des Sabres de Buffalo à la suite d’une performance impressionnante pendant le camp d’entraînement. Après avoir été réclamé au huitième rang de la séance de sélection cet été – une place devant Rossi – Quinn possède déjà un tir de niveau professionnel et une bonne capacité à trouver le fond du filet avec constance, mais il semble tout de même prêt à éventuellement rejoindre les rangs des 67’s afin de peaufiner son jeu à nouveau une fois que la Ligue de l’Ontario reviendra au jeu.

« En ce moment, l’accent est mis sur la formation en vue de la rencontre de demain et de connaître l’état de santé des joueurs, mais nous gardons tout le monde en bonne forme de différentes manières, donc (il y a) beaucoup d’options, a déclaré l’entraîneur-chef des Sabres Ralph Krueger à Lance Lysowski du Buffalo News. Nous n’avons pas encore pris de décision finale pour Jack. Il a patiné avec le groupe de réservistes auquel il s’ajoutera éventuellement.»

« Personne ne sait ce qui va se passer, moi compris. Je me concentre sur moi-même, je ne pense pas trop à l’avenir. J’essaie de vivre dans le moment présent. Je suis à Buffalo en ce moment, donc j’essaie simplement d’en tirer autant que possible tous les jours,» avait ajouté Quinn, selon Bill Hoppe du Buffalo Hockey Beat.

Avec les 67’s, Quinn se devra de diriger la charge offensive de la formation, une mission rendue plus ardue après les départs de Rossi, Garreffa et Keating, mais il ne sera pas laissé à lui-même puisque l’ailier droit de quatrième année, Graeme Clarke, sera de retour. Une sélection de troisième tour des Devils du New Jersey en 2019 qui, malgré une saison de 16 matchs raccourcie par les blessures en 2019-2020, a toujours produit à un rythme de plus d’un point par match en enregistrant neuf buts et huit passes. Il y a aussi le retour du vétéran centre Mitchell Hoelscher, qui a terminé au sixième rang des pointeurs de l’équipe la saison dernière avec un sommet en carrière de 76 points en seulement 62 matchs.

Prêts pour la prochaine vague de joueurs, les 67’s ont aussi beaucoup d’espoirs pour l’ailier gauche de 17 ans, Jack Beck, qui a acquis une expérience inestimable l’année dernière dans le cadre d’une modeste saison recrue qui lui a permis d’enregistrer 19 points en 56 matchs. Beck devrait occuper un rôle offensif plus important au cours de la prochaine saison.

Le 31e choix au total du Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2019, Beck fait aussi partie des cinq patineurs des 67’s désignés par la Centrale de recrutement de la LNH comme joueurs à surveiller en vue du Repêchage de la LNH en 2021. Les 67’s mènent la LCH à ce chapitre. Cette liste comprend aussi le centre russe Vsevolod Gaidamak, le premier choix du club au Repêchage international de la LCH 2020, ainsi que l’ailier droit Brenden Sirizzotti, sélectionné tout de suite après Beck au repêchage de la Ligue de l’Ontario, qui amorcera sa deuxième saison avec l’équipe. Pour compléter la liste des meilleurs espoirs à Ottawa admissibles à la prochaine séance de sélection, on retrouve les défenseurs Ranvir Gill-Shane et Jack Matier.

À Ottawa, le changement se poursuit ensuite à la ligne bleue en commençant par le départ de Hoefenmayer. Le défenseur de l’année de la LCH en 2019-2020 a conclu son stage junior avec 222 points, dont 65 buts et 157 passes en 298 matchs en carrière. L’athlète originaire de North York, en Ontario, est de retour au pays et est prêt à poursuivre sa carrière avec les Marlies de Toronto dans la Ligue américaine. Pendant ce temps, les défenseurs Kevin Bahl et Nikita Okhotyuk, qui font tous deux partie de l’organisation des Devils, tout comme Clarke, devraient aussi quitter les 67’s.

Toutefois le malheur des uns fait le bonheur, en commençant avec le défenseur de 18 ans, Alec Bélanger, qui a connu une première saison impressionnante avec le club au cours de laquelle il a inscrit 10 buts et 22 passes pour 32 points terminant au deuxième rang des pointeurs chez les défenseurs de l’équipe, devancé uniquement par Hoefenmayer, et démontrant son potentiel offensif d’être un quart-arrière à la défense tout en poursuivant son cheminement de carrière.

Cependant, il ne s’agit pas d’une cure de jouvence totale dans la capitale canadienne, car les 67’s conservent de la stabilité devant le filet, comptant sur le retour d’un des meilleurs gardiens de la ligue en Cedrick Andree, qui est âgé 20 ans. Un gardien de haut niveau pendant près de trois saisons à Ottawa, Andree possède une remarquable fiche en carrière de 67-21-4-4, mise en valeur par une campagne dominante en 2019-2020 qui l’avait vu terminé parmi les quatre premiers dans toutes les catégories principales parmi les gardiens de but de la Ligue de l’Ontario avec 32 victoires, une moyenne de buts alloués de 2,42, un pourcentage d’arrêts de .916 et quatre blanchissages.

Tout comme ses coéquipiers et les partisans de la région d’Ottawa, Andree a hâte de revenir sur la patinoire lorsque la Ligue de l’Ontario effectuera un retour au jeu, alors que les 67’s viseront la suprématie de la LCH pour la première fois depuis 1999.

plus de nouvelles
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : L’équipe de vétérans de l’Armada chargée à bloc
Il y a 3 jours
Tour d’horizon de la semaine – Millar décroche une occasion de rêve avec Hockey Canada
Il y a 4 jours
Le joueur vedette de la LCH – 5 questions à Lukas Cormier des Islanders
Il y a 5 jours
Tir de la pointe : Défenseur des Mooseheads Justin Barron
Il y a 5 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Tigers rugissent à nouveau
Il y a 1 semaine
Tour d’horizon de la semaine – Bédard fin prêt pour ses débuts dans la Ligue de l’Ouest
Il y a 1 semaine