MENU

Classement du Top 10 Kia de la LCH : Petes de Peterborough

 

Gagnants de sept de leurs 10 derniers matchs, notamment avec des victoires la semaine dernière contre les Knights de London et les Frontenacs de Kingston, les Petes de Peterborough (21-7-1-1) donnent le ton dans la Ligue de l’Ontario avec 44 points, à égalité avec les 67’s d’Ottawa au premier rang, ainsi qu’au septième rang du Classement Top 10 Kia de la LCH.

Le meneur de jeu des Petes cette saison est le dynamique fabricant de jeu russe et centre espoir des Maple Leafs de Toronto Semyon Der-Arguchintsev, qui après 28 matchs, domine les marqueurs du club avec 40 points, notamment 36 mentions d’aide, un sommet à égalité dans la ligue. Il a amassé des points à ses cinq derniers matchs, soit une récolte de neuf passes. Cette saison, Der-Arguchintsev a disputé 11 matchs de plus d’un point, notamment une sortie de quatre points contre les IceDogs de Niagara le mois dernier ou ses quatre passes comprenait celle qui a conduit au but qui a couronné une remontée victorieuse des Petes, pour l’emporter 6-5 en prolongation.

Devant, on retrouve aussi l’ailier gauche britannique et espoir des Coyotes de l’Arizona Liam Kirk, dont les récentes performances comprennent la sortie d’un but et deux passes contre les Knights qui ont permis aux Petes de gagner 3-2 et qui lui ont valu la première étoile. Cette saison, Kirk fait des étincelles avec Nick Robertson, un autre espoir de Leafs qui a amassé 32 points en 20 rencontres, notamment 21 buts et 11 passes pour occuper le premier rang des buteurs et le quatrième rang de l’équipe au chapitre des points. Cette performance a aidé le joueur originaire du Michigan à décrocher une invitation au camp préparatoire de l’équipe américaine pour le Championnat du monde junior de l’IIHF 2020.

Si Robertson compte se tailler une place sur la scène internationale, Kirk a refusé la même invitation pour représenter l’Angleterre dans le tournoi de qualification pour le Championnat du monde junior de 2021 le mois prochain, afin de rester concentré sur sa situation avec les Petes.

« C’est une grosse année pour moi », a déclaré Kirk à Mike Davies du Peterborough Examiner. « C’est possiblement ma dernière année dans les rangs juniors alors je veux démontrer mon talent et décrocher un contrat avec l’Arizona. C’est mon objectif. J’aime jouer pour mon pays et mon équipe nationale et de revoir les gars dans ces voyages. J’aimerais certainement y retourner et remporter une autre médaille, mais je veux jouer à l’endroit qui me rapportera le plus. »

« Nous allons avoir une saison de championnat. C’est ce que nous croyons tous. Nous désirons gagner autant de matchs que possible et apprendre match après match pour nous développer comme équipe. »

Pour compléter le groupe d’attaquants à Peterborough, il y a le capitaine et espoir des Sharks de San Jose, Zach Gallant, qui après 30 matchs est tout juste sous la barre du point par match, avec 15 buts et 14 passes, ainsi que le centre recrue Mason McTavish, cinquième choix du Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2019, qui mène les recrues du circuit avec 15 buts. L’attaque de Peterborough compte aussi sur l’ailier droit de 17 ans Cameron Butler, un joueur qui devrait aussi être réclamé dans les rondes ultérieures du Repêchage de la LNH à venir et qui a amassé 15 points en 30 matchs cette saison.

À la ligne bleue, on retrouve le choix au repêchage des Jets de Winnipeg Declan Chisholm qui est en voie de connaître sa meilleure saison en carrière après avoir amassé cinq buts et 30 passes pour 35 points en 29 rencontres. Cela comprend une séquence de 15 matchs avec un point au début du mois de novembre, qui lui a permis d’amasser 21 points dans la troisième plus longue séquence du genre cette saison dans la Ligue de l’Ontario et la meilleure pour un défenseur. Au total, Chisholm occupe le deuxième rang des défenseurs du circuit, ce qui reflète bien sa capacité de déplacer la rondelle puisqu’aucun défenseur de la Ligue ne compte autant de mentions d’aide cette saison.

Pendant ce temps, un autre fait saillant à la ligne bleue se trouve dans la personne de l’Autrichien David Maier, le premier choix des Petes au Repêchage international de la LCH en 2019 qui a poursuivi sa progression après avoir passé la dernière année avec le Battalion de North Bay, amassant 14 points en 27 rencontres. Maier joue présentement avec l’équipe de l’Autriche dans le tournoi de qualification de D1 pour les Championnats du monde juniors de 2020.

Entre les poteaux, les Petes comptent sur un autre futur joueur de la LNH, soit l’espoir du Wild du Minnesota Hunter Jones. Avec 19 victoires cette saison, aucun gardien de la Ligue de l’Ontario n’a remporté plus de matchs que Jones, qui a signé des gains à ses six derniers matchs, notamment une sortie de 43 arrêts contre les Rangers de Kitchener à la fin novembre ou le gardien a été choisi la première étoile au terme d’un gain de 3-1. Au total, après n’avoir subi que trois défaites en temps réglementaire en 23 sorties cette saison, il y avait beaucoup de raisons de célébrer pour Jones, qui occupe aussi le troisième rang avec une moyenne de buts alloués de 2,53 et un pourcentage d’arrêt de .918.

C’est ce type de jeu de haut niveau et la qualité des passeurs en défensive, sans compter la poignée de menaces à l’attaque qui font des Petes de véritables aspirants à remporter un 10e titre de circuit et le premier depuis 2006. Le chemin de Peterborough vers le sommet se poursuit dans les jours à venir avec trois matchs en trois soirs contre les Bulldogs de Hamilton, les Generals d’Oshawa et les IceDogs de Niagara.

plus de nouvelles
La LCH désigne son Comité d’Examen Indépendant
il y a 3 semaines
Meilleurs Espoirs Kubota - Hendrix Lapierre
Il y a 4 semaines
Nouvelle concernant le camp estival de développement l’équipe nationale junior du Canada
Il y a 4 semaines
Meilleurs Espoirs Kubota – Lukas Cormier
Il y a 1 mois
Meilleurs Espoirs Kubota - Mavrik Bourque
Il y a 1 mois
Faites connaissance avec les trois premières sélections du Repêchage international de la LCH 2020
Il y a 1 mois