MENU

L’équipe en vedette du Top 10 de la LCH : Des Sea Dogs calmes malgré les attentes élevées

Véritable pépinière de talent pour le Repêchage de la LNH au cours des dernières années, les Sea Dogs de Saint John passent à la vitesse supérieure en 2016-2017, fixant les sur un deuxième titre de la Coupe Memorial MasterCard.

Champions de la division des Maritimes avec une récolte de 42 victoires la saison dernière, les Sea Dogs ont éliminé le Titan d’Acadie-Bathurst en cinq matchs avant une palpitante série de sept matchs contre les Screaming Eagles du Cap-Breton en deuxième ronde.

Ils ont ensuite frappé un mur en demi-finale des séries éliminatoires de la LHJMQ en s’inclinant contre les Cataractes de Shawinigan, mais les Sea Dogs sont de retour avec une année de plus sous une nouvelle direction en 2016-2017 et ils ont entrepris la saison au deuxième rang national du Top 10 de la LCH publié avant le début de la saison.

Les Sea Dogs croient avoir la meilleure chance de remporter un titre de la Coupe du Président depuis leurs deux conquêtes consécutives de 2011 et 2012, mais ils ne laissent pas la pression les atteindre.

« Nous savons que nous avons une bonne équipe et nous avons beaucoup de confiance », a indiqué l’espoir des Blackhawks de Chicago Nathan Noel à Robin Short du Saint John Telegram. « Nous désirons simplement nous amuser. »

« Nous ne pouvons pas nous soucier des attentes. Nous ne laissons pas la pression nous affecter. »

Noel est un de 11 membres des Sea Dogs à participer à un camp d’équipe de la LNH cet automne, laissant l’équipe à court de plusieurs éléments importants. Les Sea Dogs ont perdu deux matchs en déplacement pour démarrer la saison le weekend dernier, s’inclinant 6-2 à Charlottetown vendredi avant d’être vaincus 4-3 à Halifax samedi.

Noel, réclamé par Chicago comme joueur de 19 ans l’été dernier est un des nombreux joueurs de talents au sein de l’attaque de Saint John, aux côtés du joueur de 20 ans Matthew Highmore, des espoirs du Lightning de Tampa Bay Mathieu Joseph et Bokondji Imama, le joueur réclamé par les Flyers de Philadelphie Samuel Dove-McFalls et le choix des Hurricanes de la Caroline Spencer Smallman.

Il ne faut pas oublier non plus le phénomène de 16 ans Joe Veleno, admis la saison dernière dans la LHJMQ à l’âge de 15 ans, qui a amassé 13 buts et 30 passes pour 43 points en 62 matchs.

Veleno, est devenu le quatrième joueur à obtenir le statut de joueur d’exception de Hockey Canada après Aaron Ekblad (Colts de Barrie/Panthers de la Floride), John Tavares (Generals d’Oshawa/Islanders de New York) et Connor McDavid (Otters d’Érié/Oilers d’Edmonton), mais il ne devance rien en jetant un coup d’œil vers ceux qui l’ont précédé.

« Tavares, McDavid … ils sont incroyables », a indiqué Veleno à Aaron Vickers de LNH.com. « Ils sont exceptionnels et dans une classe à part. Je travaille toujours et j’ai beaucoup à faire. Ce sont deux joueurs phénoménaux. Ils l’ont démontré dans les rangs juniors et dans chaque ligue ou ils ont évolué. J’essaie de marcher dans leurs traces et de faire les choses qu’ils ont réalisées. Je dois continuer de travailler dur dans l’espoir d’un jour devenir comme eux. »

L’entraîneur-chef Danny Flynn supervise une attaque puissante, mais la défensive est possiblement plus intrigante encore avec les choix de première ronde de la LNH Thomas Chabot (Ottawa) et Jakub Zboril (Boston) qui mèneront le groupe s’ils rentrent de leur camp professionnel. Ancien premier choix du Repêchage de la LNH, Luke Green, un choix de troisième ronde des Jets de Winnipeg en juin ajoute une autre pièce de stabilité à ce casse-tête.

« Nos six défenseurs partants sont présentement à des camps de la LNH », a fait remarquer Flynn à Neil Hodge du Charlottetown Guardian. « Nous en sommes bien fiers. Nous avons fait un bon bout de chemin en séries éliminatoires avec une équipe plus jeune l’an dernier. Nos gars ont amassé beaucoup d’expérience et je crois que nous avons beaucoup appris. Ce bagage devrait nous rapporter cette année. »

Devant le filet, Alex Bishop sera le partant après avoir joué un rôle de soutien au cours des deux dernières saisons. Maintenant âgé de 19 ans, Bishop sera poussé par la recrue et neuvième choix au Repêchage de la LHJMQ Alex D’Orio qui vient de connaître une belle saison midget. D’Orio a aussi représenté le Canada au Défi mondial U-17 en décembre dernier.

Les Sea Dogs seront mis au défi par les Islanders de Charlottetown, qui malgré la perte de l’attaquant étoile Daniel Sprong (blessé), profitera de la contribution offensive de Filip Chlapik (Ottawa) et du Joueur de la Semaine dans la LCH Kameron Kielly. L’espoir des Canucks de Vancouver Guillaume Brisebois offrira aux Islanders un des meilleurs défenseurs du circuit.

Le Titan d’Acadie-Bathurst est une autre équipe améliorée qui comptera sur le talent offensif d’Antoine Morand et de Vladimir Kuznetsov devant le gardien prometteur Reilly Pickard.

« Nous allons probablement avoir plus d’expérience que plusieurs équipes au sein de cette division », ajoute Flynn. « Par contre il y a beaucoup de bons entraîneurs et d’équipes solides si bien que nous nous attendions à ce que la lutte soit vraiment compétitive. »

Smallman et Dove-McFalls ont pris le chemin de Saint John pour retrouver le groupe ce weekend alors que les Sea Dogs chercheront à retrouver le sentier de la victoire dans leur match d’ouverture locale vendredi contre le Cap-Breton.

LISEZ D’AUTRES CHRONIQUES SUR LES ÉQUIPES VEDETTES DU TOP 10 DE LA LCH :

plus de nouvelles
Les Mooseheads s’inclinent 4-3 contre les Huskies, mais passent en finale
Il y a 1 jour
Suzuki et Ratcliffe du Storm se paient l’élimination des Raiders
Il y a 2 jours
Les Huskies s’échappent en troisième et battent les Raiders 6-3
Il y a 3 jours
Les Mooseheads doublent le Storm et restent invaincus
Il y a 4 jours
Le tour du chapeau de Toropchenko propulse le Storm vers la victoire
Il y a 5 jours
Les piliers au rendez-vous dans la victoire des Mooseheads
Il y a 6 jours