MENU
Murray mène les Penguins à une deuxième Coupe de suite

La Coupe Stanley sera de retour à Thunder Bay cet été.

Encore techniquement considéré comme une recrue dans la LNH, l’ancien des Greyhounds de Sault Ste-Marie Matt Murray maintenant âgé de 23 ans est champion une fois de plus, ayant soulevé la Coupe Stanley pour une deuxième année de suite bien qu’il n’ait pas encore disputé 100 matchs dans sa jeune carrière dans le circuit.

Le gardien de 6-pieds-4 a surmonté une blessure subie au début des séries éliminatoires, relevant son coéquipier Marc-André Fleury en finale de l’Association Est pour amasser une fiche de 7-3, une moyenne de buts alloués de 1,70 et un pourcentage d’arrêt de .937 avec trois jeux blancs en 11 rencontres.

Murray a couronné ce parcours avec 27 arrêts dans un jeu blanc de 2-0 l0rs du sixième match de la finale remporté à Nashville pour conclure une deuxième conquête consécutive de la Coupe Stanley pour les Penguins, soit une première depuis les Red Wings de Detroit de 1997 et 1998.

« Nous n’avons pas laissé le fait que nous n’avions pas marqué du match et nous avons respecté notre plan de match pour finalement y parvenir en fin de rencontre », a-t-il dit durant les célébrations d’après-match. « Cela démontre bien le caractère de notre équipe et je suis tellement fier et honoré de faire partie de cette équipe et de réussir cela deux années de suite. »

Murray a amassé une fiche de 79-60-4-10 en quatre saisons régulières à Sault Ste-Marie de 2010 à 2014, établissant un record de club avec six jeux blancs à sa dernière saison. Quand il est passé dans les rangs professionnels, le grand gardien au style papillon a connu une saison mémorable avec les Penguins de Wilkes-Barre/Scranton dans la Ligue américaine (AHL) en 2014-2015, remportant le prix Baz Bastien de gardien de but par excellence du circuit avec la meilleure moyenne de buts alloués (1,58) et un pourcentage d’arrêt de .941 avec 12 jeux blancs, établissant une nouveau record de l’AHL en alignant 304 minutes sans accorder de but dans ce processus.

Les récompenses de Murray dans l’AHL n’étaient que la pointe de l’iceberg alors qu’il a rejoint Ken Dryden (Canadiens de Montréal en 1971), Patrick Roy (Montréal en 1986) et Cam Ward (Hurricanes de la Caroline en 2006) comme quatrième gardien recrue à soulever la Coupe Stanley à San Jose le printemps dernier alors que les Penguins ont vaincu les Sharks en six rencontres.

Revenons à cette année alors que Murray est une fois de plus champion, conduisant les Penguins à une victoire en six matchs sur les Predators de Nashville pour permettre à Pittsburgh de mettre la main sur un cinquième titre de la Coupe Stanley dans l’histoire du club.

Il a été solide tout au long de la série, conduisant les Penguins à une avance de 2-0 sur leur patinoire, malgré une domination de 64-39 des Predators au chapitre des tirs lors de ces deux premières rencontres. Ses jeux blancs consécutifs dans les matchs 5 et 6 font de lui le premier gardien depuis Terry Sawchuk de Detroit en 1952 à conclure la finale de la Coupe Stanley avec une paire de jeux blancs.

« L’an dernier a été plutôt spécial puisque c’était ma première saison et mon premier tour de piste dans la LNH », rappelle-t-il. « Cette année c’est le cas, mais pour différentes raisons. Je crois qu’avec les blessures et l’adversité, j’ai été en mesure de revenir, non seulement rapidement, mais plus fort que jamais. Je remercie tout notre personnel de m’avoir aidé. »

Le moment le plus spécial aux yeux de Murray est survenu quand son coéquipier et autre gardien de l’équipe Marc-André Fleury a brisé la tradition en lui remettant la Coupe Stanley alors qu’il est un coéquipier beaucoup plus jeune, lors des célébrations d’après-match.

« Fleury est la plus grande raison pourquoi nous sommes ici », a fait remarquer Murray. « Il a été quelqu’un de spécial pour moi, un grand mentor et le fait qu’il m’a passé la coupe est vraiment quelque chose. J’étais un des derniers à devoir la prendre (en raison de mon âge), mais je l’ai eue avant plusieurs vétérans parce que Fleury me l’a passée et je dois dire que c’était là un des moments les plus spéciaux de ma vie. »

Murray est le premier ancien de la LCH à soulever la Coupe Stanley deux années de suite comme gardien partant depuis Grant Fuhr d’Edmonton (Cougars de Victoria) en 1987 et 1988.

Il était aussi un de 15 finissants de la LCH au sein de l’alignement de séries éliminatoires de Pittsburgh et un de six à jouer des matchs lors des Séries éliminatoires de la LNH 2017.

plus de nouvelles
21 joueurs de la LCH remportent la médaille d’or de la Coupe commémorative Ivan-Hlinka 2017
il y a 2 semaines
HOCKEY CANADA SÉLECTIONNE 21 JOUEURS DE LA LCH À SA FORMATION POUR LA COUPE COMMÉMORATIVE IVAN-HLINKA 2017
il y a 3 semaines
Brad McEwen se joint à Hockey Canada en tant que Dépisteur En Chef
il y a 3 semaines
HOCKEY CANADA DÉVOILE SON PLAN POUR L'ÉQUIPE NATIONALE MASCULINE 2017-2018 DU CANADA
Il y a 4 semaines
BRENT KISIO NOMMÉ ENTRAÎNEUR-CHEF DU CANADA POUR LA COUPE COMMÉMORATIVE IVAN-HLINKA 2017
Il y a 1 mois
Les anciens de la LCH brillent au Gala des prix de la LNH 2017
Il y a 2 mois