MENU

10 éléments à retenir de l’avant-saison de la LHJMQ

 

Nous avons eu droit à un mois de septembre inédit dans les annales de la Ligue canadienne de hockey.

Bien que la pandémie de la COVID-19 ait retardé le début des saisons dans la Ligue de l’Ouest et la Ligue de l’Ontario, la Ligue de hockey junior majeur du Québec se prépare pour le lancement de son calendrier régulier, le 2 octobre, après avoir vu les équipes de ce circuit disputer un total de 48 rencontres préparatoires jusqu’à samedi.

Même si nous devrons tous continuer de nous adapter à un bon nombre de nouvelles manières de faire, c’est formidable de voir que le hockey est de retour.

Voici un tour d’horizon de 10 éléments qu’il vaut la peine de retenir à ce stade-ci.

1. Les Foreurs premiers

Chacune des 18 équipes de la LHJMQ a disputé de quatre à sept matchs préparatoires contre des rivaux situés à courte distance. Bien que personne ne soit resté invaincu, les Foreurs de Val-d’Or ont été la seulement équipe à atteindre le cap des cinq victoires, en vertu d’une fiche de 5-1-0-0 qu’ils ont cumulée en affrontant à chaque fois leurs voisins de l’Abitibi, les Huskies de Rouyn-Noranda. Nouvelle acquisition et capitaine nouvellement nommé, Jakob Pelletier, un choix de premier tour des Flames de Calgary en 2019, a amassé cinq mentions d’aide à ses cinq premières sorties en vert. Les Tigres de Victoriaville et le Phoenix de Sherbrooke ont eux aussi bien fait avec des fiches identiques de 4-1-0-0.

2. Le Phoenix dans la même veine

Parlant du Phoenix, l’équipe sherbrookoise a complété la saison 2019-2020 de la LCH à titre d’équipe la mieux classée dans la LCH, en vertu d’une récolte de 51 victoires – un record d’équipe – et de 106 points, en plus de connaître une série de 13 victoires quand la saison a été suspendue au mois de mars. Cette séquence s’est poursuivie avec quatre autres gains d’affilée pour lancer le calendrier des matchs préparatoires, notamment deux aux dépens des Voltigeurs de Drummondville et un contre les Olympiques de Gatineau. Les Sherbrookois ont ensuite partagé les honneurs d’un double duel contre l’Armada de Blainville-Boisbriand. Le capitaine Samuel Poulin, qui s’est retrouvé dans l’entourage des Penguins de Pittsburgh cet été, a marqué trois buts en trois rencontres.

3. Les Islanders marquent par vagues

Les Islanders de Charlottetown ont été la seule équipe de la ligue à marquer plus de cinq buts par match en moyenne, alors qu’ils ont trouvé le fond du filet 27 fois en cinq affrontements. Des productions d’un et trois filets dans des défaites aux mains des Wildcats de Moncton se sont transformées en explosions de neuf et 10 filets dans des triomphes contre le Titan d’Acadie-Bathurst, puis de quatre buts dans un gain contre les Mooseheads de Halifax. Huit joueurs différents des Islanders ont marqué plus d’une fois dans le calendrier de matchs préparatoires, y compris l’attaquant de 20 ans Thomas Casey avec quatre buts en trois matchs.

4. L’Océanic ferme la porte

L’Océanic de Rimouski a fait le boulot en défensive puisqu’il n’a concédé que cinq buts, le total le plus modeste dans la Ligue, en quatre matchs. Le club rimouskois a lancé le mois avec une victoire par jeu blanc contre les Remparts de Québec avant d’accorder deux filets dans le match revanche, une défaite. L’Océanic a ensuite alloué trois buts dans un revers aux mains des Tigres, mais a répliqué en réalisant un jeu blanc dans le match revanche. Raphaël Audet, qui a disputé 17 matchs la saison dernière, a été parfait en 121:35 de temps de jeu en l’espace de trois rencontres, alors qu’il a bloqué chacun des 63 tirs qui ont été dirigés vers lui.

5. Robidas est à surveiller

Justin Robidas a été le meilleur marqueur des matchs préparatoires avec 10 points, soit cinq buts et cinq passes. L’attaquant né à Plano, au Texas, a bien espacé sa production, en l’espace de six rencontres, mais il a aussi connu une soirée de quatre points à une occasion, soit le 13 septembre. Le choix de premier tour des Foreurs – et deuxième au total – en 2019 a terminé au neuvième rang des marqueurs chez les recrues la saison dernière avec 43 points en 57 rencontres, et il sera un des espoirs les plus intéressants de la ligue en vue du Repêchage de la LNH en 2021.

6. Deux défenseurs ont fonctionné à un haut régime offensif

Lukas Cormier (1-6) et Noah Laaouan (2-5), deux porte-couleurs des Islanders, ont chacun amassé sept points en trois matchs pour se retrouver au premier rang des marqueurs chez les défenseurs, et à égalité en première place dans la ligue avec leur coéquipier Thomas Casey avec une moyenne de 2,33 points par rencontre. Cormier est de retour pour disputer une troisième saison dans la LHJMQ et il s’attend à être réclamé au Repêchage de la LNH 2020, lui qui est classé 32e chez les espoirs nord-américains en vue de la séance. Laaouan amorce sa quatrième campagne dans la LHJMQ et il a enregistré un sommet en carrière de 30 points, l’hiver dernier, à Charlottetown.

7. De l’expérience devant le filet

Huit des 18 équipes de la ligue ont confié leur filet à un gardien de 20 ans né en 2000 à l’occasion d’au moins un match préparatoire. Parmi les vétérans à qui on a donné de la glace, il y a Lucas Fitzpatrick (Baie-Comeau), Colten Ellis (Charlottetown), Alexis Shank (Chicoutimi), Cole McLaren (Halifax), Dakota Lund-Cornish (Moncton), Thomas Sigouin (Québec), Zachary Emond (Rouyn-Noranda), en plus de Creed Jones et Daniel Moody (Saint John). Shank est celui qui est le plus aguerri au sein du groupe avec 136 sorties en l’espace de quatre ans avec les Saguenéens.

8. Les choix de deuxième tour dictent le ton

Cinq des 10 recrues qui ont récolté au moins cinq points dans les matchs préparatoires ont été sélectionnés au Repêchage de la LHJMQ 2020. À noter que trois d’entre eux ont été des choix de deuxième tour, soit Justin Côté (Drummondville) et Dylan Andrews (Acadie-Bathurst), qui ont tous deux inscrit six points en cinq rencontres, en plus de Sam Oliver (Charlottetown), auteur de cinq points, dont quatre buts, en cinq affrontements. Deux choix de premier tour, soit Jordan Dumais (Halifax) et Yoan Loshing (Moncton), ont eux aussi amassé cinq points, en quatre et cinq matchs respectivement.

9. Hendrix est en santé

Un des joueurs les plus intrigants en vue de cette saison 2020-2021 et du Repêchage de la LNH 2020 est l’attaquant des Saguenéens Hendrix Lapierre. On prévoit que le premier choix du Repêchage de la LHJMQ 2018 sera réclamé au premier tour de la séance de la LNH, lui qui est classé 13e par le Centrale de dépistage de la LNH même s’il n’a disputé que 19 rencontres la saison dernière, alors qu’il a dû composer avec des commotions cérébrales et une blessure à la colonne vertébrale. Le Gatinois de 18 ans a recommencé à jouer et il a semblé être en bonne forme dans les matchs préparatoires, lui qui a alors inscrit quatre buts et quatre aides pour un total de huit points en quatre matchs.

10. Simoneau fait encore sentir sa présence

Le plus efficace des joueurs qui sont de retour après disputé la saison 2019-2020 de la LHJMQ est le capitaine des Voltigeurs de Drummondville Xavier Simoneau, qui a pris le cinquième rang des marqueurs l’hiver dernier et a été finaliste au titre de joueur le plus utile à son équipe en vertu d’une production de 89 points en 61 matchs. Celui qui a été nommé Joueur humanitaire de l’année dans la LCH la saison dernière a repris là où il a laissé avec une récolte de sept mentions d’aide en cinq matchs, faisant de lui le meilleur pointeur de son équipe dans les matchs préparatoires. Ceci prépare donc la table pour ce qui devrait être une autre grande saison de la part de l’athlète de 19 ans, qui espère être sélectionné à l’occasion du Repêchage de la LNH 2020.

En boni: Duplessis inspire les autres

Yanic Duplessis n’a peut-être pas disputé de match préparatoire de la LHJMQ, mais ça n’a pas empêché l’espoir des Voltigeurs de faire sentir sa présence. L’athlète de 17 ans qui a été réclamé au neuvième tour du repêchage 2019 a récemment révélé qu’il est homosexuel. En faisant connaître publiquement son orientation sexuelle, le hockeyeur originaire de Saint-Antoine, au Nouveau-Brunswick, qui a reçu des tonnes de soutien, espère avoir un effet positif sur d’autres athlètes qui vivent eux aussi une période de questionnement intérieur comme lui l’a fait.

Le hockey est pour tout le monde.

plus de nouvelles
 Le Championnat mondial junior de l’IIHF se mettra en branle le jour de Noël
Il y a 22 heures
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Les Generals en quête de gloire
Il y a 7 jours
Retour sur le week-end de la LCH : Des raisons d’être reconnaissants
Il y a 7 jours
Lafrenière le premier joueur du Repêchage de la LNH 2020 à signer un contrat
Il y a 1 semaine
Tour d'horizon de septembre des anciens de la LCH
il y a 2 semaines
Un total de 78 joueurs de la LCH réclamés au Repêchage de la LNH 2020
il y a 2 semaines