MENU

Équipe vedette du Top 10 de la LCH Kia : Royals de Victoria

En regarder plus Classement du Top 10 Kia sur CHL TV

 

Les Royals de Victoria sont les seuls qui n’ont pas encore trébuché.

Affichant une fiche parfaite de 6-0, l’équipe la plus à l’Ouest de la LCH est la seule formation qui est toujours invaincue, connaissant un formidable départ en cette saison 2018-19.

Après avoir disposé des Cougars de Prince George et des Blazers de Kamloops dans deux séries de deux matchs en deux jours, les Royals ont signé une victoire serrée de 4-3 contre leurs rivaux, les Rockets de Kelowna, vendredi. Ils ont ensuite eu le dessus sur Kamloops par une marque de 2-1, de retour à domicile samedi.

Faisant écho à leur début de saison sans tache (7-0) sur l’île la saison dernière, les Royals espèrent qu’ils seront en mesure d’aller au-delà de la deuxième ronde éliminatoire, le record d’équipe qui a été égalé pour la quatrième fois le printemps dernier.

Le départ en trombe de Victoria alimente les discussions chez les partisans du club, surtout ceux qui se souviennent de l’exploit réalisé en 2015-16, quand l’équipe a affiché le meilleur dossier dans la Ligue de l’Ouest en saison régulière. Les vétérans Scott Walford, Dante Hannoun, Griffen Outhouse et Ralph Jarratt sont les seuls joueurs de cette formation qui font toujours partie de l’équipe actuelle.

« Ceci est un nouveau groupe par rapport à 2016, et nous voulons écrire notre propre histoire », a déclaré Jarratt à Cleve Dheensaw du Victoria Times Colonist.

Hannoun est présentement le meilleur marqueur du club avec une récolte de sept points (4-3-7), mais les succès de l’équipe sont dans une large mesure le fruit d’un effort collectif car Kaid Oliver (4-2-6), Dino Kambeitz (2-4-6) et D-Jay Jerome (3-2-5), le meilleur pointeur en matchs préparatoires, y sont également allés de leur contribution.

Le succès a été au rendez-vous même si les Royals alignent sept recrues en soutien aux joueurs de 20 ans Hannoun, Ralph et le gardien de but Griffen Outhouse, qui en est à sa quatrième année.

L’équipe a trouvé ses repères instantanément, allant de l’avant à la suite des départs des diplômés qui ont animé l’attaque l’hiver dernier, soit l’espoir des Flames de Calgary Matthew Phillips, le vétéran de cinq saisons Tyler Soy ainsi que Tanner Kaspick, qui s’était greffé à la formation en cours de campagne.

« Je sais que les autres joueurs de 20 ans et moi avons beaucoup de leadership à assurer en raison de la présence d’un aussi grand nombre de jeunes joueurs dans cette équipe, a noté Hannoun. Je préfère mener en donnant l’exemple et ça, ça commence à l’entraînement, en montrant la volonté de travailler fort. »

Les Royals ont tissé des liens avant le début de la saison, alors que les joueurs ont pris part à des activités visant à forger l’esprit d’équipe à la Base des Forces canadiennes d’Esquimalt. Ils ont alors participé à des exercices militaires où il leur a fallu utiliser de véritables armes C-8 chargées de « munitions » similaires à des balles de peinture.

Jarratt y a vu les parallèles qu’on peut faire entre le travail d’équipe qu’il faut accomplir dans un contexte militaire et celui qu’il faut faire quand il s’agit d’amener des joueurs de hockey à se regrouper à l’approche d’une saison de 68 matchs.

« Je trouve que c’est exactement la même chose, (les militaires) doivent travailler ensemble, bâtir un concept d’équipe », a-t-il déclaré à Nicole Crescenzi du Victoria News. « Nous devons faire la même chose sur la glace. Je pense que ça nous a permis de nous rapprocher en tant qu’équipe. »

Après avoir séjourné dans la région de Kelowna et Kamloops la fin de semaine dernière, les Royals sont de retour à la maison pour une série de six rencontres à domicile qui les amènera à affronter Vancouver (2), Swift Current, Kelowna (2) et Brandon.

Il est encore tôt, mais en dépit du fait qu’ils ont été étiquettés par plusieurs cet été comme une équipe en reconstruction, les Royals sont d’avis qu’ils seront au plus fort de la course au cours des prochains mois.

« Tout le monde dit que l’équipe est en reconstruction et que nous n’allons pas être aussi bons qu’au cours des dernières saisons, a noté l’entraîneur-chef Dan Price avant le début de la campagne. Ça ne passe pas tellement bien dans notre équipe, parce que ce n’est pas la vérité et c’est un manque de respect à l’égard de notre groupe. Nous croyons que nous allons finir par obtenir le respect que nous méritons auprès du public. Nous croyons en nos joueurs et ils croient en eux. »

Notre coup d’œil sur l’Équipe vedette du Top 10 de la LCH KIA, offre un regard sur une des équipes figurant au Classement hebdomadaire du Top 10 de la LCH KIA.

26 septembre 2018 – Mooseheads de Halifax
4 octobre 2018 – Knights de London

plus de nouvelles
40 joueurs invités au Match des Meilleurs Espoirs de la LCH/LNH Sherwin-Williams 2019
Il y a 4 jours
1:15
Équipe vedette du Top 10 Kia de la LCH : Silvertips d’Everett
Il y a 4 jours
Classement du Kia Top 10 de la LCH - 12 Dec/2018
Il y a 5 jours
l'Affrontement CIBC - 12 décembre 2018
Il y a 5 jours
Ivan Chekhovich du Drakkar est le joueur de la semaine dans la LCH
Il y a 5 jours
Dustin Wolf des Silvertips est le gardien Vaughn de la semaine dans la LCH
Il y a 5 jours