MENU

La Russie force la tenue d’une prolongation et remporte la série à Drummondville

CIBC Canada/Russia Series

 

Drummondville, QC – La LHJMQ n’était qu’à 14 secondes de forcer pour la deuxième année de suite la tenue d’une fusillade qui allait décider l’issue de la série, mais une séquence de jeu parfaitement orchestrée à la suite d’une mise en jeu en zone offensive a permis au Russe Dmitry Zavgorodniy (Océanic de Rimouski) de créer l’égalité 2-2. Par conséquent, la Russie a remporté la Série CIBC Canada Russie pour la quatrième fois de son histoire.

Saveliy Olshansky est devenu le tout premier défenseur à récolter cinq points dans cette compétition quand il a décoché un tir sur réception qui a fait mouche et a donné la victoire aux Russes à 1:35 de la période supplémentaire. Cette victoire de 3-2 s’est avérée le crémage sur le gâteau pour la Russie, qui a eu le dessus 11-7 dans la série au chapitre des points.

La Russie a encore une fois vu son gardien être à la hauteur alors que l’espoir des Blue Jackets de Columbus Daniil Tarasov s’est retrouvé devant le filet et a réalisé 34 arrêts. Équipe LHJMQ n’a pas été en mesure d’aller chercher la victoire malgré un avantage de 36-25 sur la Russie au chapitre des tirs.

L’espoir des Ducks d’Anaheim Antoine Morand (Mooseheads de Halifax) a inscrit le premier but du match, qui a fait lever de leurs sièges les 2719 spctateurs présents au Centre Marcel Dionne. Morand a filé à l’aile gauche et rapidement décoché un tir qui a battu Tarasov au-dessus de l’épaule à 8:42, les mentions d’aide allant à Rafael Harvey-Pinard (Huskies de Rouyn-Noranda) et Justin Barron (Mooseheads de Halifax).

Tarasov a frustré l’espoir en vue du Repêchage de la LNH 2019 Raphaël Lavoie (Mooseheads de Halifax) quand celui-ci y est allé d’un tir sur réception de l’enclave tard en première période, pour garder son équipe à un seul but d’écart. Le gardien russe a continué de briller au deuxième engagement, alors qu’Équipe LHJMQ a dominé la Russie 14-6 au nombre des tirs.

Alexis Lafrenière (Océanic de Rimouski) et Joseph Veleno (Voltigeurs de Drummondville) ont tous deux obtenu d’excellentes chances de marquer en deuxième, se retrouvant tour à tour seul devant Tarasov et se butant à lui. La LHJMQ se contentait donc toujours de son avance de 1-0 au moment d’entreprendre la troisième période.

La Russie a frappé peu après quand Stepan Starkov a récolté son sixième point de la série, un sommet dans le tournoi de cette année, alors qu’il a trouvé le fond du filet pour la deuxième fois avec l’aide de Pavel Shen après seulement 19 secondes de jeu.

Équipe LHJMQ est toutefois revenue à la charge à 8:40, alors que les coéquipiers des Voltigeurs Veleno et Nicolas Beaudin ont uni leurs forces pour préparer la table au profit de l’espoir des Islanders de New York Noah Dobson, qui a donné l’avance 2-1 au circuit québécois.

Le filet égalisateur de Zavgorodniy a été marqué à la suite d’une mise en jeu remportée de façon nette par Artyom Galimov. Zavgorodniy, un espoir des Flames de Calgary, a décoché un tir des poignets qui a abouti au-dessus de l’épaule d’un Olivier Rodrigue (Voltigeurs de Drummondville) qui avait la vue voilée. Zavgorodniy allait ensuite imiter son coéquipier russe et joueur de la LHJMQ Alexander Khovanov en participant au filet vainqueur d’Olshansky en prolongation, ce qui a permis à la Russie de remporter la série pour la première fois depuis 2014.

La Russie a inscrit un but en six situations d’avantage numérique tandis que le jeu de puissance d’Équipe LHJMQ a été blanchi en trois opportunités. Résultat, la LCH n’a pas inscrit un seul but en supériorité numérique durant la série, une première. Les trois ligues ont collectivement été blanchies en 19 occasions en avantage numérique, tandis que leur production globale de neuf buts en six matchs est la pire de la part de la LCH dans l’histoire de la série.

Starkov a été le meilleur marqueur de la série, lui qui a vu son nom être inscrit à la feuille de pointage dans cinq de ses six matchs pour un total de six points, soit deux buts et quatre passes. L’espoir des Bruins de Boston Pavel Shen a été le meilleur buteur avec trois filets tandis qu’Olshansky a été le meneur chez les défenseurs avec cinq points (1-4–5).

Les gardiens russes Tarasov (1-2; 2,33; .915) et Pyotr Kochetkov (3-0; 0,67; .978 et un jeu blanc) ont également joué un rôle important dans la victoire de leur équipe.

Du côté de la LCH, quatre joueurs ont amassé deux points chacun soit Harvey-Pinard de la LHJMQ (Huskies de Rouyn-Noranda), Barrett Hayton de la Ligue de l’Ontario (Greyhounds de Sault Ste. Marie) et Connor Dewar de la Ligue de l’Ouest (Silvertips d’Everett).

À la suite de la 16e présentation de la Série CIBC Canada Russie, la LCH se retrouve avec une fiche cumulative de 63-26-1-6 et la Russie, de 33-60-0-3.

plus de nouvelles
40 joueurs invités au Match des Meilleurs Espoirs de la LCH/LNH Sherwin-Williams 2019
Il y a 2 jours
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Silvertips d’Everett
Il y a 3 jours
Classement du Kia Top 10 de la LCH - 12 Dec/2018
Il y a 3 jours
l'Affrontement CIBC - 12 décembre 2018
Il y a 3 jours
Ivan Chekhovich du Drakkar est le joueur de la semaine dans la LCH
Il y a 4 jours
Dustin Wolf des Silvertips est le gardien Vaughn de la semaine dans la LCH
Il y a 4 jours