MENU

Équipe vedette du Top 10 de la LCH : Les Rockets de Kelowna

 

Les Rockets de Kelowna ont contribué deux gros joueurs qui ont mené le Canada à la médaille d’or du Championnat du monde de hockey junior de l’IIHF 2018 à Buffalo, soit les vétérans Dillon Dube et Cal Foote qui ont traversé la frontière pour remporter un deuxième titre mondial en quatre ans.

Les Rockets ont gardé le cap en leur absence, maintenant l’avance en tête de la division de la Colombie-Britannique avec une fiche de 27-13-2-1 avant leur prochain match, mercredi soir à domicile contre les Hurricanes de Lethbridge.

Menés par l’entraîneur-chef Jason Smith, un ancien défenseur robuste de la LNH et Kelowna s’est tourné vers l’espoir des Canucks de Vancouver Kole Lind, le joueur de 20 ans et espoir des Flyers de Philadelphie Carsen Twarynski et l’étoile de deuxième année Kyle Topping pour prendre les choses en main à l’attaque en l’absence de Dube, tandis que les défenseurs Gordie Ballhorn, Libor Zabransky et Braydyn Chizen ont profité de temps de jeu accru en l’absence de Foote.

Quant aux deux médaillés d’or, les souvenirs de leur expérience à Buffalo ne se sont pas estompés alors qu’ils ont sauté sur la glace avec 16 autres joueurs de la LCH dans l’uniforme canadien pour reprendre la suprématie du hockey junior mondial.

« Bien honnêtement, c’est un peu encore irréel », a déclaré Foote à Warren Henderseon du Kelowna Capital News. « Avec le temps, je suis certain que cette réalité s’installera. »

Foote, qui est le capitaine à Kelowna a vu son coéquipier plus âgé Dube porter le ‘C’ pour le Canada à son deuxième Championnat du monde junior après avoir remporté l’argent l’an dernier à Montréal. Il est le premier joueur des Rockets à être capitaine de l’équipe nationale junior du Canada.

Même si la dynamique était différente, Foote était heureux pour son ami et coéquipier.

« Voir (Dillon) devenir capitaine et mener le Canada était plutôt spécial », fait-il remarquer. « Quand on a annoncé qu’il était capitaine, j’en ai eu des frissons et j’étais tellement heureux pour eux parce qu’il est un très bon ami à moi. »

Dube, qui a amassé cinq points (3-2-5) en plus de sept matchs lors du tournoi, notamment le premier but dans la victoire de 3-1 sur la Suède en finale, faisant écho aux sentiments de réalité de Foote qui prennent du temps avant de s’installer.

« Je transportais le trophée autour de l’aéroport et les gens me demandaient de prendre des photos, c’était plutôt spécial », a-t-il raconté à Wes Gilbertson du Calgary Sun.

« Je suis très fier de l’équipe parce que nous avons été en mesure d’accomplir cela et d’avoir toute cette attention sur nous, parce que nous avons accompli un boulot plutôt incroyable. »

De retour à Kelowna, Dube et Foote se retrouvent dans une intense bataille pour le titre de la division de la Colombie-Britannique alors que les Rockets ont perdu 3 à 2 contre les Giants de Vancouver samedi

Les Giants accusent un point de retard sur Kelowna avec 56 points tandis que les Royals de Victoria qui ont récemment ajouté l’espoir des Blues de St-Louis Tanner Kaspick au groupe et qui sont trois points derrière avec 54 points.

Kole Lind mène les marqueurs des Rockets avec 56 points (21-35-56) en 34 matchs. Il sera mercredi en quête d’une 12 rencontre de suite avec au moins un point tandis que son coéquipier Nolan Foote, le frère cadet de Cal, a amassé des points à ses huit derniers matchs.

Devant le filet, les Rockets se distancent du long règne de Michael Herringer avec une paire de jeunes joueurs cette saison, soit Bonners Ferry, un joueur de 17 ans, le gardien originaire de l’Idaho James Porter et le joueur de 16 ans et ancien choix de troisième ronde du Repêchage bantam de la Ligue de l’Ouest Roman Basran.

Kelowna a disputé la finale de l’Association Ouest quatre années de suite et ils ont remporté leur quatrième titre de la Ligue de l’Ouest en 2015, avec un groupe qui comprenait Dube et Lind, alors âgés de 16 ans. Le club cherche aussi à prolonger une séquence de 40 victoires ou plus dans une saison pour une sixième saison de suite.

Ayant remporté 14 de leurs 15 derniers matchs à domicile, les Rockets entament les 29 derniers matchs de saison régulière avec huit de ces matchs à venir contre Vancouver ou Victoria.

Tandis que d’autres puissances régulières de l’Association Ouest dans la division des États-Unis, notamment les Silvertips d’Everett et les Winterhawks de Portland surgissent, mais l’histoire a démontré que les Rockets sont résilients et on peut compter sur eux pour rendre les choses intéressantes d’ici la fin de la campagne.

Les Rockets sont de retour parmi le Top 10 de la LCH pour la quatrième fois cette saison.

LES AUTRES ÉQUIPES VEDETTES DU TOP 10 DE LA LCH
28 septembre 2017 – Pats de Regina
4 octobre 2017 – Tigres de Victoriaville
11 octobre 2017 – Royals de Victoria
18 octobre 2017 – Sting de Sarnia
25 octobre 2017 – Broncos de Swift Current
1 novembre 2017 – Armada de Blainville-Boisbriand
8 novembre 2017 – Greyhounds de Sault Ste. Marie
15 novembre 2017 – Warriors de Moose Jaw
22 novembre 2017 – Remparts de Quebec
29 novembre 2017 – Bulldogs de Hamilton
6 decembre 2017 – Wheat Kings de Brandon
13 decembre 2017 – Océanic de Rimouski
28 decembre 2017 – Voltigeurs de Drummondville
3 janvier 2018 – Rangers de Kitchener
10 janvier 2018 – Mooseheads de Halifax

plus de nouvelles
La LCH dévoile les récipiendaires de ses prix 2017-2018
Il y a 5 heures
1:42
Prix du Joueur de l’année Sportsnet - Alex Barré-Boulet
Il y a 5 heures
1:34
Prix du Joueur étudiant de l’année CIBC - Alexandre Alain
Il y a 5 heures
1:35
Prix de Recrue de l’année Wawanesa - Alexis Lafrenière
Il y a 5 heures
Paddock conduit les Pats en finale de la 100e Coupe Memorial Mastercard
Il y a 6 heures
La LCH dévoile les finalistes des prix individuels 2017-2018
Il y a 1 jour