MENU

Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Le Phoenix est toujours en vol

 

Le Phoenix de Sherbrooke entreprend la nouvelle saison avec l’intention de compléter une œuvre inachevée.

Quand la saison 2019-2020 a été interrompue puis annulée en raison de la pandémie de la COVID-19 au printemps, le Phoenix régnait au sommet du classement général de la LHJMQ, notamment grâce à une séquence de 13 victoires et une fiche de 51-8-3-1. Cela a permis à la formation sherbrookoise d’établir un record de club avec 106 points, ce qui lui a aussi procuré le premier rang du classement général de la Ligue canadienne de hockey. L’organisation qui ne compte que huit ans d’opérations a été dominante tout au long de la campagne, ce qui lui a valu une place dans le Classement du Top 10 Kia de la LCH d’un bout à l’autre des 26 semaines de parution.

En cette période de redémarrage, le Phoenix a transposé ses succès dans le calendrier préparatoire en vue de la saison 2020-2021, remportant quatre de ses cinq matchs. Les performances marquantes d’un bon nombre de joueurs de talent de retour y ont joué un rôle, notamment celles du capitaine et choix de premier tour des Penguins de Pittsburgh Samuel Poulin, auteur trois buts en autant de rencontres.

Parmi les joueurs les plus imposants à l’attaque d’un océan à l’autre, Poulin a conclu la saison 2019-2020, sa troisième dans les rangs juniors majeurs, avec une production de 77 points en seulement 46 matchs, un sommet personnel. Cette séquence a compris l’établissement d’une marque de club alors que l’athlète originaire de Blainville au Québec a amassé huit points dans un même match, abaissant la prestation de six points qu’il avait aussi réalisée précédemment, tout comme Daniel Audette et Marek Zachar. Par le fait même il est devenu le premier joueur de la LHJMQ en près de 11 saisons à amasser huit points en un match.

Cette saison, Poulin cherchera une fois de plus à mener l’équipe à l’attaque, particulièrement à la suite de départs importants, comme celui du finissant Felix Robert, qui après avoir récolté de 92 points pour ainsi établir un record de club et terminer au troisième rang des marqueurs du circuit, a signé un contrat professionnel des ligues mineures avec les Penguins de Wilkes-Barre/Scranton, club de la Ligue américaine de hockey affilié aux Penguins de Pittsburgh.

Robert espère un jour retrouver son ancien compagnon de trio, bien qu’il soit convaincu que Poulin a emprunté la voie rapide vers la grande ligue.

« Sammy est non seulement un joueur de grand talent, a-t-il déclaré à Michelle Crechiolo du site PittsburghPenguins.com. Il est aussi un grand travaillant. Il est toujours au gymnase. C’est un bon leader et après tout, il était notre capitaine. Un bon capitaine. Il voulait s’améliorer chaque jour et c’est ce qui va lui permettre de connaître du succès dans la LNH. Car, à mes yeux, il n’y a aucun doute qu’il va jouer dans la LNH. Il est fort, rapide et talentueux et il pourrait jouer toutes sortes de rôles. »

« Honnêtement, je ne sais pas si je vais rejouer avec lui dans la Ligue américaine puisque je crois qu’il va se retrouver assez rapidement dans la LNH. Il le mérite bien, car il travaille en ce sens et il va y parvenir. »

Bien que Robert soit un des deux meilleurs marqueurs de l’équipe ayant quitté le navire, le noyau de la formation estrienne est toujours à bord. En plus de Poulin, ce groupe comprend les attaquants Patrick Guay, Bailey Peach et Benjamin Tardif, qui ont chacun amassé plus de 40 points la saison dernière. Il y a aussi le joueur de centre de 19 ans Xavier Parent, quatrième choix du premier tour du Repêchage de la LHJMQ en 2017 qui a démontré des étincelles très prometteuses en amassant 19 points en 25 matchs la saison dernière, sa grande absence étant causée par une blessure.

Ce groupe impressionnant sera entouré par une nouvelle vague palpitante de jeunes talents du club.

« Nous comptons sur un bon mélange de jeunes loups et de vétérans, comme Samuel Poulin, Patrick Guay et Bailey Peach, mais avons aussi intégré un bon nombre de jeunes cette année, a indiqué Stéphane Julien, entraîneur de l’année dans la LHJMQ en 2019-2020 en entrevue au site de la LHJMQ. Notre identité au cours des quatre dernières années n’a pas changé. Nos vétérans sont arrivés au camp dans une forme fantastique, ce qui a donné un bon exemple à nos recrues. Cette année, avec la bonne attitude et une bonne éthique de travail, nous allons connaître une bonne saison. Notre culture d’équipe ne changera pas. L’attitude, le caractère et l’engagement seront au cœur de la philosophie de l’équipe. »

Parmi ces jeunes joueurs, il y a l’ailier droit de 18 ans Karl Vaillancourt, qui après avoir amassé un seul point au cours d’un essai de neuf rencontres avec le Phoenix la saison dernière a démontré son sérieux à vouloir se tailler un poste grâce à une production de cinq points en matchs préparatoires, un sommet à Sherbrooke. L’athlète originaire de Sherbrooke sera accompagné à l’attaque par d’autres jeunes talents comme l’attaquant né en 2003 Jaheem Lagace-Aurelien ainsi qu’Israel Mianscum, 10e choix du premier tour du Repêchage de la LHJMQ en 2019 et auteur de deux buts et deux passes en quatre matchs préparatoires.

À la ligne bleue, le défenseur de quatrième année Jaxon Bellamy est prêt à jouer un rôle de leadership, particulièrement après le départ de l’espoir des Islanders de New York Samuel Bolduc – offrant un précieux modèle aux étoiles montantes de la formation qui cherchera à remporter un premier championnat. Bellamy a impressionné par sa récolte de quatre points en quatre matchs préparatoires. Il est aujourd’hui une des têtes d’affiche d’un groupe de défenseurs aux côtés du vétéran Xavier Bernard qui espère voir l’éclosion de talents émergents comme le joueur de 17 ans Christophe Rondeau.

« La saison dernière avec les vétérans, notre mentalité était de gagner, a déclaré Bellamy au site de la LHJMQ. C’est toujours comme ça depuis que je suis ici. C’est là que nous allons tenter d’aider les jeunes joueurs pour nous assurer qu’ils entretiennent la même mentalité en vue de la saison. »

Comme c’est le cas de plusieurs clubs au sein de la LHJMQ, le Phoenix démarrera la saison sans quelques visages familiers, notamment celui du gardien étoile Samuel Hlavaj, lauréat du trophée Jacques-Plante en 2019-2020, mais qui est toujours retenu dans sa Slovaquie natale en raison des restrictions imposées dans le contexte de la COVID-19. Autre pilier de cette formation, Hlavaj a été dominant en 39 sorties devant la cage sherbrookoise la saison dernière, terminant sur le podium de toutes les catégories de statistiques d’importance chez les gardiens, notamment pour les victoires (33), le pourcentage d’efficacité (.915) et la moyenne de buts alloués (2,25). Ce parcours a conduit le gardien de 19 ans au deuxième rang parmi tous les gardiens nord-américains en vue du Repêchage de la LNH en 2020.

L’intention est que Hlavaj ainsi que le défenseur américain Gregory Kreutzer et le défenseur russe Pavel Grishin, premier choix du club au Repêchage international de la LCH en 2020 rejoindront l’équipe dans les semaines à venir au terme d’une période de quarantaine. En l’absence de Hlavaj, le Phoenix confiera le filet à l’imposant Jasmin Simon, un choix de troisième tour du Repêchage de la LHJMQ en 2020, qui a impressionné par son bilan de 3-1 et plus de 200 minutes de jeu dans le calendrier préparatoire.

L’action se mettra en branle vendredi quand le Phoenix disputera son premier match d’une série de deux matchs contre l’Armada de Blainville-Boisbriand au sein d’une division Ouest élargie. La rencontre sera précédée par la remise du trophée Jean-Rougeau en reconnaissance du titre de saison régulière de Sherbrooke la saison dernière, puis une bannière soulignant ce fait d’armes sera hissée dans les hauteurs du domicile du club.

plus de nouvelles
 Le Championnat mondial junior de l’IIHF se mettra en branle le jour de Noël
Il y a 1 jour
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Generals en quête de gloire
Il y a 7 jours
Retour sur le week-end de la LCH : Des raisons d’être reconnaissants
Il y a 1 semaine
Lafrenière le premier joueur du Repêchage de la LNH 2020 à signer un contrat
Il y a 1 semaine
Tour d'horizon de septembre des anciens de la LCH
il y a 2 semaines
Un total de 78 joueurs de la LCH réclamés au Repêchage de la LNH 2020
il y a 2 semaines