MENU

Aperçu de la saison 2016-17 de la LHJMQ

Les Sea Dogs de Saint John auront une équipe chargée à bloc pour la division des Maritimes, mais les champions en titre de la Coupe du Président, les Huskies de Rouyn-Noranda ainsi que les Cataractes de Shawinigan, finalistes devraient être au plus fort de la lutte d’une saison 2016-2017 de la LHJMQ qui démarre ce soir.

Après qu’un nombre record de sept joueurs ont été réclamés au Repêchage de la LNH en 2015, il y a deux ans, les Sea Dogs de Saint John entrevoient la saison 2016-2017 comme un très bon cru.

Saint John a atteint les demi-finales de la LHJMQ après une victoire palpitante en deuxième ronde qui a atteint la limite de sept matchs contre les Screaming Eagles du Cap-Breton, avant d’être écartés en cinq matchs par les Cataractes.

Avec une autre année d’expérience, Saint John se fiera au travail des défenseurs Thomas Chabot (Ottawa), Jakub Zboril (Boston) et Luke Green (Detroit) pour appuyer des attaquants étincelants menés par Mathieu Joseph (Tampa Bay), Nathan Noel (Chicago), Matthew Highmore et le phénomène Joe Veleno qui en sera à sa deuxième campagne.

Les Sea Dogs démarrent la saison au deuxième rang national de la première parution du Classement du Top 10 de la LCH.

Avec le défenseur de premier plan Guillaume Brisebois (Vancouver) et le possible retour Cody Donaghey (Ottawa), les Islanders de Charlottetown offriront de la résistance dans la division des Maritimes.

L’attaquant étoile Daniel Sprong ratera beaucoup de matchs en raison d’une opération à l’épaule subie au cours de l’été, signifiant que l’espoir des Sénateurs d’Ottawa Filip Chlapik sera appelé à jouer un grand rôle aux côtés de l’espoir des Penguins de Pittsburgh Kameron Kielly.

Les Islanders perdent l’espoir des Flames de Calgary Mason McDonald qui a terminé son stage junior. L’ancien choix de deuxième ronde et joueur de 17 ans Matthew Welsh sera utilisé tôt cette saison aux côtés du joueur de 19 ans Blade Mann-Dixon.

Bien qu’on ne s’attende pas à ce qu’ils luttent pour le premier rang, les Mooseheads de Halifax devront rester sur votre radar sous les ordres du nouvel entraîneur-chef André Tourigny. Les Mooseheads comprennent un groupe palpitant de jeunes attaquants mené par le meilleur marqueur Maxime Fortier, le joueur de centre finlandais Otto Sempi et des recrues de renom Nico Hischier, Benoit-Olivier Groulx et Jared McIsaac.

Avec la perte des dynamos russes Evgeny Svechnikov (DET) et Maxim Lazarev, les Screaming Eagles du Cap-Breton attendant le possible retour de Pierre-Luc Dubois (CLB), qui aura toutes les chances de se tailler une place chez les Blue Jackets de Columus. L’espoir des Sabres de Buffalo Vasily Glotov rejoint les attaquants comme joueur de 19 ans et il sera à surveiller.

Les Wildcats de Moncton complètent la division des Maritimes, menés par l’espoir des Sharks de San Jose Manuel Wiederer. Ils passeront une partie du début de la saison à trouver des moyens à remplacer une partie de l’attaque menée par le double champion en titre du championnat des marqueurs de la LCH Conor Garland. Les petits jumeaux Kevin et Kelly Klima pourraient contribuer à la cause.

La division Est de la LHJMQ compte un grand favori avant le début de la campagne, soit les Cataractes de Shawinigan, finalistes de la Coupe du Président 2016 et qui sera une fois de plus au plus fort de la lutte avec le retour des joueurs étoiles Anthony Beauvillier (NYI) et Samuel Girard (NAS).

Les Cataractes perdent l’espoir des Maple Leafs de Toronto Dmytro Timashov, mais les Alexis D’Aoust, Dennis Yan (TB) et Brandon Gignac (NJ) rejoindront Beauvillier à l’attaque pour former un des groupes les plus dangereux du circuit.

Le plus gros point d’interrogation en début de saison sera devant le filet alors que le détenteur du record de jeux blancs de l’histoire de la LHJMQ Philippe Cadorette a complété son parcours junior, laissant sa place au joueur de 18 ans Mikhail Denisov et au choix de deuxième ronde du Repêchage de la LHJMQ en 2015 Zachary Bouthillier.

L’Océanic de Rimouski cherche aussi à combler la perte d’un gardien de but bien établi, tournant la page sur l’ère Louis-Philip Guindon, qui l’a aidé à remporter la Coupe du Président en 2015.

Alors qu’il tentera d’établir un nouveau premier gardien, l’Océanic se fiera sur un groupe de vétérans à l’attaque mené par leur meilleur marqueur de 2015-2016 Antoine Dufort-Plante ainsi que Dylan Montcalm et Tyler Boland. Le gros avant Samuel Laberge sera aussi de retour au sein de l’alignement tandis que l’espoir des Canadiens de Montréal Simon Bourque mènera le groupe à la ligne bleue.

Les Tigres de Victoriaville sont un groupe intriguant et pourrait faire du bruit dans la division Est menés par l’espoir des Flyers de Philadelphie Pascal Laberge, dont le rendement au Match des Meilleurs Espoirs de la LCH l’a aidé à se faire remarquer. Laberge est accompagné par le meilleur espoir du Repêchage de la LNH en 2017 Maxime Comptois et le retour possible du joueur de 20 ans Alexandre Goulet qui participe au camp des Coyotes de l’Arizona et qui pourrait être envoyé dans la Ligue américaine.

Les vétérans de 19 ans Olivier Tremblay et James Povall offrent aux Tigres deux options devant le filet alors qu’ils tenteront de fournir la qualité devant le filet pour défier Shawinigan et Rimouski cette saison.

L’espoir des Hurricanes de la Caroline Nicolas Roy et les Saguenéens de Chicoutimi seront en ascension après avoir réalisé de grands progrès la saison dernière. Roy, qui compte s’aligner avec l’équipe nationale junior du Canada cette saison est de retour après une saison de 48 buts l’an dernier. Il sera accompagné par l’espoir des Canucks de Vancouver Dmitry Zhukenov pour diriger l’attaque. L’espoir des Predators de Nashville Frederic Allard mènera la défensive devant le vétéran de 20 ans Julio Billia devant le filet.

Champions de la Coupe du Président, les Huskies de Rouyn-Noranda qui ont force les Knights de London à la prolongation en finale de la Coupe Memorial MasterCard le printemps dernier défendront leur titre de la division Ouest et ils ont une bonne chance d’y parvenir.

Les Huskies comptent sur Jean-Christophe Beaudin (COL) et Martins Dzierkals (TOR) devant ainsi que les vétérans clés Gabriel Fontaine (NYR) et Alexandre Fortin qui tenteront de combler l’absence du capitaine Francis Perron qui a complété son tour de piste dans la LHJMQ. La défensive semble tout aussi solide avec le retour de Jeremy Lauzon (BOS), Philippe Myers (PHI) ainsi que les deux joueurs de 18 ans prometteurs que sont Jacob Neveu et Zachary Lauzon.

Les Olympiques de Gatineau comptent souffler dans le cou des Huskies dans l’Ouest avec le franc-tireur russe Vitalii Abramov (CLB) de retour avec son compatriote Yakov Trenin (NAS) et Alex Dostie (ANA). La défensive de Gatineau est menée par le choix de deuxième ronde de l’Avalanche du Colorado Nicolas Meloch qui a rejoint l’équipe en provenance de Baie-Comeau à mi-chemin la saison dernière.

Les Foreurs de Val-d’Or ont perdu beaucoup de soldats au cours de la saison morte, mais Julien Gauthier, auteur de 41 buts et fraîchement réclamé en première ronde par les Hurricanes de la Caroline devrait diriger l’attaque. Étienne Montpetit est de retour devant le filet avec les défenseurs David Henley, Jason Bell et Olivier Galipeau.

Avec le possible départ du gardien étoile Samuel Montembeault (FLO), l’Armada de Blainville-Boisbriand pourrait devoir se forger une nouvelle identité dans l’Ouest cette saison, se tournant vers le défenseur clé Jeremy Roy (SJ) qui s’est ajouté au groupe. Roy profitera du solide soutien des défenseurs vétérans T.J. Melancon et Pascal Corbeil. Le meilleur espoir de Repêchage de la LNH en 2017 Joel Teasdale sera un joueur à surveiller à l’attaque tandis que le joueur de 19 ans arrive des Olympiques de Gatineau et tentera de jouer un rôle important devant.

La Série CIBC Canada-Russie de la LCH débarquera dans la LHJMQ pour les deux derniers matchs, soit le mardi 15 novembre à Chicoutimi et le jeudi 17 novembre à Baie-Comeau.

La LHJMQ accueillera aussi le Match des Meilleurs Espoirs de la LCH/LNH 2017 au Centre Vidéotron de Québec, le jeudi 26 janvier.

Avec des noms comme Dubois, Gauthier, Chabot, Beauvillier, Girard et Laberge dans ses rangs, la LHJMQ compte beaucoup de joueurs étoiles. Ajoutez à cela les jeunes loups prometteurs comme Comtois, Teasdale, Antoine Morand (Acadie-Bathurst) et Louis-Filip Côté (Québec) et les partisans ainsi que les dépisteurs professionnels auront de quoi se mettre sous la dent toute la saison dans la LHJMQ.

AUTRES APERÇUS DE SAISON DE LA LCH :

plus de nouvelles
Les Mooseheads s’inclinent 4-3 contre les Huskies, mais passent en finale
Il y a 1 jour
Suzuki et Ratcliffe du Storm se paient l’élimination des Raiders
Il y a 2 jours
Les Huskies s’échappent en troisième et battent les Raiders 6-3
Il y a 3 jours
Les Mooseheads doublent le Storm et restent invaincus
Il y a 4 jours
Le tour du chapeau de Toropchenko propulse le Storm vers la victoire
Il y a 5 jours
Les piliers au rendez-vous dans la victoire des Mooseheads
Il y a 6 jours