MENU

L’Équipe vedette du Top 10 de la LCH: Océanic de Rimouski

 

Se trouvant à égalité au premier rang au moment d’entreprendre un match à domicile contre le Phoenix de Sherbrooke, mercredi, l’Océanic de Rimouski est de retour en haut de tableau dans la LHJMQ, quelques saisons seulement après avoir remporté sa dernière Coupe du Président en 2015.

Le club du vétéran entraîneur-chef et directeur général Serge Beausoleil n’a accordé que 76 buts, le total le plus modeste dans la ligue, et affiche le meilleur désavantage numérique dans la LHJMQ en vertu d’un pourcentage d’efficacité de 87,9 pour cent même si Rimouski est la deuxième équipe la plus souvent pénalisée dans la ligue.

Le jeune prodige Alexis Lafrenière est le moteur qui fait avancer l’attaque de l’Océanic. Le premier choix du repêchage 2017 de la LHJMQ est le meilleur marqueur chez les recrues de 16 ans dans la ligue avec une récolte de 32 points, lui qui a inscrit 15 buts et 17 passes en 25 matchs. Il a par ailleurs récolté six points en autant de matchs avec Équipe Canada Rougeau Défi mondial de hockey U-17, le mois dernier à Dawson Creek et Fort St. John, en Colombie-Britannique.

La contribution importante d’une jeune vedette comme Lafrenière, jumelée à l’ascension de l’équipe au classement de la LHJMQ, rendent Beausoleil optimiste en vue de la dernière étape de la saison, alors que Rimouski semble bien placé pour aspirer au titre dans la section Est.

« On est content de se retrouver dans une telle situation », a récemment déclaré Beausoleil à TVA Sports. « Je n’ai pas l’intention de gaspiller nos choix au repêchage, mais on est certainement prêt à envisager les possibilités qui nous permettraient d’améliorer l’équipe. »

Beausoleil a fait deux acquisitions importantes durant la saison morte quand il a mis la main sur deux joueurs ayant remporté des championnats par le passé. Le vétéran joueur de centre Samuel Dove-McFalls s’est amené en provenance des Sea Dogs de Saint John en juin avant que le vétéran défenseur Chase Stewart s’ajoute à son tour à la fin du mois d’août. Ils ont tous deux été des éléments-clés dans les succès de l’Océanic cette saison, alors que McFalls occupe le deuxième rang chez les marqueurs de l’équipe avec 26 points (8-18–26) en 29 matchs, tandis que Stewart a amassé 14 points (4-10–14) en 29 sorties.

L’ancien choix au repêchage de premier tour Alex-Olivier Voyer a réintégré l’alignement la fin de semaine dernière après avoir été à l’écart du jeu pendant un mois en raison d’une blessure. L’athlète de 18 ans a trouvé le fond du filet à l’occasion de deux victoires, égalant le score durant la dernière minute de jeu, vendredi, pour ainsi aider Rimouski à s’imposer 3-2 en prolongation contre Acadie-Bathurst, puis il a enfilé le but vainqueur en fusillade dans un gain contre Victoriaville, samedi.

« Ç’a été deux matchs robustes cette fin de semaine et c’est mon style de jeu, je suis capable de me distinguer dans ces situations-là », a-t-il déclaré à Réal-Jean Couture de L’Avantage après la victoire. « Ç’a été une excellente fin de semaine, mais on veut continuer à aller dans la bonne direction. C’est plaisant de revenir à ce niveau de performance. Il y a eu beaucoup de spéculations sur la façon dont ça allait se dérouler, mais les résultats sont là. »

Un autre attaquant talentueux, le joueur de centre russe Dmitry Zavgorodniy, représente son pays au Défi mondial junior A à Truro, en Nouvelle-Écosse. Il est l’un des deux attaquants russes dans la formation de l’Océanic, l’autre étant l’ailier de 18 ans Denis Mikhnin. À eux deux, ils totalisent 16 buts et 41 points, si bien qu’ils ont ajouté du punch à l’attaque rimouskoise.

Un des éléments qu’on sous-estime peut-être quand on analyse les prestations à l’attaque de l’Océanic, c’est l’apport des défenseurs, alors que Charle-Edouard D’Astous, Dominic Cormier, Forest Wilson et Stewart ont collectivement totalisé 21 buts et 66 points jusqu’ici cette saison.

Comme nous l’avons mentionné, Rimouski est présentement la meilleure équipe en défensive dans la LHJMQ, et le crédit doit revenir aux gardiens Colten Ellis et Jimmy Lemay.

Une bonne part du fardeau de travail est revenue à Ellis, qui a un dossier de 13-3-4-0 en 21 matchs cette saison, avec une moyenne de buts accordés par match de 2,48 et un taux d’efficacité de ,907 avec deux jeux blancs. Les 29 arrêts qu’il a réalisés dans la victoire en prolongation contre Acadie-Bathurst, vendredi, lui ont permis d’être nommé la première étoile.

« Colten a fait des arrêts qui ont motivé les gars au banc », a noté l’entraîneur adjoint de l’Océanic Pierre Rioux après la victoire. « Les arrêts qu’il a faits ont eu pour conséquence de nous donner de l’énergie et c’est peut-être ce qui nous a permis de créer l’égalité. »

L’Océanic, qui a une fiche de 20-7-4-0, a remporté huit de ses neuf derniers matchs et ira à l’étranger en fin de semaine après le match à domicile de mercredi contre Sherbrooke. Les joueurs rimouskois disputeront deux matchs en deux jours à Baie-Comeau, vendredi et samedi, avant d’avoir droit à une pause de 11 jours à l’occasion du congé de Noël.

LES AUTRES ÉQUIPES VEDETTES DU TOP 10 DE LA LCH
28 septembre 2017 – Pats de Regina
4 octobre 2017 – Tigres de Victoriaville
11 octobre 2017 – Royals de Victoria
18 octobre 2017 – Sting de Sarnia
25 octobre 2017 – Broncos de Swift Current
1 novembre 2017 – Armada de Blainville-Boisbriand
8 novembre 2017 – Greyhounds de Sault Ste. Marie
15 novembre 2017 – Warriors de Moose Jaw
22 novembre 2017 – Remparts de Quebec
29 novembre 2017 – Bulldogs de Hamilton
6 decembre 2017 – Wheat Kings de Brandon

plus de nouvelles
Ce que le premier Classement Top 10 de la LCH nous apprend
Il y a 24 heures
Offre d’emploi – Coordonnatrice/coordonnateur des communications
Il y a 1 jour
La LCH aura beaucoup à offrir en 2018-2019
Il y a 2 jours
La LCH dévoile le Classement de Présaison du Top 10 de la LCH
Il y a 2 jours
Les étoiles de la LCH se font remarquer dans les tournois de recrues de la LNH
Il y a 1 semaine
Le très doué Nathan Chiarlitti parmi les meilleurs athlètes-étudiants d’Amérique
Il y a 1 semaine