MENU

Dix-sept joueurs de la LCH répertoriés au classement d’avant-saison de TSN des espoirs du Repêchage de la LNH 2022

 

Il n’est jamais trop tôt pour jeter un coup d’œil du côté du prochain groupe d’espoirs admissibles au Repêchage de la LNH.

Jeudi, c’est justement ce qu’a fait le directeur du dépistage du réseau TSN Craig Button, lui qui a dévoilé sa liste annuelle de prévisions concernant les 32 premiers joueurs qui pourraient être sélectionnés au cours du premier tour du Repêchage de la LNH 2022.

La LCH est la ligue qui compte le plus grand nombre de joueurs mentionnés au sein de ce groupe, alors que 17 patineurs d’un océan à l’autre ont attiré l’attention :

1 – C Shane Wright, Kingston (Ligue de l’Ontario)

Favori incontesté pour devenir le tout premier choix du Repêchage de la LNH 2022, le joueur de centre des Frontenacs représente une présence dominante au centre, lui qui cherchera à poursuivre dans la même veine après avoir récolté 66 points en 58 matchs en 2019-2020 à titre de recrue, un rythme de production supérieur aux 66 points que Connor McDavid avait amassés en 63 rencontres à sa première campagne avec Érié en 2012-2013.

8 – AD Matt Savoie, Winnipeg (Ligue de l’Ouest)

Premier choix du Repêchage de la Ligue de l’Ouest en 2019, Savoie s’apprête à retrouver le ICE après avoir disputé 22 matchs avec ce club en 2019-2020, séjour qui lui a permis d’enregistrer sept mentions d’aide. Cette saison-là, il a par ailleurs rejoint les rangs d’Équipe Canada Blanc au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans de 2019 et il a amassé six points en autant d’affrontements à ce tournoi.

9 – D Kevin Korchinski, Seattle (Ligue de l’Ouest)

Un défenseur dit moderne, Korchinski a une assez bonne taille pour un défenseur et il a aussi la capacité de bien faire circuler la rondelle, comme il l’a montré dans les 23 matchs qu’il a disputés avec les Thunderbirds la saison dernière, quand il a inscrit 10 aides. Cette saison, Korchinski cherchera à peaufiner ses aptitudes à l’attaque ainsi qu’à travailler physiquement dans le but de devenir plus costaud.

11 – D Ty Nelson, North Bay (Ligue de l’Ontario)

Choisi par le Battalion au tout premier rang du Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2020, Nelson fera des débuts fort attendus dans la Ligue de l’Ontario cet automne. Tenu à l’écart du jeu l’hiver dernier parce que la Ligue de l’Ontario a dû annuler sa saison, Nelson a disputé son plus récent match en 2019-2020 avec l’équipe des moins de 16 ans des Canadiens Juniors de Toronto, et l’arrière en devenir avait alors affiché un rythme de production d’un peu moins d’un point par match, inscrivant 11 buts et 21 aides en 33 sorties.

13 – C Nathan Gaucher, Québec (LHJMQ)

Non seulement le joueur de centre des Remparts représente-t-il un atout à titre de marqueur comme en font foi ses 31 points en 30 rencontres récoltés la saison dernière, il est aussi solide en zone offensive qu’en zone défensive, lui qui a été finaliste au cours de la dernière campagne pour le trophée Guy Carbonneau remis au meilleur attaquant défensif de la LHJMQ. S’il connaît une autre bonne saison, Gaucher pourrait devenir le premier membre des Remparts depuis 2012 à être choisi au premier tour du Repêchage de la LNH.

14 – C Hunter Haight, Barrie (Ligue de l’Ontario)

Choisi au neuvième rang du Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2020, le talentueux joueur de centre a été un élément offensif de premier plan avec l’équipe des moins de 16 ans des Chiefs d’Elgin Middlesex en 2019-2020. Il a alors pris le deuxième rang des marqueurs de cette formation avec une production de 58 points en 33 matchs, ce qui a incité les Colts à le sélectionner tôt en première ronde.

17 – AG Antonin Verreault, Gatineau (LHJMQ)

Un des nombreux ailiers de petite taille, mais hyper talentueux à attirer l’attention ces dernières années, Verreault a montré qu’il avait un excellent potentiel offensif avec les Olympiques la saison dernière quand, malgré la saison écourtée, il est venu près de maintenir un rythme de production d’un point par match en vertu d’une récolte de six buts et 23 mentions d’aide en 31 affrontements. Ce n’est là qu’un début.

18 – C Conor Geekie, Winnipeg (Ligue de l’Ouest)

Deuxième choix au total à l’occasion du Repêchage de la Ligue de l’Ouest en 2019, Geekie est un élément clé du jeune noyau de joueurs prometteurs qu’on retrouve dans la capitale manitobaine. Un joueur de bonne taille dans la ligne du centre, Geekie se sert de sa force physique pour provoquer des occasions à l’attaque comme il l’a fait la saison dernière avec le ICE, quand il a amassé 23 points, soit neuf buts et 14 aides, en 24 sorties.

19 – D Tristan Luneau, Gatineau (LHJMQ)

Choisi au premier rang du Repêchage de la LHJMQ en 2020, Luneau n’a pas tardé à faire profiter de son talent aux Olympiques la saison dernière, quand il a connu une campagne fructueuse à titre de recrue et vite obtenu des minutes de jeu importantes. Cela s’est traduit par une production de 18 points en 31 matchs, ce qui lui a valu de se retrouver dans l’équipe d’étoiles des recrues de la LHJMQ en plus de remporter le trophée Raymond Lagacé remis à la recrue défensive de l’année dans la ligue.

20 – D Maveric Lamoureux, Drummondville (LHJMQ)

Grand défenseur qui impressionne par sa stature, Lamoureux n’a rien à envier à qui que ce soit sur le plan physique à la ligne bleue en raison de ses 6-pieds-7 et 200 livres, ce qu’on voit rarement dans le hockey de nos jours. À ses débuts avec les Voltigeurs en 2020-21, l’Ontarien originaire de Hawkesbury a inscrit son nom sur la feuille de pointage à sept reprises et la prochaine saison sera consacrée à l’amélioration de l’aspect offensif de son jeu.

21 – C Bryce McConnell-Barker, Sault Ste. Marie (Ligue de l’Ontario)

Sélectionné au quatrième rang du Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2020 par les Greyhounds, McConnell-Barker est un joueur de centre travaillant et infatigable qui a des atouts intrigants, lui qui a une bonne vision du jeu et de bonnes aptitudes à titre de fabricant de jeux comme en fait foi sa saison à titre de joueur de moins de 16 ans avec les Knights Juniors de London en 2019-2020, quand il a été le meilleur marqueur de sa formation en vertu d’une récolte de 48 points en 33 matchs.

22 – D Spencer Sova, Érié (Ligue de l’Ontario)

Un autre choix de début de ronde à l’occasion du Repêchage de la Ligue de l’Ontario de 2020, Sova est rapide, intelligent et il attire l’attention en raison de sa capacité à bien faire circuler la rondelle depuis l’arrière. Défenseur doté d’un solide coup de patin qui joue avec beaucoup de rythme, Sova a fait partie du programme des moins de 15 ans du club de hockey Honeybaked en 2019-2020, alors qu’il a fini au deuxième rang des marqueurs chez les arrières de son équipe avec 57 points en autant de sorties.

23 – C Jordan Gustafson, Seattle (Ligue de l’Ouest)

À ses débuts avec les Thunderbirds en 2020-2021, Gustafson a connu de modestes succès avec une production de quatre buts et sept aides pour un total de 11 points en 23 matchs. Il jouera toutefois un rôle plus important cette saison. Originaire d’Ardrossan, en Alberta, Gustafson a été choisi au huitième rang du Repêchage de la Ligue de l’Ouest en 2019.

28 – AG Brandon Lisowsky, Saskatoon (Ligue de l’Ouest)

Lisowsky excelle dans l’aspect du jeu le plus important au hockey – trouver le fond du filet – comme il l’a montré la saison dernière avec les Blades, quand il a inscrit huit filets et ajouté neuf aides au cours d’un parcours plutôt fructueux de 24 matchs à titre de recrue au sein du club. La clé du succès pour Lisowsky se trouve dans sa volonté à tirer la rondelle régulièrement, lui qui a maintenu une moyenne de plus de deux tirs au but par match la saison dernière.

30 – D Denton Mateychuk, Moose Jaw (Ligue de l’Ouest)

Un défenseur mobile qui excelle dans les deux sens du jeu, Mateychuk a fait ses débuts avec les Warriors en 2019-2020, obtenant un essai de sept matchs qui lui a permis d’amasser deux aides et de donner une meilleure idée des attentes qu’on pouvait avoir en lui en prévision du séjour à temps plein qui allait suivre la saison suivante. Il a été plutôt occupé l’hiver dernier, quand il a enregistré neuf points en 16 rencontres en plus d’aider le Canada à décrocher la médaille d’or au Championnat du monde U18 de l’IIHF 2021.

31 – AG Samuel Savoie, Gatineau (LHJMQ)

Un autre joueur étoile en devenir au sein d’une formation reconstruite chez les Olympiques, Savoie affiche la volonté de jouer dans la circulation lourde et d’aller dans les endroits difficiles sur la glace pour obtenir des occasions de marquer. Celui qui a été choisi quatrième au total du Repêchage de la LHJMQ en 2020 s’est greffé à la formation de Gatineau la saison dernière et il a inscrit deux buts et sept aides en 27 rencontres.

32 – C Danny Zhilkin, Guelph (Ligue de l’Ontario)

Doté d’un bon niveau d’habiletés et de créativité à l’attaque, le joueur de centre du Storm a été choisi 14e au total à l’occasion du Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2019, puis il a connu des succès modestes à sa première campagne, quand il a récolté 15 points en 60 matchs. Bien qu’il soit né en Russie, Zhilkin vit au Canada depuis qu’il est tout jeune et il a représenté la feuille d’érable à plusieurs reprises, notamment au Défi mondial des moins de 17 ans en 2019 et au Championnat du monde U-18 de l’IIHF en 2021.

plus de nouvelles
Tir de la pointe : Dan MacKenzie, président de la LCH
Il y a 6 heures
143 joueurs de la LCH à surveiller au Repêchage de la LNH 2022
Il y a 6 heures
Étape majeure : Byram, McTavish et Lapierre marquent leur premier but dans la LNH
Il y a 11 heures
L'Équipe de la semaine dans la LCH (11 au 17 octobre)
Il y a 11 heures
Classement du Top 10 de la LCH Kia : Les Oil Kings restent au sommet, le ICE gèle la compétition
Il y a 5 jours
418 anciens de la LCH nommés au sein des formations de la LNH pour la saison régulière 2021-2022
Il y a 5 jours