MENU

Bilan du weekend dans la LCH : Les étoiles de retour pour clore le mois de septembre

 

La deuxième semaine de la saison 2019-2020 de la Ligue canadienne de hockey s’est conclue par de nombreux moments palpitants d’un océan à l’autre.

Voici un aperçu des faits saillants sur la glace et à l’extérieur de la glace.

Bon retour parmi nous!

Alors que le début de la saison dans la LNH est à nos portes, plusieurs joueurs talentueux de la LCH sont de retour avec leur équipe junior et ils sont prêts à poursuivre leur développement après avoir acquis une expérience et des connaissances précieuses auprès d’entraîneurs des rangs professionnels. En tête de liste, on retrouve le défenseur des Giants de Vancouver Bowen Byram, un espoir de l’Avalanche du Colorado choisi quatrième au total au Repêchage de la LNH l’été dernier. Byram revient au sein d’une équipe des Giants qui vise un championnat cette année, quelques mois après une défaite crève-cœur subie en prolongation dans le septième match de la finale, échappant ainsi la Coupe Ed Chynoweth. Byram a été dominant pendant la poussée de son équipe en séries, terminant en tête des marqueurs de la Ligue de l’Ouest avec 26 points en 22 matchs. Il est ainsi devenu le premier défenseur de l’histoire de la ligue à dominer la colonne des marqueurs en séries.

Parmi les autres joueurs retranchés de leur camp dans la LNH, on retrouve le joueur de centre des Hurricanes de Lehtbridge Dylan Cozens, repêché septième au total en 2019 et qui est de retour de Buffalo après avoir participé à son premier camp professionnel. Par ailleurs, le défenseur Matthew Robertson a rejoint les Oil Kings d’Edmonton après son passage au camp des Rangers de New York et l’attaquant Benoit-Olivier Groulx est de retour pour une quatrième saison avec les Mooseheads d’Halifax, lui qui a participé à son deuxième camp avec les Ducks d’Anaheim. La liste des joueurs de retour dans la Ligue de l’Ontario comprend les attaquants Ty Dellandrea (Firebirds de Flint/Stars de Dallas) et Ryan Suzuki (Colts de Barrie/Hurricanes de la Caroline) ainsi que les défenseurs Thomas Harley (Steelheads de Mississauga/Stars de Dallas) et Alec Regula (Knights de London/Red Wings de Detroit).

Festivités d’avant-match

Les 16 formations ayant débuté leur saison sur la route ont dû attendre jusqu’à la deuxième semaine d’activités pour disputer leur match d’ouverture à domicile. Plusieurs d’entre elles en ont profité pour organiser des activités avec leurs partisans et des cérémonies sur la glace. Parmi les faits saillants, mentionnons le premier match des Hitmen de Calgary avec leur troisième chandail foncé visant à souligner la 25e saison du club. De leur côté, les Chiefs de Spokane ont célébré leur 35e campagne en présentant d’anciens joueurs de l’équipe à l’occasion d’une cérémonie d’avant-match sur la patinoire. Ce groupe comprenait Ray Whitney qui a passé trois saisons avec le club de 1988 à 1991. À sa dernière année, Whitney a mené les Chiefs avec 185 points et il a remporté le trophée Four Broncos remis au joueur de l’année de la Ligue de l’Ouest avant de mener son équipe à son premier titre de la Coupe Memorial.

Seuls les Saguenéens de Chicoutimi, les Americans de Tri-City et les Petes de Peterborough n’ont pas encore joué un match à domicile cette saison.

Le « Crosby Show »

La plus grande cérémonie d’avant-match a sans aucun doute eu lieu vendredi soir dernier à Rimouski alors que l’Océanic a honoré son ancien joueur vedette Sidney Crosby en retirant son numéro dans les hauteurs du Colisée de Rimouski. Pour l’occasion, les joueurs de l’équipe actuelle portaient tous le chandail de Crosby pendant l’échauffement d’avant-match. Pour souligner la grande carrière de Crosby, la LHJMQ a annoncé que le numéro 87 sera retiré dans l’ensemble de la ligue à compter de la saison 2020-2021.

De 2003 à 2005, Crosby a amassé 303 points avec l’Océanic, inscrivant 120 buts et 183 passes. Il a d’ailleurs remporté le titre de joueur de l’année dans la LCH à ses deux saisons dans le circuit et il demeure le seul joueur de l’histoire de la LCH à avoir obtenu ce prix deux années de suite. La carrière de Crosby dans les rangs juniors a été marquée par un championnat de la Coupe du Président et une participation à la finale de la Coupe Memorial en 2005.

Quelques mois plus tard, l’athlète issu de Cole Harbour en Nouvelle-Écosse, a été choisi au premier rang de la séance de sélection de la LNH en 2005 par les Penguins de Pittsburgh. Crosby est devenu le deuxième joueur de l’Océanic à être choisi au tout premier rang — Vincent Lecavalier avait été le premier à réussir l’exploit en 1998 quand il avait été sélectionné par le Lightning de Tampa Bay. Au prochain Repêchage de la LNH en juin prochain à Montréal, l’Océanic pourrait en ajouter un troisième puisque l’excellent ailier gauche Alexis Lafrenière pourrait être entendre son nom le premier à ce moment. Pendant que toute l’attention était portée sur Crosby pour ce match, Lafrenière a brillé sur la glace en terminant la soirée en beauté. Le joueur de l’année de la LCH en 2019 a inscrit le but de la victoire en prolongation dans une victoire de 4-3 de sa formation face à Sherbrooke.

L’opportunité en or de Merkley

Alors qu’Alec Regula a rejoint la brigade défensive de London, l’équipe a aussi fait une acquisition importante avec l’ajout de Ryan Merkley, un défenseur offensif et choix de première ronde des Sharks de San Jose en 2018 qui a partagé la dernière saison entre le Storm de Guelph et les Petes de Peterborough. Après le départ du capitaine et espoir des Oilers d’Edmonton Evan Bouchard et d’Adam Boqvist des Blackhawks de Chicago, les Knights ont notamment ressenti le besoin d’ajouter Merkley, un défenseur d’expérience qui a fait ses débuts avec sa nouvelle équipe vendredi dans une victoire de 6-2 sur les Otters d’Érié. Âgé de 19 ans, l’ancien premier choix du Repêchage de la Ligue de l’Ontario a eu un effet immédiat, récoltant deux mentions d’aide, dont une sur le but de la victoire inscrit par l’attaquant Matvey Guskov, un espoir du Wild du Minnesota. Merkley a ensuite ajouté trois autres passes dans une victoire de 7-3 samedi face à Hamilton, portant son total à cinq points en deux matchs.

Avec les Knights, Merkley profitera de cette nouvelle occasion pour auditionner pour une place au sein d’Équipe Canada qui participera au Championnat mondial de hockey junior 2020 de l’IIHF. L’équipe canadienne sera dirigée par le duo des Knights formé par l’entraîneur-chef Dale Hunter et le directeur général Mark Hunter.

Évènements marquants derrière le banc :

Ce fut une semaine d’évènements marquants dans la LCH, à commencer par Québec où l’entraîneur-chef de longue date Mario Durocher, qui en est à sa deuxième saison à la barre du Titan d’Acadie-Bathurst, en était à son 1000e match en carrière. Le natif de Sherbrooke, au Québec, devient le quatrième entraîneur de l’histoire de la LHJMQ à franchir cette marque, derrière Richard Martel (1 171), Guy Chouinard (1 121) et Réal Paiement (1 101). Durocher est un double champion de la Coupe du Président avec les Tigres de Victoriaville (2001-02) et les Foreurs de Val-d’Or (2013-14). Il dirige maintenant le Titan qui tentera de remporter une deuxième Coupe Memorial en trois ans.

Dans la Ligue de l’Ouest, les Rebels de Red Deer ont tenu une cérémonie d’avant-match pour souligner la 500e victoire en carrière de Brent Sutter survenue la saison dernière. Ce match s’était soldé par une victoire de 8 à 4 aux dépens de l’Ice de Kootenay, faisant de Sutter le neuvième entraîneur de l’histoire de la ligue à atteindre cette marque. Au sommet du classement, on retrouve le légendaire Don Hay avec 750 victoires, lui qui est actuellement entraîneur adjoint des Winterhawks de Portland.

But exceptionnel :

Autre fait marquant à inscrire au tableau, celui de Shane Wright. L’étoile montante des Frontenacs de Kingston a marqué son premier but (et son premier point) dimanche contre les Generals d’Oshawa, le premier de plusieurs à venir pour le talentueux joueur de 15 ans qui a obtenu le statut de joueur exceptionnel le printemps dernier et qui a par la suite été choisi au premier rang par les Frontenacs au Repêchage de la Ligue de l’Ontario en 2019.

Wright est seulement le sixième joueur de l’histoire de la LCH à recevoir cette distinction de Hockey Canada, suivant les traces de John Tavares (Generals d’Oshawa), Aaron Ekblad (Colts de Barrie), Connor McDavid (Otters d’Érié), Sean Day (Mississauga Steelheads) et Joe Veleno (Sea Dogs de Saint John).

plus de nouvelles
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Generals d’Oshawa
Il y a 4 jours
Classement du Top 10 Kia de la LCH - Semaine 4
Il y a 4 jours
111 joueurs de la LCH à surveiller en vue du Repêchage de la LNH de 2020
Il y a 4 jours
La semaine déchiffrée – Les meilleurs buteurs
Il y a 4 jours
Équipe de la semaine Vaughn de la LCH
Il y a 5 jours
l'Affrontement LCH - 6 octobre 2019
Il y a 5 jours